mediacongo.net - Actualités - Une nouvelle vague d’enlèvements observée à Rutshuru



Retour Provinces

Une nouvelle vague d’enlèvements observée à Rutshuru

Une nouvelle vague d’enlèvements observée à Rutshuru 2021-10-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/10-octobre/11-17/rutshuru_territoire_21_0.jpg -

Une certaine recrudescence de cas de kidnapping et meurtre est observée dans le groupement Kisigari, en chefferie de Bwisha, territoire de Rutshuru dans le Nord Kivu, selon les informations dont disposent 4pouvoir.cd. Environ une dizaine de cas ont été enregistrés durant cinq jours du début octobre.

Le groupement Kisigari semble être l’épicentre de cette nouvelle vague d’enlèvements. Selon la notabilité locale qui s’est confiée à nous mercredi dernier, environs 11 personnes ont été victimes de kidnapping en date du 6, 9 et 11 octobre. Aimé Mbusa Mukanda indique que 8 personnes ont été tuées dans la même entité dans différentes circonstances.

Pour recouvrer la liberté, ces ravisseurs exigent des sommes allant jusqu’à 10 milles dollars américains comme rançon.

La même notabilité fait savoir que suite à ces cas en répétition d’enlèvements et tueries, la population locale se livre à la justice populaire. Le cas récent est celui d’un jeune homme présenté comme un présumé kidnappeur qui a été lynché le 11 octobre à Kabaya, à quelques mètres d’une position militaire.

Face à cette hémorragie sécuritaire qui s’installe dans cette partie du territoire de Rutshuru, la notabilité locale plaide pour la délocalisation des rebelles qui se sont rendus, cantonnés au camp militaire de Rumangabo. Les populations accusent ces derniers d’être auteurs de cette insécurité.

« Dans le groupement de Kisigari en territoire de Rutshuru, chefferie de Bwisha aux alentours du camp militaire de Rumangabo, l’insécurité est grandissante. Dans 6 jours de personnes ont été tuées et 6 personnes ont été kidnappées. Et ces kidnappeurs exigent beaucoup de sommes pour les libérer. C’est pourquoi nous exigeons l’implication des autorités compétentes. En dehors de ça, ces cas d’insécurité poussent la population à se livrer à la justice populaire, une situation difficile que nous traversons. Mais aussi les militaires et les rebelles qui sont cantonnés au camp militaire de Rumangabo sont aussi les auteurs de plusieurs cas. C’est pourquoi nous demandons aussi la délocalisation de ces rebelles appelées Kajorité », a déclaré Mbusa Mukanda.

Pour rappel, en date du 9 octobre dernier, 5 personnes avaient été enlevées par des inconnus armés dans le village de Kayenzi. Deux kidnappeurs avaient été tués par la population. Malgré l’instauration de l’Etat de siège, le territoire de Rutshuru est toujours le théâtre de l’insécurité.

Nehemy Mbusa
4 Pouvoir / MCP, via mediacongo.net
357 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Face aux érosions qui sévissent Kinshasa : le député Ados Ndombasi adresse une question orale avec débat au Ministre des ITPR
AUTOUR DU SUJET

Nord-Kivu-Koffi sur sa tenue:“symboliquement c’est pour dire que moi je suis prêt à aller...

Musique ..,

Beni: forte agitation de la population à la traversée de l'armée Ougandaise

Provinces ..,

Entrée de l’armée ougandaise en RDC: la Société Civile du Nord-Kivu craint la confusion au...

Provinces ..,

Sans surprise, l’Assemblée nationale autorise pour la 13è fois la prorogation de l’État de...

Politique ..,