mediacongo.net - Actualités - Le variant Delta est un avertissement qui doit inciter à agir, met en garde l'OMS



Retour Santé

Le variant Delta est un avertissement qui doit inciter à agir, met en garde l'OMS

Le variant Delta est un avertissement qui doit inciter à agir, met en garde l'OMS 2021-07-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/07-juillet/26-31/oms_delta_variant_21_0214.jpg -

Le variant Delta du Covid-19, à l'origine d'une nouvelle vague de contaminations dans de très nombreux pays, est un avertissement qui doit inciter à agir vite avant l'apparition de mutations plus dangereuses, a souligné l'OMS vendredi.

"Delta est un avertissement, qui nous dit que le virus évolue mais c'est aussi un appel à agir, à faire quelque chose avant que des formes plus dangereuses de variants ne fassent leur apparition", a souligné le docteur Mike Ryan, chargé des situations d'urgence à l'Organisation mondiale de la santé, au cours d'un point de presse régulier à Genève.

Mais il a aussi tenu à relativiser les conséquences de cette mutation d'un virus qui a déjà fait plus de quatre millions de morts depuis la fin 2019.

"Les même mesures que nous avons appliquées auparavant vont arrêter ce virus. Elles stoppent le variant Delta surtout si vous ajoutez la vaccination", a martelé le docteur Ryan. "Il nous faut travailler dur parce que le virus est devenu plus efficace et plus rapide", a-t-il mis en garde, tout en insistant sur le fait que les gestes barrières restent efficaces.

"En moyenne, une personne avec ce virus va infecter plus de gens si elle est porteuse du variant, à moins que nous ne l'empêchions en continuant à appliquer les mesures qui réduisent la transmission, comme la distanciation physique, le port du masque, l'hygiène des mains, nous assurer que nous ne passons pas trop de temps avec trop de gens dans des endroits mal aérés et toutes ces mesures que nous avons évoquées à tant de reprises", a-t-il expliqué.

"En moyenne dans cinq des six régions de l'OMS, les infections par le Covid-19 ont augmenté de 80%, soit quasiment doublé, en l'espace de ces quatre dernières semaines. En Afrique, les morts ont augmenté de 80% sur la même période", a souligné le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans son traditionnel propos liminaire.

"Cela ne change pas notre stratégie, elle fonctionne toujours mais nous devons la mettre en oeuvre beaucoup plus efficacement que nous ne l'avons fait jusqu'à présent et cela veut dire aussi livrer plus de vaccins", a expliqué le docteur Ryan.

"Il n'y a pas de poudre magique, pas de solution magique, la seule poudre magique que nous ayons, ce sont les vaccins et le problème, c'est que nous ne les saupoudrons pas de la même façon dans le monde", a-t-il mis en garde, avant d'ajouter : "Nous travaillons contre nous mêmes".

Le Japon "fait de son mieux" pour contrôler le Covid

Par ailleurs, le patron de l'OMS a également abordé la situation critique au Japon. "Le Japon fait de son mieux pour minimiser les risques d'une poussée de Covid-19 pendant le déroulement des Jeux olympiques", a-t-il jugé, tout en soulignant que le risque zéro n'existe pas. "Il n'y a pas de risque zéro, il peut y avoir plus ou moins de risques. Et pour que les choses se passent avec le moins de risques possibles vous faites de votre mieux", a déclaré le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'un point de presse vendredi.

Il répondait à un journaliste qui lui demandait si son déplacement au Japon aux JO ne donnait pas un mauvais signal au moment où les autorités japonaises ont dû étendre l'état d'urgence face à une hausse record des cas de Covid une semaine après le début des épreuves.

Le Japon et le Comité international olympique (CIO) "ont fait de leur mieux pour minimiser les risques, parce que personne ne devrait demander le risque zéro", a insisté le docteur Tedros.

"Je sais qu'ils ont fait de leur mieux et nous les avons soutenus tout du long", a-t-il ajouté.

La capitale japonaise a enregistré un nouveau record de nouvelles infections jeudi (3.865), tandis que le nombre de cas quotidiens au niveau national a dépassé les 10.000 pour la première fois. Vendredi, 3.300 cas supplémentaires ont été recensés à Tokyo.

Le directeur général s'est rendu à Tokyo pour s'adresser au CIO et a justifié de sa présence en expliquant que cela lui donnait une tribune mondiale pour dénoncer ce qui a ces yeux est une faillite morale: l'inégalité vaccinale.

"Vous pouvez vraiment accepter un taux de vaccination de 1,5% en Afrique quand dans certains pays il est de 70% ?", a-t-il lancé au journaliste qui l'avait interpellé sur son voyage.

"N'avons nous pas besoin d'une tribune comme les Jeux pour aller dire la vérité, à savoir: le monde se trompe que ce soit du point de vue de la morale, de l'épidémiologie ou de l'économie", a-t-il insisté.

Pour lui, l'image d'un porteur masqué de la torche olympique rappellera le monde de la pandémie aux générations futures.

"Cela montre que nous faisons ça dans des conditions très difficiles quand nous sommes pris en otage par un dangereux virus, mais dans le même temps, cela me montre la détermination de riposter", a-t-il ajouté.


AFP / MCP, via mediacongo.net
682 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique
AUTOUR DU SUJET

Variants Alpha, Delta, Mu… L'apparition récurrente de nouvelles souches du virus du Covid-19...

Santé ..,

Covax : Les pays riches, ayant accumulé un surplus de vaccin, font de plus en plus don au monde...

Santé ..,

Une pénurie de sneakers à cause du variant Delta? On vous explique !

Style et Beauté ..,

Variant Delta : ce que l’on sait sur les patients infectés et pourtant vaccinés au Royaume-Uni

Santé ..,