mediacongo.net - Actualités - La plainte contre JP Lisanga émane d’un colonel victime de la disparition de son véhicule entreposé dans une fourrière de l’hôtel de ville



Retour Société

La plainte contre JP Lisanga émane d’un colonel victime de la disparition de son véhicule entreposé dans une fourrière de l’hôtel de ville

La plainte contre JP Lisanga émane d’un colonel victime de la disparition de son véhicule entreposé dans une fourrière de l’hôtel de ville 2021-09-25
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/09-septembre/20-26/lisanga_bonganga_21_0214.jpg -

On en sait un peu plus sur l’objet de l’invitation du Parquet général de Kinshasa/Matete adressée le lundi dernier à Jean-Pierre Lisanga. N’ayant pas un dossier de détournement des deniers publics, son casier judiciaire étant vide, le coordonnateur de la Dynamique pour la sortie de crise (DYSOC) serait poursuivi pour un dossier datant de 2017. Une infraction de droit commun du reste susceptible d’être traitée au niveau de la Police spéciale de roulage (PSR).

 Le vendredi 24 septembre, Lisanga Bonganga a tout dit devant une poignée des journalistes. L’homme politique pourtant malade, n’a pas voulu spéculer sur ce « dossier pour le moins rocambolesque,
invraisemblable et découlant des connaissances par ouï-dire qui ne résistent pas à l’examen, le plus élémentaire ».

« Il nous revient de plusieurs sources concordantes et dignes de foi, que le dossier dont question ici, ayant déclenché l’invitation du Parquet Général de Kinshasa-Matete, résulterait aussi d’une plainte déposée par un Colonel, non autrement identifié, relative à la disparition en 2017, de son véhicule entreposé dans une fourrière de l’hôtel de ville de Kinshasa, disparition que le Parquet veut mettre à ma charge », explique-t-il sans être contredit.

 « En tout état de cause, nous nous réservons le droit de saisir la justice, le moment venu, pour imputations dommageables et dénonciation calomnieuse », menace Lisanga Bonganga. Pour lui,  » si d’aventure, le pouvoir en place cherche à nous pousser à l’exil, il doit savoir que nous n’irons jamais en exil. Nous ne céderons pas à l’intimidation. Nous allons demeurer au pays pour continuer le combat et la lutte noble pour le triomphe de la démocratie et de la vision politique du Dr Etienne Tshisekedi Wa Mulumba d’heureuse mémoire ».

C’est dans ce cadre que Lisanga Bonganga explique avoir saisi le Secrétaire Général de l’ONU le 15 septembre 2021 relativement à la situation politique et sécuritaire préoccupante en RDC.


Actu 7 / MCP, via mediacongo.net
4739 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 26.09.2021 à 01:39

...; Peut-être les infiltrés des réseaux sociaux, s’ils ont encore de l’énergie et du temps à perdre.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 26.09.2021 à 01:38

...est bien morte au Congo en cherchant à faire l’habituel très lassant : elle n’a plus de vision, plus d’objet; elle n’a pas compris que le temp a ont changé et qu’il ne faut pas faire du copier-coller du passé mais plutôt se rendre compte que maintenant que le pays est dans la vision du développement, que l’opposition devait devenir républicaine, supportant le développement en compétiteur du savoir-faire en se lançant aussi dans des projets de développement au lieu de se mettre au-devant de tout un peuple en marche avec des discours et actions rétrogrades de distraction que du fond de chaque Congolais, personne n’a ni gout, ni compréhension, ni patience pour...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 26.09.2021 à 01:32

Décidément, certaines personnes sont bien sur la voie de la folie : elles verront l’acharnement politique en tout ; Quand leurs enfants feront des bons points à l’école ou lorsque le Congo achètera des avions, elles y verront-elles là une façon de les envoyer en exil. Ça, c’est bien l’ attitude des personnes qui ont peur que leurs péchés passés ne les rattrapent et qui seront toujours sur la défensive ; autant se cacher derrière un alibi politique se disent-elles, un discours qu’elles pourront facilement faire gober leurs fanatiques. Se cacher derrière ce petit buisson ne couvrira plus votre nudité ; les Congolais ne sont pas dupes. Décidément, l’opposition...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 25.09.2021 à 13:38

Acceptez vous de méditer un peu sur ça afin de voir comment vous mettre ensemble avec Kabila Joseph, le Président sud africain, celui de Botswana et le nouvellement élu en Zambie, en secret, peut être en élargissant ce cercle avec d'autres sages africains , en vue de voir quoi faire. Avoir des enfants nés en Belgique ne suffit pas,avoir lutté contre Mobutu pendant plusieurs années ne suffit pas. Mobutu connaissait bien ce problème, il a bien servi le maître mais il a crié :"On m'a poignardé au dot".

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 25.09.2021 à 13:30

Suivez la voie de la sagesse. La RDC, l'Afrique et tous les autres pays riches sont sous le joug de l'impérialisme qui leur crée guerres et maladies afin de récupérer leurs sols et sous sols et les habitants n'intéressent pas cet impérialisme. Lumumba, Nkrumah, Sankara, Sékou Touré, Kabila L.Désiré, Kadhafi et Kabila Joseph l'ont vu et l'ont dit. A une certaine époque, personne ne comprenait mais les choses bougent et l'homme surtout africain commence à bien comprendre cette vérité mais ce qui manque, c'est de se mettre ensemble pour réfléchir sur ce dossier.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 25.09.2021 à 13:19

Ne perdez pas votre tête jusqu'au Rubicon. Au moins, vous avez compris que penser n'est pas égal à poser l'acte et réussir. Vous avez fait de l'opposition pendant plus de trente ans en critiquant,en promettant mont et merveille: "Le jour où nous serons au pouvoir chacun de vous s'achètera une maison et sa voiture, il y aura de la démocratie, il y aura et il y aura". Maintenant que vous êtes au pouvoir, vous comprenez que les choses ne sont pas ce à quoi vous pensiez. Alors, au lieu de vous lancer dans des voies qui risqueraient bien de vous noyer, voici mon conseil:

Non 0
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Maitre d'Ecole | L8N1HQS - posté le 25.09.2021 à 11:48

Donc c'est Lisanga qui était le commandant de la police?

Non 0
Oui 42
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo mon unique pays | 2RG113N - posté le 25.09.2021 à 11:03

2017, véhicule, colonel, lisangabonganga, lamuka,..exil. bon c encore flou. Toutefois tout est possible avec les bukasa et les fololo

Non 3
Oui 38
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : L’Assemblée nationale porte un regard favorable sur le projet de loi portant création de l’ordre des sages-femmes
AUTOUR DU SUJET

JP Lisanga Bonganga sollicite l’implication d’Antonio Gueterres sur la situation politique et...

Politique ..,