mediacongo.net - Actualités - Assassinat du président haïtien Jovenel Moïse: le coordinateur de la sécurité arrêté



Retour Monde

Assassinat du président haïtien Jovenel Moïse: le coordinateur de la sécurité arrêté

Assassinat du président haïtien Jovenel Moïse: le coordinateur de la sécurité arrêté 2021-07-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/07-juillet/26-31/jovenal_moise_21_02145.jpg -

La police nationale haïtienne a annoncé avoir procédé lundi à l'arrestation du coordinateur de la sécurité du président Jovenel Moïse, dans le cadre de l'enquête sur son assassinat le 7 juillet.
 
Placé en isolement à l'Inspection générale dans un premier temps, le commissaire divisionnaire Jean Laguel Civil est maintenant derrière les barreaux dans une prison à Delmas, une commune limitrophe de Port-au-Prince. Il est suspecté d'être impliqué dans le complot meurtrier ayant abouti à la mort de Jovenel Moïse, tué par un commando armé à son domicile.

"Je confirme que Jean Laguel Civil a été arrêté ce lundi par la police dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du président Jovenel Moïse", a déclaré à l'AFP la porte-parole de l'institution policière, Marie Michelle Verrier.

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Bed-ford Claude, avait déjà demandé aux services de l'immigration et de l'émigration d'interdire à quatre gradés de la police nationale haïtienne, responsables de la sécurité du président, de quitter le pays.

Il s'agit du commissaire de police Dimitri Hérard, responsable de l'Unité de sécurité générale du palais national (USGPN), du commissaire de police Léandre Pierre Osman, responsable de l'Unité de sécurité présidentielle (USP), de l'inspecteur principal Amazan Paul Eddy, responsable du Cat Team -une unité d'élite chargée de la protection du président-, et du commissaire divisionnaire Jean Laguel Civil, coordonnateur général de la sécurité présidentielle.

Toujours dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du président, la police a aussi émis lundi un avis de recherche visant Wendelle Coq Thélot, une juge à la Cour de cassation, la plus haute instance judiciaire du pays. La magistrate avait été mise à la retraite par le président Moïse.

Le nouveau Premier ministre d'Haïti, Ariel Henry, a promis de traduire en justice les assassins de Jovenel Moïse. La police haïtienne a pour l'instant procédé à l'arrestation d'une vingtaine de mercenaires colombiens et affirme avoir mis au jour un complot organisé par un groupe d'Haïtiens ayant des liens avec l'étranger, mais de nombreuses zones d'ombre demeurent.


RTBF / MCP, via mediacongo.net
525 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde
AUTOUR DU SUJET

Haïti: les funérailles du président Jovenel Moïse dans l'émotion et sur fond de tension

Monde ..,

Un geste planifié depuis la République dominicaine, selon la police d’Haïti

Monde ..,

Assassinat de Jovenel Moïse: «Des suspects auraient des liens avec des agences américaines»

Monde ..,

Assassinat du Président haïtien : la communauté internationale condamne un "acte odieux",...

Monde ..,