mediacongo.net - Actualités - Arrestation du musicien révolutionnaire Delcat Idinco : ses avocats plaident qu'il soit jugé par les juridictions civiles



Retour Provinces

Arrestation du musicien révolutionnaire Delcat Idinco : ses avocats plaident qu'il soit jugé par les juridictions civiles

Arrestation du musicien révolutionnaire Delcat Idinco : ses avocats plaident qu'il soit jugé par les juridictions civiles 2021-10-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/03-octobre/11-17/indelcat_21_02145.jpg -

L'artiste musicien révolutionnaire Delcat Idinco a été transféré dans la prison de Goma. Aussitôt arrêté en ville de Butembo dimanche 10 octobre 2021, où il s'apprêtait à monter sur scène pour un concert populaire, il a été amené à Beni où un procès de flagrance contre lui a été annoncé deux fois mais sans succès. Il a passé une nuit dans la prison de Kangbayi avant d'être transféré à Goma mardi dans un véhicule militaire.

Avant son transfèrement, le commissaire divisionnaire de la police nationale congolaise (PNC) au Nord-Kivu, Aba Van dit avoir tenu une parade à l’état-major de la police à Beni. C'était pour, selon lui, donner de nouvelles lignes de conduite et renforcer la morale des groupes qui doivent barrer la route à ce qu'il a qualifié ”des gens aux agissements inciviques”.

”Nos compatriotes sont malmenés par des gens qui sont venus de l'extérieur de notre pays et que nous, nous nous mettons debout pour combattre ces gens, produire la paix et la sécurité à notre population, il y a l'un de nous qui dit que nous sommes aller combattre ces gens, ils doivent aussi nous combattre. Ça c'est diabolique. Voilà que je ne devrais pas rester à Goma insensible à cette histoire. Ce n’est pas vrai. J’avais même pensé que notre population révolutionnaire devrait déjà lyncher ce monsieur. Mais malheureusement j'ai trouvé dans la population vous êtes calme comme si rien n'était. Nous nous battons pour vous maintenant vous voulez vous retourner contre nous c'est incroyable. Vous voulez nous tuer comme ceux-là que nous combattons nous tuent? Je devrais donc venir parler aux policiers et leur donner certaines lignes de conduite par rapport à ce discours diabolique”, s'est-il exprimé.

Violation des procédures judiciaires

Les avocats de Delcat Idinco déplorent que leur client a été arrêté sans respect des procédures judiciaires et déféré dans de mauvaises conditions. Maître Élie Vahumawa, l'un de ses avocats, veut voir son client être jugé dans des juridictions civiles sur le plan de droit.

”Il a été arrêté sans aucune  forme de procédure comme un petit sorcier du quartier. Il a été maintenant transféré à Goma. Il lui reproche le fait qu'il aurait tenu des propos attentatoires, lesquels auraient blessé certaines sensibilités. Il aurait dit qu'on allait tuer les militaires ou les porteurs d'armes. En ce jour, ce sont les mêmes militaires qui l'ont arrêté et qui sont appelés à le juger. Nous n'avons pas aimé cette précipitation, les communiqués du secteur opérationnel Sukola1 au motif qu'il y aurait même un procès de flagrance tambour battant. Comment on peut être juge et partie à la fois. Idinco doit être placé devant son juge naturel. Même dans l'état de siège, il n'est pas exclu qu'un inculpé ait le bénéfice d'être jugé par ses juges naturels.

Il faut aussi rester dans le cadre du droit pénal pur, les intentions lorsqu'elles ne sont pas encore extériorisées par les actes matériels positifs, on ne peut pas les sanctionner.

S'il a dit que les militaires seront tués le 15 octobre, encore faut-il dire qu'il n'a pas déterminé quel type de militaire. Parce que les militaires c'est l'armée loyaliste mais aussi les bandits là porteurs d'armes, les rebelles qu'on appelle dans le jargon "militaire". Il y a un problème parce que je me demande qui viendra comme parti civile dans cette affaire?”, s'est-il interrogé.

Il n'exclut pas l'option de recourir à l'expertise du médecin pour un test médical en faveur de son client avant sa comparution. À l'en croire, en dehors de son client, nombreuses gens sont victimes des séquelles des atrocités qu'ils subissent de la part des rebelles depuis près d'une décennie.

C'est une unième fois que le musicien Delcat Idinco est arrêté par les services de sécurité pour ses opinions. Les infractions à sa charge ne sont pas encore établies. Mais le dimanche, juste après son arrestation, le secteur opérationnel Sukola1 des Fardc a, dans un communiqué de presse publié sur les réseaux sociaux, affirmé que le musicien est auteur de plusieurs messages audio-visuels appellant la population à s'attaquer aux militaires, policiers et leurs familles à partir du 15 octobre.

Delphin Mupanda (Correspondant au Nord-Kivu)
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
787 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

B.Michel | RQ3L698 - posté le 14.10.2021 à 01:09

S'il avait raté l'éducation dans sa famille, il aura ce qu'on appelle éducation diffuse en prison. Chacun portera seul sa croix pour ses bêtises. La démocraties même dans les pays qui l'ont inventée ne permet à personne d'aller au-delà de la limite. Qu'il paie,seul, pour la fumée de diamba qui lui était monté à la tête. A bon entendeur!

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Vaccination contre Ebola à Beni
AUTOUR DU SUJET

Beni: l’artiste musicien Delcat Indinco acquitté par le Tribunal

Provinces ..,

Nord-Kivu : le Gouverneur nie être impliqué dans l’arrestation de l’artiste Delcat Idinco

Provinces ..,