mediacongo.net - Actualités - ESU: Dossier Fermeture des facultés de médecine non viables au Conseil d’Etat, Bernard Kayumba débouté



Retour Société

ESU: Dossier Fermeture des facultés de médecine non viables au Conseil d’Etat, Bernard Kayumba débouté

ESU: Dossier Fermeture des facultés de médecine non viables au Conseil d’Etat, Bernard Kayumba débouté 2021-10-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/03-octobre/11-17/esu_conseil_etat_21_02145.jpg -

C’est au cours de l’émission le débat spécial ESU organisé par la radio TOP CONGO Fm que l’opinion publique a été informée de la décision du conseil d’Etat prise contre la requête en référé liberté du député de Lukunga Bernard Kayumba portant annulation de la décision du ministre Muhindo Nzangi sur la fermeture des facultés de médecine non viables.

Possible suite en cassation ?

Interrogé par TOP CONGO sur la décision du juge de référé contre son action, le député , Bernard Kayumba estime que « le juge ne devrait pas rejeter sa requête sous prétexte qu’il y a manque d’intérêts alors qu’il est député national, élu légitime du peuple. » Et d’ajouter, »une circulaire ne peut pas suspendre un arrêté. J’irai au parquet général près la cours de cassation pour obtenir gain de cause. » Invitant les étudiants au calme, il annonce que le ministre est attendu à la plénière d’ici la semaine prochaine.

Mais pour Maitre Willy Wenga avocat au barreau de Kinshasa Gombe, « il n’est plus possible d’aller en cassation, car le conseil d’état jugeant les actes administratifs statut en premier et dernier ressort estimer le contraite c’est méconnaître le droit  » pour lui, la solution contre la décision du ministre « ne peut plus être juridique mais politique. »

Il sied d’indiquer qu’au regard de la situation ainsi présentée, la décision du ministre Muhindo Nzangi Butondo salvatrice pour la santé publique va s’appliquer « dès l’année académique prochaine » comme il l’a encore rappelé au cours de son intervention sur TOP CONGO Fm avant de préciser que des solutions d’encadrement pour des étudiants des classes montantes des facultés fermées sont déjà arrêtées par exemple ceux de Kinshasa seront à l’issue d’un contrôle rigoureux de niveau regroupés à l’université Simon Kimbangu qui sera sous la tutelle de l’université de Kinshasa.


24H.cd / MCP, via mediacongo.net
2095 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Congo mon unique pays | 2RG113N - posté le 16.10.2021 à 12:10

Le mal chez nous est que n'importe qui parlent de choses qu'il ne connait pas vraiment. Il y a des universités vde l'état qui sont fermées à l'intérieur, des universités censées être entretenues, équipiers, construites par l'état. Est ce que vous comprenez la démarche de ce député ? Ne parlez pas pour parler, une question on l'aborde dans la forme et dans le fond. L'état doit d'assumer.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Antoine | GNF1HEC - posté le 16.10.2021 à 07:34

Des sales conneries à la recherche de notoriété auprès de la population. Pour ce "député", il est bon de voir des étudiants en médecine étudier dans les salles de classes du degré élémentaire d'une école primaire, sans laboratoire, ni clinique universitaire. Bon, c'est un idiot de Lamuka aile Bandundu, normal qu'il agisse comme le vieux chorégraphe.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papa Fololo | VNWZBF1 - posté le 16.10.2021 à 06:54

Kayumba doit se taire un peu. Nous protégeons le pays de la prolifération systémique des faux médecins qui tuent les congolais.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'enfant du Pays | NWF8CQ3 - posté le 16.10.2021 à 05:08

Au Ministère de la Santé, opérez vite la réforme sur la médicalisation des CS mais en mettant en faisant en sorte que l'infirmier reprenne son leadership dans les CS. Les Médecins doivent avoir honte de voler le travail des infirmiers. Chacun doit porter son chapeau, c'est la justice sociale. SOYONS RESPONSABLES POUR PROTEGER NOTRE POPULATION. LA RDC EST L'UNIQUE PAYS QUE DIEU NOUS A DONNE. EXCELLENCE MUHINDO, QUE DIEU TE PROTEGE POUR TA BRAVOURE.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'enfant du Pays | NWF8CQ3 - posté le 16.10.2021 à 05:04

Demain on aura plus les soins infirmiers pourtant essentiels dans nos Centres de Santé. Pire, vous trouvez un Médecin mal formé dans un centre de Santé qui fait tout: examen des malades, soins, laboratoire alors que les infirmiers sont assis. Il encaisse tout et il s'en va. Sauvons le pays et évitons la légèreté. MERCI LE CONSEIL D'ETAT POUR VOTRE AMOUR PATRIOTIQUE. Où est l'Inspection Général de la Santé (IGS) pourtant dirigée par un Infirmier pour corriger cette tare? Chers infirmiers, vous êtes des nobles, au lieu de se battre pour la prime qui est un droit battez-vous pour votre travail qui est entrain d'être volé sans que Personne n'en parle. Au Ministère de la...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'enfant du Pays | NWF8CQ3 - posté le 16.10.2021 à 05:00

Ce député est un vrai malade, il n'aime pas notre pays ainsi que la population Congolaise. Le secteur de la Santé est un véritable danger pour ce pays. Je souhaiterait même que Muhindo Nzangi soit nommé Ministre de la Santé pour opérer des réformes profondes. Imaginez, avec la médicalisation des Centres de Santé dans un désordre indescriptible, la Profession infirmière est entrain de disparaître sans que Personne ne bronche. Les Médecins sont entrain de voler le travail des infirmiers et personne ne voit ce danger venir. Demain on aura plus les soins infirmiers pourtant essentiels dans nos Centres de Santé. Pire, vous trouvez un Médecin mal formé dans un centre de Santé...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : L’Assemblée nationale porte un regard favorable sur le projet de loi portant création de l’ordre des sages-femmes
AUTOUR DU SUJET

ESU : Le ministre Muhindo Nzangi clôture les travaux du colloque International à Kinshasa

Société ..,

Bruxelles : violentes émeutes contre le durcissement des mesures sanitaires se termine

Monde ..,

Le Conseil d’État suspend la circulaire du ministre de l’ESU portant interdiction de la...

Société ..,

Un pasteur africain est mort en essayant de recréer la résurrection de Jésus

Insolite ..,