mediacongo.net - Actualités - La Commission Justice et paix de Bukavu fustige les attaques de paroisses



Retour Religion

La Commission Justice et paix de Bukavu fustige les attaques de paroisses

La Commission Justice et paix de Bukavu fustige les attaques de paroisses 2021-09-28
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/09-septembre/27-30/Bukavu-attaque-paroisses.jpg -

La Commission Justice et paix du diocèse de Bukavu, dans l’est de la RD-Congo, sonne l’alerte après l’attaque d’une paroisse.

« C’est depuis une vingtaine d’années de guerre que l’on a vu un peu un mouvement d’acharnement contre les lieux sacrés », fustige dimanche 26 août, le père Justin Nkuzi, directeur de la Commission Justice et paix du diocèse de Bukavu, dans la province du Sud Kivu, en RD-Congo, au micro de la radio Okapi, radio des Nations unies en RD-Congo.

Il exprime son inquiétude après l’attaque, il y a quelques jours, de la paroisse de Kadutu, dans ce diocèse de l’est de la RD-Congo. Des hommes armés se sont introduits dans lieux, ont ligoté les prêtres avant de disparaître avec une importante somme d’argent.

Attaques meurtrières

Les attaques des paroisses et couvents religieux sont fréquentes dans le diocèse Bukavu et ont parfois fait des victimes. Ainsi, le 29 décembre 2016, la sœur Clara Kahambu, religieuse de la congrégation des sœurs Franciscaines de Christ-Roi avait été assassinée dans un centre d’alphabétisation qu’elle dirigeait.

Le père Daniel Cizimi avait été tué le 5 décembre 2009 à la paroisse de Kabare. Le 7 décembre de la même année, sœur Denise Kahambo Murahirwa avait aussi été tuée par balles par des hommes armés, en treillis, qui avaient attaqué le monastère Notre Dame de la Clarté de Murhesa situé à 20 kilomètres de la ville de Bukavu. Enfin le 29 octobre 1996, Mgr Christophe Munzihirwa, évêque de Bukavu avait été tué par des rebelles de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL).

Profanation des lieux de culte en RD-Congo

Sur le plan national, la Conférence épiscopale du Congo (Cenco) a fustigé, début août, les attaques d’églises, notamment dans le diocèse du Mbujimayi, dans la province du Kasaï-Oriental. Elle exprimait ainsi son soutien à l’ordinaire de ce diocèse du centre de la RD-Congo, Mgr Bernard-Emmanuel Kasanda, qui avait, fin juillet, dénoncé des actes de profanation et de vol d’objets liturgiques dans douze lieux de culte catholiques.

L’archevêché de Kinshasa avait également été attaqué, début août par des jeunes qui fustigeait l’absence de l’Église catholique congolaise à la table des négociations pour la désignation d’un président à la tête de la très importante Commission électorale nationale indépendante (Ceni).


La Croix Africa (avec Radio Okapi) / MCP, via mediacongo.net
1127 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Tshopo : le nonce apostolique en RDC est arrivé à Kisangani