Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Insécurité dans l'Est : Denis Mukwege plaide en faveur d'une justice transitionnelle et d'un TPI pour la RDC

2021-09-11
11.09.2021
2021-09-11
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/09-septembre/06-12/mukwege_denis_21_0.jpg -

Denis Mukwege

Alors que l'état de siège a été décrété depuis plusieurs mois dans l'Est de la RDC, la situation sécuritaire ne semble pas s'améliorer. C'est le constat fait par Dr Denis Mukwege, appelé aussi réparateur des femmes.

Dans une déclaration, le médecin directeur de l'hôpital de Panzi, invite le chef de l'Etat Félix-Antoine Tshisekedi, de concrétiser son engagement à faire adopter une stratégie nationale holistique de justice transitionnelle et à demander à l'ONU, d'établir un Tribunal pénal international (TPI) pour la RDC, afin de rendre justice aux victimes des massacres.

En effet, Dr Mukwege déplore la persistance des massacres des populations civiles en Ituri et au Nord-Kivu, deux contrées sous état de siège depuis le mois de mai dernier.

Denis Mukwege, qui est également prix Nobel de la Paix, dénonce par ailleurs, l'assassinat de 19 civils le 27 août dernier, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. « C’est avec effroi que nous avons appris les récentes tueries commises au Nord-Kivu et en Ituri. Alors qu’au moins 19 civils ont été tués le 27 août dans le territoire de Beni, au moins 30 civils ont été massacrés le 3 septembre dans le territoire d’Irumu lors des attaques attribuées aux miliciens des Forces Démocratiques Alliées (ADF) », peut-on découvrir dans sa déclaration.

La paix toujours menacée

Plus loi, Denis Mukwege s'alarme du fait que l'état de siège instauré dans ces contrées, n'apporte toujours pas la paix tant souhaitée. « Malgré l’état de siège instauré dans le Kivu et en Ituri, la situation sécuritaire ne semble pas s’améliorer dans ces provinces et la crise humanitaire dramatique que les populations civiles endurent, se transforme en une véritable crise de notre humanité. La situation qui prévaut dans cette région touchée par les conflits armés depuis des décennies est la deuxième crise humanitaire la plus grave au monde quand on prend en compte les 5,2 millions de déplacés que connaît la RDC. En outre, les conflits qui ravagent notre pays depuis 25 ans, sont les plus meurtriers depuis la deuxième guerre mondiale », fait savoir ce prix Nobel de la paix et fondateur de l'hôpital général de Panzi.

Vivement une justice transitionnelle et un TPI pour la RDC

Face à l’échec des solutions politiques et sécuritaires, Denis Mukwege réitère son appel pour la mise en œuvre de la justice transitionnelle et l'établissement d'un Tribunal pénal international pour la RDC.

Selon ce gynécologue de renom, le temps est venu pour le chef de l’État Félix, Antoine Tshisekedi, de concrétiser son engagement à faire adopter une stratégie nationale holistique de justice transitionnelle et à demander de manière expresse aux Nations-Unies, l’établissement d’un Tribunal Pénal International pour la RDC et le soutien à la mise en place de chambres spécialisées mixtes pour rendre justice aux victimes des crimes les plus graves et mettre fin à la culture de l’impunité qui alimente les conflits en RDC depuis les années 1990.

Denis Mukwege invite aussi le président Tshisekedi à solliciter l’aide de l'ONU et l’adoption d’une résolution du Conseil de sécurité pour mettre en place sans tarder, une équipe d’enquêteurs intégrées au Bureau Conjoint des Nations-Unies aux droits de l'homme, comprenant entre autres des experts en anthropologie médico-légale, pour exhumer les nombreuses fosses communes dans l’Est du pays, afin de collecter et préserver les éléments de preuve d’actes susceptibles de constituer des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et des crimes de génocide perpétrés en RDC.

José Wakadila
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
8609 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Dossier des présumés détourneurs des deniers publics : après Atou Matubuana, Richard Muyej sommé de justifier 369 millions USD
left
Article précédent Walikale : plus d’une année après, le chef rebelle Guidon Shimiray reprend le contrôle de Bukumbirwa

Les plus commentés

Société Justice : l'ancien vice-ministre des Hydrocarbures condamné à 20 ans de prison

17.04.2024, 14 commentaires

Politique Spéculation autour du rôle de Maman Marthe : « Elle incarne la vision prophétique du parti, UDPS, devant guidé l’action politique du Président de la République. » ( Lisanga Bonganga)

19.04.2024, 14 commentaires

Politique Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

19.04.2024, 12 commentaires

Economie Acquisition de concession arable à Brazza par le Rwanda : une arme de destruction économique aux portes de Kinshasa (Analyse d'André-Alain Atundu)

18.04.2024, 11 commentaires


Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance