mediacongo.net - Actualités - "Très mal payés", des agents désertent l'Observatoire volcanologique de Goma



Retour Science & env.

"Très mal payés", des agents désertent l'Observatoire volcanologique de Goma

"Très mal payés", des agents désertent l'Observatoire volcanologique de Goma 2021-09-13
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/09-septembre/13-19/Observatoire-volcanologique-de-Goma.jpg -

GOMA — Dans l'est de la RDC, les agents de l'Observatoire volcanologique de Goma (OVG), l'entité qui surveille de plus près le volcan Nyiragongo, réclament depuis quelques jours la revalorisation salariale promise par les autorités congolaises après l'éruption volcanique qui a eu lieu en mai. Certains ont même déserté leur lieu de travail.

C'est depuis juillet que des agents de l'Observatoire réclament l'augmentation de leurs salaires.

Cet agent, qui a souhaité rester anonyme, affirme que le salaire qu'il perçoit ne lui permet pas de subvenir aux besoins de sa famille.

"Nous sommes très mal payés. Nous touchons le minimum de 70 000 francs congolais, soit l'équivalent de 35 dollars américains. Nous sommes locataires, nous avons des enfants à envoyer à l'école, ils doivent aussi manger", se lamente un agent qui a requis l'anonymat. "C'est un gros problème que nous avons ici à l'OVG, celui d'être mal payés, nous souffrons énormément", ajoute-t-il.

Les autorités congolaises avaient pourtant promis de résoudre cette question des salaires quelques jours après l'éruption qui a causé d'énormes dégâts et déplacé des milliers de personnes.

La sécurité du public en jeu

La société civile craint que si cette question n'est pas résolue rapidement, elle empièter sur le travail de surveillance du volcan. Ce qui mettrait en danger la vie des paisibles populations, Etienne Kambale est un acteur de la société civile.

"Quand il y a des revendications de certains agents qui demandent une augmentation des salaires, cela peut désorienter les activités de l'observatoire, parce qu'à ce rythme, ils ne peuvent plus faire par exemple les descentes sur terrain pour surveiller les activités volcaniques", se lamente un activiste.

Après une alerte de la société civile sur les gueguerres au sein de cet observatoire géré par l'État congolais, le ministre national de la recherche scientifique a dépêché son directeur de cabinet pour s’enquérir de la situation en vue d’apporter des solutions appropriées.

Dans une interview exclusive accordée à VOA Afrique, ce dernier rassure que la question salariale sera réglée sous peu.

"Toutes les dispositions sont déjà prises, et nous pensons que dans un bref délai, cette question sera résolue. Je dois encourager tous ces agents ici pour leur travail, et les appeler au calme", assure Shetonde Mihigo, directeur de cabinet du ministre national de la recherche scientifique.

En dehors de la préoccupation liée au paiement des agents, ce service de l'Etat à d'autres difficultés qui l'empêchent de fonctionner comme il faut. Par exemple, les agents déplorent le manque d'équipement approprié pour surveiller le volcan. C'est d'ailleurs à cause du manque d'équipements fonctionnels que l'OVG n'avait pas pu prévoir l'éruption de mai dernier.

Pour rappel, l'éruption du Nyiragongo avait fait 32 morts, détruit plusieurs centaines de maisons et entraîné le déplacement de dizaines de milliers de personnes. A ce jour, des milliers de sinistrés vivent encore autour de Goma dans des abris de fortune et appellent à l'aide, selon l'Agence France Presse.

Zanem Nety Zaidi
VOA / MCP, via mediacongo.net
1331 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme! | ET86R2M - posté le 13.09.2021 à 12:29

Pourtant Félix est allé annoncé en grande pompe l'AMÉLIORATION DE CONDITIONS DES CES AGENTS! Et DIX(10)JOURS AVANT LUI on vu une CAÎNE DES MINISTRES FAIRE LE NORD-KIVU pour finalement ne PAS APPORTER UNE SOLUTION AU PROBLÈME RÉEL SUR TERRAIN! Si Félix a commencé par les consoler de façon trompeuse avec DEUX CAMIONNETTES STOUTS, LE PREMIER MINISTRE LUI PROMETTAIT QUE DANS 15 JOURS DEPUIS SONT ARRIVÉE, LE LAC allait commencé d'être dégazé, MAIS RIEN N'EST FAIT JUSQUE PRÉSENT LE 13/9/2021!

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une conférence internationale sur la volcanologie annoncée à Goma