mediacongo.net - Actualités - Coronavirus : le Canada rouvre ses frontières pour tous les voyageurs vaccinés le 7 septembre



Retour Monde

Coronavirus : le Canada rouvre ses frontières pour tous les voyageurs vaccinés le 7 septembre

Coronavirus : le Canada rouvre ses frontières pour tous les voyageurs vaccinés le 7 septembre 2021-07-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/07-juillet/19-25/aeroport_montreal_21_02145.jpg -

L'aéroport Montréal

Des ténors de l’industrie touristique pressent le gouvernement Trudeau de rouvrir les frontières du Canada aux voyageurs étrangers entièrement vaccinés avant le déclenchement des élections fédérales, attendu au cours des prochaines semaines.

Le groupe, qui inclut les principaux acteurs de l’industrie du transport aérien, des chambres de commerce, des chaînes d’hôtel, des compagnies aériennes et des organisateurs d’événements, dit croire que la campagne de vaccination est suffisamment avancée au Canada pour aller de l'avant.

Cette réouverture réclamée de la frontière aux voyageurs internationaux engage directement le leadership du premier ministre canadien Justin Trudeau, a plaidé le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc.

Le 21 juillet, il faut rouvrir la frontière avec les Américains pour les doubles vaccinés, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’aéroport international Montréal-Trudeau mercredi matin. Et il faut dès maintenant annoncer que les visiteurs internationaux […] doubles vaccinés puissent rentrer au Canada, a-t-il poursuivi.

Évidemment, ça prendra un certain délai pour s’ajuster, l’aéroport ne peut pas se virer sur un dix sous, mais il faut lancer ce message maintenant : c’est du leadership direct et la personne qui est responsable de cette décision, c’est le premier ministre du Canada.

"C'est clair que derrière des portes closes, il y a des discussions. Le problème, c'est que ça n'aboutit pas. [...] Ça prend le leadership." Une citation de :Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.


Selon M. Leblanc, Ottawa est fortement en retard par rapport à d'autres pays, et il doit agir avant que des élections ne viennent ralentir les activités de l'administration fédérale, et que des enjeux électoraux ne viennent accaparer l'attention des politiciens.

L'industrie touristique pressée d'ouvrir les frontières

Le président-directeur général de Tourisme Montréal, Yves Lalumière, déplore qu’Ottawa n’offre pas la prévisibilité souhaitée par les acteurs de l’industrie. Il réclame un plan de réouverture des frontières harmonisé avec les autres grands pays industrialisés de la planète.

"Assez, c’est assez! Les PME, les grandes entreprises dans le secteur du tourisme ont déjà attendu assez longtemps. Il est temps maintenant, avec l’effort des Canadiens qui sont doublement vaccinés, d’ouvrir les frontières." Une citation de :Yves Lalumière, PDG de Tourisme Montréal.


Soutenant lui aussi que le Canada est à la traîne en matière de reprise du tourisme, M. Lalumière dit notamment craindre que des associations internationales qui s’interrogent sur la tenue de congrès en 2022 ne boudent Montréal devant l’incertitude ambiante.

Des voyageurs attendent près d'une clinique de dépistage à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal.

Selon M. Lalumière, Montréal accueillait environ 11 millions de visiteurs par an avant la pandémie, ce qui engendrait des retombées de 5 milliards de dollars, mais la ville n'en recevra vraisemblablement que 1 à 2 millions cette année, après une année 2021 catastrophique.

"50 % de notre économie de visiteurs dépend de l'international, 50 % des recettes des centres-villes, que ce soit à Toronto, à Vancouver ou à Montréal, sont disparues et [ça continuera] dans les prochains mois s'il n'y a pas une ouverture au mois de juillet des frontières."Une citation de :Yves Lalumière, PDG de Tourisme Montréal.

Des assouplissements réclamés

Selon Philippe Rainville, président-directeur général d'Aéroports de Montréal, le milieu aéroportuaire a aussi besoin de prévisibilité pour avoir le temps d'accueillir de la main-d'œuvre supplémentaire. Il réclame en outre des assouplissements aux mesures de contrôle des passagers entièrement vaccinés.

Vous arrivez de l’étranger, vous êtes un Canadien doublement vacciné, vous avez fait un test PCR 72 heures avant de partir, certifiant que vous n’avez pas de symptôme et pas de COVID. Vous arrivez au Canada, et vous avez quoi? Un autre test qui vous attend à l’arrivée!, a-t-il illustré.

"Lorsqu’on aura 2000 ou 3000 passagers en [période de] pointe, ce sera impossible de tester tous ces gens-là sans qu’il y ait de nombreuses heures d’attente pour ces gens, qui reviennent de voyage et qui seront fatigués." Une citation de :Philippe Rainville, PDG d'Aéroports de Montréal.

Le président-directeur général d’Aéroports de Montréal, Philippe Rainville.

Le simple fait d’appuyer sur le bouton ON entraînera le chaos, a prévenu M. Rainville, qui se dit tout de même confiant dans le fait qu'Ottawa saura agir de façon appropriée. On ne peut pas attendre plus longtemps. Le mois d'août est vital dans notre industrie, et le tourisme est vital pour Montréal et sa vitalité.

Christophe Hennebelle, vice-président des ressources humaines et des affaires publiques chez Transat, fait aussi valoir que le temps presse pour les compagnies aériennes, qui font face à une situation dévastatrice après que leurs avions ont été essentiellement cloués au sol durant 10 des 16 derniers mois.

La vaccination, évidemment, est la clé de la reprise des activités normales, et les Canadiens ont fait leur part. Mais le retour à la normale qui nous a été promis n’est pas là. Le secteur dans lequel c'est le plus évident, c'est le secteur du tourisme et du voyage, a-t-il dit.

"Les Canadiens peuvent voyager à l'extérieur, mais les Français, les Anglais, les Allemands, aujourd'hui, ne peuvent toujours pas venir au Canada. [...] On peut aller là-bas, mais eux ne peuvent pas venir ici, même les doubles vaccinés." Une citation de :Christophe Hennebelle, vice-président chez Transat

Selon M. Hennebelle, il s'agit là d'une rue à sens unique qui est extrêmement difficile à gérer pour les compagnies aériennes. Pour que les opérations puissent fonctionner normalement, nous avons besoin de ceux qui partent, et nous avons besoin de ceux qui arrivent, a-t-il laissé tomber.

Même si les Canadiens peuvent effectivement voyager dans certains pays à l'heure actuelle, il est à noter qu'Affaires mondiales Canada n'en continue pas moins de leur recommander d'éviter tout voyage non essentiel.

Rappelant à son tour les retombées économiques des dépenses engagées par les touristes, M. Hennebelle a aussi souligné que tout retard dans la réouverture des frontières fera en sorte que les transporteurs d'ici vont continuer d'accumuler des dettes qui devront être remboursées.

Le temps est venu de prendre des mesures, ce n'est plus le temps de planifier, il est temps maintenant de passer aux actions. Les emplois qui font vivre des milliers de familles canadiennes ne peuvent plus attendre, a-t-il conclu.

Le vice-président des ressources humaines et affaires publiques d'Air Transat, Christophe Hennebelle.

Trop tôt, juge Trudeau

Interrogé sur le sujet alors qu'il était de passage à Percé, en Gaspésie, le premier ministre Trudeau a dit comprendre l'optimisme et l'impatience que les gens ont de revenir à tout ce qui était normal avant.

Mais on n'est pas là encore, a-t-il rappelé.

"Même si on approche de la fin, on n'en a pas fini avec cette pandémie. On a encore des masques. On a encore la distanciation. On a encore des mesures pour nous protéger du variant Delta, qu'on voit en pleine résurgence à travers le monde dans différents pays." Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Le premier ministre a rappelé que son gouvernement venait juste de permettre aux Canadiens pleinement vaccinés de revenir au pays sans avoir à faire de quarantaine. Ça fonctionne bien, on est en train de collecter des données [et] on va avoir de prochaines étapes à annoncer dans les semaines à venir, a-t-il poursuivi.

M. Trudeau souhaite simplement éviter qu'une quatrième vague de COVID-19 déferle sur le Canada cet automne.

Ce serait un désastre de devoir revenir en arrière parce qu'on a été trop pressés de quelques semaines avant d'avoir atteint le niveau de vaccination nécessaire et le niveau de protection nécessaire, a-t-il fait valoir.

Les conservateurs ont de leur côté indiqué qu'ils entendaient continuer de mettre de la pression pour que le premier ministre Trudeau présente un plan de réouverture.

Pour que tout programme d’aide soit couronné de succès, les libéraux de [Justin] Trudeau doivent proposer des critères pour la levée des restrictions liées à la COVID-19 dans les zones de compétence fédérale. Les conservateurs du Canada continueront de faire pression sur les libéraux pour qu’ils indiquent clairement les critères qui seront établis pour permettre la reprise du tourisme en toute sécurité, a déclaré le député Pierre Paul-Hus, critique du Parti conservateur du Canada en matière de Services publics et d’approvisionnement, par l'intermédiaire de son attaché de presse.


Radio - Canada / MCP, via mediacongo.net
448 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde
AUTOUR DU SUJET

Livres brûlés en Ontario: les chefs fédéraux prennent position sur le sujet

Monde ..,

Canada : l’autodafé des livres “racistes” suspendu après un tollé mondial

Culture ..,

Pour contrôler l’immigration, le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, appelle...

Monde ..,

Organisation d’élections présidentielles : au Venezuela, les Etats-Unis, le Canada et...

Monde ..,