mediacongo.net - Actualités - Le CSAC pour la prohibition de la publicité illicite des produits phytothérapiques dans les médias



Retour Santé

Le CSAC pour la prohibition de la publicité illicite des produits phytothérapiques dans les médias

Le CSAC pour la prohibition de la publicité illicite des produits phytothérapiques dans les médias 2015-04-17
Santé
Le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) rappelle à l’ordre les tradi-praticiens et les responsables des médias quant à l’invasion de l’espace médiatique congolais par des émissions d’intérêt public sur la médecine traditionnelle ainsi qu’en ce qui concerne la publicité illicite des produits phytothérapiques.

C’était, jeudi, au cours d’une matinée pédagogique entre les tradi-praticiens, le directeur du Programme national d’appui à la médecine traditionnelle (PNMT) et les directeurs de programme des médias audiovisuels émettant à Kinshasa, autour du thème : « La problématique de la médecine traditionnelle et des maisons des soins dans les médias ».

Christophe Tito Ndombi, président du CSAC, a précisé le contexte de ces échanges soulignant que la médecine traditionnelle a des vertus non négligeables. Pour ce faire, il a précisé que son institution est engagée à promouvoir et à valoriser l’aspect scientifique et culturel de ladite médecine tout en assainissant l’espace médiatique congolais.

Dans ce contexte, il a affirmé l’impérieuse nécessité de réglementer et de réguler ce secteur de santé publique en vue de « protéger les consommateurs de toute publicité sur l’art de guérir et des produits tradi-modernes ». Il a, à cet effet, insisté sur le fait que les producteurs des émissions qui y sont consacrées ainsi que les intervenants doivent au préalable avoir un avis de conformité auprès de son institution afin d’amener tout le monde à se conformer aux prescrits de la loi en respectant l’éthique et la déontologie.

Au regard de l’anarchie et de la cacophonie qui a tendance à s’installer dans ce domaine, les tradi-praticiens ainsi que les responsables des médias ont reconnu d’un commun accord que ce secteur de la médecine traditionnelle est parfois en proie à l’amateurisme, au charlatanisme et au manque d’une base juridique. Ils ont émis le vœu de voir les médias améliorer leurs grilles de programme et proposer un contenu de qualité. Ils ont également proposé quelques pistes pour assainir le secteur et ont fustigé l’apologie du sexe, la dérision et la perversion dans les émissions. Ils se sont dit satisfaits de l’idée de voir prochainement un « Guide  d’accès aux médias  pour la promotion de la médecine traditionnelle » en vue d’atténuer cette cacophonie


883 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : L’automédication, cause de plusieurs décès à Kinshasa
left
ARTICLE Précédent : Covid-19 : Israël va entamer un troisième confinement quasi-général