Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Politique

Probable dialogue : Félix Tshisekedi est partagé entre “les colombes et les faucons”, déplore Lisanga Bonganga !

2021-09-23
23.09.2021
2021-09-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/09-septembre/20-26/lisanga_bonganga_jean_pierre_20_02.jpg -

Jean-Pierre Lisanga Bonganga

Une invitation adressée à Lisanga Bonganga par une juridiction a fait le tour dans les réseaux sociaux il y a peu.

Pour la DYSOC, il s’agit tout simplement d’un acharnement en raison des ambitions de Lisanga Bonganga pour la tenue d’un dialogue pour l’adoption consensuelle des réformes institutionnelles et électorales, comme voie idoine de sortie de
crise.

La coordination de la DYSOC l’a fait savoir à l’opinion tant nationale qu’internationale à travers un communiqué de presse rendu public ce mercredi 22 septembre 2021 au sujet d’un document paru sur les réseaux sociaux, faisant état d’une invitation adressée à son Coordonnateur, Monsieur Jean Pierre Lisanga Bonganga, président National du parti politique, Convention Chrétienne pour la Démocratie « CCD », à se présenter au Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete, pour une communication.

"Sans qu’il ne soit nécessaire de spéculer sur les faits ayant motivé cette invitation, la DYSOC est convaincue que son Coordonnateur est victime d’un acharnement politique, au regard de ses nombreuses déclarations appuyant la coalition Lamuka des présidents Martin Fayula et Adolphe Muzito et soutenant notamment, la tenue d’un dialogue, pour l’adoption consensuelle des réformes institutionnelles et électorales, comme voie idoine de sortie de crise qui enchaine notre pays, depuis les élections chaotiques du 30 décembre 2018", peut-on lire dans ce communiqué.

Des informations en possession de la DYSOC, renseignent qu’il existe aujourd’hui, deux camps opposés dans l’entourage du ¨Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

D’une part le camp des colombes, indique-t-on dans ce commentaire, qui soutient la tenue d’un dialogue pour mettre fin à la crise et d’autre part, le camp des faucons jusqu’au boutistes, qui ne veulent pas quitter la prison du déni de la crise qui ronge notre pays.

La Coordination de la DYSOC s’oppose farouchement à toutes les velléités du pouvoir en place, à réduire au silence les adversaires politiques aux élections de 2023, au travers de l’instrumentalisation et de la manipulation de la justice de notre pays, par montage grossier des dossiers judiciaires.

Aussi, s’insurge –t-elle contre toute démarche politicienne tendant à priver Jean-Pierre Lisanga Bonganga de sa liberté, à cause de ses opinions contre le pouvoir en place. Elle fonde l’espoir que le pouvoir judiciaire, en tant que garant des droits fondamentaux des citoyens et des libertés individuelles, tels que consacrés par la Constitution, ne servira pas d’instrument de règlement des comptes politiques. Car, le peuple congolais, passionné d’une bonne administration de la justice et du respect de la Constitution et des lois de la République y veillera.

Serge Mavungu
Opinion Info CD / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 8 commentaires
8965 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
C'est vrai, comparaison n'est pas raison: En France, aux USA, au Royaume-Uni, en Allemagne, dans les pays développés, y-a-t-il les histoires de dialogue? Chaque chose à son temps. Repentez vous. Cessez de faire le mal. Jésus-Christ revient bientôt.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Monsieur, en RDC, la page de dialogue est définitivement tournée. L'Udps se prépare aux élections et ELLE compte bien les gagner En 2023.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Hæ, mboka oyo vraiment! Oyo ekomi kosakana na batu. Djo oyo azoloba, balingi bakanga ye po aza kosenga dialogue. Hahahaha Congo oyo pardon

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Lisanga Bonganga a le soutien du peuple comme Fayulu et Muzitu. Vous etes dignes d'etre appeles Leaders tant vous ne suivrez pas la mangeoire comme Katumbi qui est devenu ridicule et Bemba. plus de 60% de congolais sont derriere Lamuka...Tshilombo s'occupe d'abord de Denise Nkyeyikuri, Gisele Mpela, Madeleine Ndaya, Vivianne et Nenette mwana ya 15 ans.....Gisele est deja expulsee sous menottes de Francois Beya depuis l'aeroport de Ndili le 21 sep 20-21 et elle a en Belgique depuis....Felix est cuit....2023, byebye tatu tshilombo, drageur et specialiste de petites filles.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mais je ne comprends pas notre hippopotame national. Il reve débout ou il a pris une gorgée de BOMBÉ ? Il n'y aura plus de dialogue, cher ngubu national. Cap vers les élections de 2023. Prépare-toi à y concourir. Tu seras candidat président de la république ou bien tu vas soutenir ton patron de Faden House. S'il passe, il te nommera ministre de la culture. Car c'est le cabinet qui convient aux féticheurs de ta trempe. Tu attendras longtemps de ce dialogue pour te refaire une santé financière. Tu n'as pas épargné ce que tu avais reçu de JKK ?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Un farfelu naviguant à contre-courant de la marche des institutions sous FATSHI. Préparez-vous aux élections qui arrivent. Le dialogue dans vos rêves de LYSOK-DYSOC.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Eh! Cet homme continue a croire a un dialogue?! Mais oyo eza ko zongisa mokili sima. Ce temps est revolu. Les elections de 2023 approchent a grand pas. On a pas le temps de chercher un mediateur, choisir un format, determiner le cadre, le nombre de participants, les composantes, la duree. Bref, le dialogue nous plongerait dans une confusion. Lisanga, si tu cherches un positionnement, demande a Fayulu de te nommer gerant de Faden House.

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Quel regard pour les femmes dans les partis politiques ?

Les plus commentés

Société Un Casque bleu tué, le SG de l’ONU en colère réagit

03.10.2022, 13 commentaires

Politique Géopolitique de la région des Grands Lacs. La fin d’un cycle : Paul Kagame du Rwanda sur les traces de Mobutu du Zaïre-Congo !

03.10.2022, 12 commentaires

Politique "La guerre de l'Est est programmée et désirée par des étrangers à travers la Constitution de 2006" (Des scientifiques)

03.10.2022, 12 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance