mediacongo.net - Actualités - Assemblée nationale : bientôt l’examen du budget 2022



Retour Politique

Assemblée nationale : bientôt l’examen du budget 2022

Assemblée nationale : bientôt l’examen du budget 2022 2021-10-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/03-octobre/18-24/ass_nationale_vue_salle_21_02145.jpeg -

L’opinion a suivi avec beaucoup d’intérêt l’entérinement, samedi dernier, des animateurs du bureau et de la plénière de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), lors d’une séance plénière de l’Assemblée nationale. L’opinion a noté que Denis Kadima Kazadi a été reconnu comme président du bureau de cette institution d’appui à la démocratie, en vertu d’une liste déposée au Bureau de la Représentation nationale par six confessions religieuses, sur les huit que comprend la composante ” Société civile “.

Elle ose croire que cet entérinement constitue un pas de géant vers le début des préparatifs de la tenue effective des élections de 2023 dans le délai constitutionnel, dès lors que la CENI est la seule institution habilitée par la Constitution du 18 février 2006 à s’acquitter de cette tâche et que son dysfonctionnement ou son blocage conduirait à compromettre dangereusement ce rendez-vous auquel les Congolaises et Congolais aspirent.

Courte mémoire ?

Sous cet angle, le duo CENCO-ECC (Conférence Episcopale Nationale du Congo-Eglise du Christ au Congo), représentant respectivement l’Eglise catholique et l’Eglise protestante, ont intérêt à préparer leurs fidèles à se comporter dignement jusqu’à l’aboutissement total du processus électoral en cours, et éviter de coaliser avec une plateforme politique qui, 18 ans durant, a fait des victimes innombrables au sein de la population, y compris dans les rangs des fidèles catholiques, comme le rappellent l’odieux assassinat de Rossy Mukendi ;Thérèse Kapanga (abattue dans l’enceinte de la paroisse Saint Georges, dans la commune de Kintambo)…

Les observateurs sont étonnés de voir les ” Princes de l’Eglise ” parler de la profanation des lieux et objets de leur confession, alors qu’à l’époque du régime dont la folie meurtrière a endeuillé même la communauté internationale, à la suite de la décapitation des 2 experts des Nations Unies, ils ont vécu le pire : bastonnade des prêtres en soutanes en pleine journée sur la place publique ; coups et blessures, sans oublier des cas d’enlèvement ; comparution du curé de la paroisse Saint Joseph de Matonge, dans la commune de Kalamu, à Kinshasa la capitale, comparution stoppée dès l’arrivée au pouvoir de l’actuel Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’Etat, et tant d’autres exactions les plus atroces.

Le 1er budget le plus élevé de la 3ème République

Quoiqu’il en soit, aux yeux des analystes animés de bon sens, l’entérinement des animateurs de la CENI constitue un pari gagné par l’actuel pouvoir qui, en dépit des diffamations et graves atteintes à la dignité de l’autorité légalement établie, n’a fait aucun cas d’assassinat, ni d’arrestation arbitraire, lors des manifestations publiques initiées par des politiciens sans assise populaire.

Quoiqu’il en soit, l’entérinement des animateurs de la CENI est un pari gagné pour désillusionner des personnages qui ont peur des élections. Cet entérinement ouvre la voie vers l’examen et adoption du projet de loi de finances pour l’exercice 2022, objet principal de la session de septembre.

Au cours de la semaine passée, les élus nationaux ont retiré les documents nécessaires auprès des services compétents de leur chambre législative, y compris des documents relatifs à la reddition des comptes de l’exercice budgétaire 2020, sans laquelle le budget 2022 ne peut être examiné. Ce budget présente l’avantage d’être le plus élevé depuis le début de la 3ème République.

Marcel Tshishiku
latempete.info / MCP, via mediacongo.net
810 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Entrée de l’armée ougandaise en RDC: la Société Civile du Nord-Kivu craint la confusion au sein de la chaine de commandement
AUTOUR DU SUJET

Sans surprise, l’Assemblée nationale autorise pour la 13è fois la prorogation de l’État de...

Politique ..,

Équateur : le président et le vice-président de l’Assemblée provinciale destitués

Provinces ..,

Assemblée nationale : la proposition de loi de l’ordre des sages-femmes déclarée recevable

Femme ..,

L’Assemblée nationale porte un regard favorable sur le projet de loi portant création de...

Femme ..,