mediacongo.net - Actualités - Protection de la forêt du bassin du Congo: la Cenco dénonce la spoliation du site touristique du Lac de Ma Vallée



Retour Science & env.

Protection de la forêt du bassin du Congo: la Cenco dénonce la spoliation du site touristique du Lac de Ma Vallée

Protection de la forêt du bassin du Congo: la Cenco dénonce la spoliation du site touristique du Lac de Ma Vallée 2021-09-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/09-septembre/13-19/foretrdcspo.jpg -

La Conférence Episcopale Nationale du Congo (Cenco) lance un appel contre de la destruction du site du Lac de Ma Vallée, l’un des plus grands poumons verts de la ville province de Kinshasa.

Le Secrétaire général et porte parole de cette haute structure de l’Eglise catholique, l’abbé Donatien N’Shole, a fait une déclaration sur ce sujet lors d’un point de presse qu’il a animé le vendredi 17 septembre 2021 sur ce site situé au quartier Kimwenza, dans la commune de Mont Ngafula. Le thème de cet appel à la prise de conscience est: «Protégeons le site touristique du Lac de Ma Vallée, un poumon vert de la ville de Kinshasa ».

Selon le porte-parole de la Cenco, ce patrimoine naturel et touristique, qui fait la fierté de la capitale, est l’objet d’incursions intempestives des personnes sans titre ni qualité qui s’arrogent le pouvoir d’attribuer des portions de terres aux tiers en flagrante violation de la loi foncière et avec un impact sur l’écosystème.

A en croire l’abbé Donatien Nshole, la concession de Lac Ma Vallée est une des propriétés foncières de la Cenco. Elle comprend 244 hectares. 12 hectares sur 244 de la superficie de cette concession sont en train d’être spoliés. Sur le plan de l’écologie et de l’environnement, l’abbé Donatien N’Shole a indiqué que le site du Lac de Ma Vallée est un patrimoine naturel inestimable constitué d’un lac entouré d’une forêt primaire dense qui abrite une riche biodiversité, un espace rare constituant l’un des poumons verts de la ville province de Kinshasa. Il est également compté parmi les sites touristiques du pays.

Ce merveilleux site, explique le SG de la Cenco, est en train de subir une destruction méchante et sauvage qui menace son existence à cause de la spoliation, le déboisement frauduleux pour produire des braises et les incendies prémédités. Selon certaines personnes interrogées sur ce site, l’auteur de la spoliation de cette concession catholique est une autorité traditionnelle.

Halte aux lotissements anarchiques et au déboisement

Par ailleurs, la Cenco a exprimé son inquiétude de voir le plus grand poumon de la ville de Kinshasa être menacé par le déboisement de sa forêt et les lotissements anarchiques. Elle attend du Gouvernement d’être rétablie dans ses droits et projette de mettre le site en valeur, a noté l’abbé André Masinganda, 1er secrétaire de la Cenco.

Pour la réussite du combat en faveur de la protection de la nature, les évêques catholiques comptent sur l’implication et l’engagement effectif du Gouvernement congolais, les chefs coutumiers, les associations, la population locale, mais surtout des jeunes de la ville de Kinshasa.

«La protection de ce site exige de chacun de nous une conversion écologique, un changement radical de notre comportement et du respect face à l’environnement», a-t-il conscientisé en précisant: «12 hectares de forêt primaire déboisée égale 12 hectares de biodiversité perdue à jamais. 1’hectare de forêt déboisée égale à 10 à 15 tonnes d’oxygènes par an perdues à jamais».

Le délégué du vice-premier ministre en charge de l’Environnement et Développement Durable, a fait savoir que dans le cadre de l’unité gouvernementale, la ministre, Eve Bazaiba, tenait à avoir plus de détails sur la situation en vue de propositions idoines au problème du site du lac de Ma Vallee.

Par ailleurs, le conseiller juridique Parfait Kabongo a promis de faire rapport à la tutelle sur base des données recueillies sur place.


La Tempete des Tropiques / MCP,via mediacongo.net
595 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

kap | DR16Q1Y - posté le 22.09.2021 à 10:48

Vraiment qui sauvera la Rdcongo ? Même à Ma vallée on veut tout détruire, où se trouve l'état protecteur de ce patrimoine.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Parc des Virunga : Un écogarde tué par des hommes armés à Beni