mediacongo.net - Actualités - Nicolas Kazadi sur RFI: “la RDC est engagée dans un processus de rectification des contrats chinois”



Retour Economie

Nicolas Kazadi sur RFI: “la RDC est engagée dans un processus de rectification des contrats chinois”

Nicolas Kazadi sur RFI: “la RDC est engagée dans un processus de rectification des contrats chinois” 2021-07-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/07-juillet/19-25/kazadi_nicolas_21_999.jpg -

Dans une interview accordée le vendredi 23 juillet 2021 à RFI, le ministre des finances, Nicolas Kazadi, a parlé de l’essentiel des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) qui ont abouti à l’octroi de la somme de 1,5 milliard $US en faveur de la RDC.

Pour le ministre des finances, l’assistance du FMI est cruciale pour les réformes que la RDC souhaite engager parce que c’est la voie qui ouvre le règlement de tous les problèmes structurels économiques. “Ce programme fait partie du programme du gouvernement. Et donc les éléments que touche ce programme sont les mêmes qui étaient déjà prévus dans le programme du gouvernement avant que nous n'entrions en discussions avec le programme du FMI", a fait savoir le ministre des finances. Pour ce dernier, il s'agit d'un effort de transparence, et il y a un souci d’accompagnement. " Nous voulons que le FMI, comme un auditeur, vienne attester des efforts que nous fournissons pour améliorer la situation macroéconomique et ouvrir la voie à plus d’investissements, à une meilleure répartition des revenus et à un progrès économique et social", a-t-il déclaré.

Quant à la Banque centrale du Congo, Nicolas Kazadi reconnaît qu'elle a un gros effort dans sa restructuration qui est un processus continu qui a commencé depuis longtemps. "Elle doit maîtriser ses coûts". Sur le plan de la politique monétaire, a fait savoir le ministre des finances, la BCC doit continuer l’effort de dédollarisation de l’économie, ce qui suppose un effort de maintien de la stabilité. En outre,a-t-il poursuivi, la BCC doit accompagner la politique du gouvernement dans la lutte contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme, la manipulation excessive d’espèces, y compris en monnaie étrangère. “Elle a énormément de choses à faire. L’accès au crédit doit être renforcé, il faut améliorer l’inclusion bancaire. Pour ce qui est du crédit, il est temps qu’on renforce l’information sur le crédit, c’est-à-dire la centrale des risques, pour que les banques aient plus de facilités à en octroyer aux entreprises et aux particuliers”, a déclaré Nicolas Kazadi.

La BCC qui a une nouvelle équipe à sa tête, vient avec un mandat très clair, celui d’améliorer la situation et de s’éloigner de mauvaises pratiques.

Des réserves de change

En ce qui concerne le renforcement des réserves de change qui est l’un des objectifs de ce programme, Nicolas Kazadi soutient qu'il est possible de les doubler en trois ans. Pour preuves, a-t-il fait savoir, entre décembre 2020 et juin 2021, "nous sommes passés de 900 millions de dollars à 1,4 milliard. 1,4 milliard, ce sont les réserves placées à l’étranger. C’est ça qui répond à la nomenclature du FMI. Mais si l'on prend l’ensemble des réserves dont dispose la Banque centrale, on est déjà autour de deux milliards. Malheureusement, la partie des devises qui est détenue dans le système bancaire local n’est pas comptabilisée au titre des réserves internationales de change selon la nomenclature internationale".

De la transparence dans le secteur minier

Dans le cadre de la transparence dans le secteur minier, le ministre des finances a annoncé un audit à la Gécamines, la compagnie minière d’État. " Nous avions prévu nous-mêmes de faire cet audit de la Gécamines et c’est prévu également dans le programme. Donc, il y aura cet audit de la Gécamines. On va produire ces comptes audités". Ce sera également le cas pour la Sicomines quant à la gestion décriée des contrats chinois.

Nous devons mettre au clair la situation comptable et financière de ces grands projets qui sont importants pour nous. Et nous sommes dans une relation avec la partie chinoise de transparence, d’amélioration de la transparence et de l’efficacité dans ce projet Sicomines".

Très clairement, a déclaré le ministre des finances, la RDC est engagée dans un processus de rectification des fameux contrats chinois. "Nous avons une feuille de route très claire là-dessus et nous allons corriger toutes les erreurs du passé", a-t-il fait savoir.

LM
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
3666 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Kanyindapk | 229OSK5 - posté le 24.07.2021 à 18:12

Si vous empreintez de l argent dans une bank pour acheter une boutique et que une fois en possession de l argent vous en finissez dans une boite de nuit,il ne faut pas faire croire aux autres que on ne peut pas acheter une boutique avec de l argent de la bank.tout depend decomment lespres de la FMI etait utilise

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo mon unique pays | 2RG113N - posté le 24.07.2021 à 18:05

Les retombées de ces réformes doivent être non discutables.nous ne voulons pas des histoires où les fanatiques crient victoire alors que le panier de la ménagère continue à être vide. Là où il y a abondance ça se discute pas, ça se dispute pas

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo mon unique pays | 2RG113N - posté le 24.07.2021 à 18:02

Le FMI a toujours accompagné la RDC. Au temps de Mobutu, de Kabila. Donc c pas la première comme on veut le présenter. Le ministre est un homme intelligent, un des rares dans l'entourage, tout ce que je peux craindre c'est la tentation à la manipulation et au populisme. Un contrat on ne le changé uand on veut, c'est souvent très délicat et très compliqué.le souhait de congolais est de vivre dans un Congo meilleur et paisible, sur le plan économique.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papa Fololo | VNWZBF1 - posté le 24.07.2021 à 13:55

@MicroKat, on parle économie ici. Laissons les parlementaires débout faire leurs jobs, faites le vôtre et le gouvernement le sien.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 24.07.2021 à 12:17

Ce pays gagnera en suspendant tous les contrats miniers et autres, suivant dans les traces du courageux Burundi.

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | WHVON84 - posté le 24.07.2021 à 12:08

Ce sont de bonnes intentions. Le omble est que vous continuez à croire que le FMI va aider le pays à se relever. Ce qui est faux. Nous, vos concitoyens, nous ne voyons pas les signes annonciateurs de tout ça sur le terrain. Il n'y a aucune initiative de mobilisation des populations au tour des idées de transformation des mentalités et d'engagement pour le développement participatif. l'UDPS laisse les délinquants entrainer les jeunes et adultes ignorants dans les rassemblements idiots dans les ronds points de la capitale.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Lualaba : Mike Hammer estime que la lutte contre la corruption attirera les investisseurs
AUTOUR DU SUJET

Nicolas Kazadi : " l’exercice budgétaire 2020 accuse un solde déficitaire de 1.034,80...

Economie ..,

L’exécutif veut réorganiser le système d’immatriculation des véhicules en attribuant des...

Economie ..,

Nicolas Kazadi remet les pendules à l’heure sur les indemnités de sortie de l’équipe...

Economie ..,

Inga 3 et le port en eau profonde de Banana sont des projets inéluctables de développement de...

Economie ..,