mediacongo.net - Actualités - Le jean slim vit-il ses dernières heures ? (prochain come-back dans dix ans)



Retour Style et Beauté

Le jean slim vit-il ses dernières heures ? (prochain come-back dans dix ans)

Le jean slim vit-il ses dernières heures ? (prochain come-back dans dix ans) 2021-10-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/10-octobre/18-24/slimfeme.jpg -

Les pantalons larges, et plus particulièrement le baggy, semblent opérer un beau retour en force.

Depuis près de deux décennies, le slim dicte ses lois en matière de jean.

Le pantalon moulant pourrait toutefois être abandonné pour le baggy qui opère un joli come-back.
Plus globalement, les pantalons semblent de plus en plus desserrer leurs étreintes.

Il est peut-être encore un peu trop tôt pour se réjouir, d’autant que le slim est presque aussi coriace qu’une punaise de lit. Depuis son magistral come-back dans les années 2000, le jean moulant et son esprit rock régnaient en maîtres sur les « basiques » de nos dressings, conjugués au féminin tout comme au masculin. Soit deux décennies à suffoquer dans son slim (ou pire, son skinny), condamnés à respirer en fractionné, ou à déboutonner secrètement sa braguette. Mais si ses (trop) longues heures de gloire touchaient bientôt à leur fin ?

Les regards attentifs observent depuis plusieurs saisons le retour progressif d’une pièce vestimentaire reléguée au second plan depuis l’apogée du slim : le baggy. Sur les réseaux sociaux auprès de la jeune génération, mais aussi sur les podiums des grands créateurs, le jean extralarge et taille basse refait surface et redessine les lignes. Plus globalement, les pantalons semblent de plus en plus desserrer leurs étreintes, et on ne va pas s’en plaindre.

Une déferlante sur les podiums

Si la réapparition de la tendance s’invite discrètement depuis plusieurs saisons, repérée notamment par Vogue fin 2020 sur des célébrités comme Bella Hadid ou Katie Holmes, le baggy semble avoir passé la seconde en 2021. Des griffes de renom lui ont offert de beaux coups de projecteurs cet été pour leurs collections « resort » (des collections intermédiaires) : marié à une veste de smoking chez Balmain, ou dans des looks full oversize chez Balenciaga. Tout récemment, le baggy a également défilé du côté de la fashion week de New York comme chez Coach version short, ou chez Molly Goddard à Londres. Et la semaine de la mode parisienne à la fin du mois pourrait elle aussi confirmer la tendance.

Rognant du terrain sur les podiums, le baggy a également été « validé » par l’un des plus grands défenseurs du jean moulant : Hedi Slimane. Dans un article intitulé « Skinny Pants Prophet, Pivots to Baggy Jeans » («Le prophète des pantalons skinny bascule vers les jeans baggy »), le magazine W constatait en juillet le surprenant adoubement du créateur pour ce vêtement avec la collection estivale de Céline. « Un changement quasiment sismique » notait la journaliste, pour cette maison de couture portée par Hedi Slimane « aka le designer qui a presque à lui tout seul popularisé le style et la silhouette skinny pour homme ». Être lâché par son plus fidèle soutien, un véritable coup dur pour le slim. Et une situation d’autant plus ironique qu’il pourrait être détrôné par le vêtement que le jean moulant a lui-même remisé au placard au début du nouveau millénaire…

Les 90’s et les 00’s en force

« Le style baggy est apparu dans les prisons américaines, explique Dinah Sultan, styliste chez Peclers, une agence de conseil en tendances. Dans les années 1980-90 il s’est lentement intégré dans le hip-hop new yorkais et des marques typiques américaines s’en sont vraiment emparées. Parallèlement on l’a vu dans un autre univers street, celui du skate board et du rock ». Et quid du baggy version 2021 ? « Je le vois plus grunge que hip-hop parce que le jean est travaillé de façon délavée, déchirée, analyse-t-elle. Chez Balenciaga ils ont vraiment trashé le vêtement, c’est rapiécé, il y a vraiment une culture plus trash. Le baggy américain comme le faisaient les marques Sean John ou Fubu était vraiment beaucoup plus inspiré du workwear, il y avait des grosses poches, des coutures très apparentes et des jeans très bruts. »

Autant de références aux années 1990-2000 qui ont particulièrement le vent en poupe auprès des nouveaux alliés de taille du baggy, qui comptent parmi les personnes les plus influentes – et forcément très convoitées – de la sphère mode : la génération Z. « Le baggy est beaucoup revenu via le vintage dont sont très férus les adolescents, explique Dinah Sultan. On en voit beaucoup chez les jeunes influenceurs/euses qui achètent notamment de vieux Levi’s 501 en XL et donnent des techniques pour décaler un bouton ou pour les ceinturer. »

Sur les réseaux sociaux, le style baggy a notamment conquis de nombreux usagers de TikTok (donnant même lieu à des challenges), dont des personnalités comme Charli d’Amelio, célèbre tiktokeuse américaine qui compte plus de 120 millions d’abonnés. « TikTok dit que les jeans skinny sont finis – voici ce qu’il faut acheter à la place », avançait même un article de Etonline.com sur le sujet début septembre. Plus de doute, ça commence à sentir carrément mauvais pour le slim cette histoire…

En route vers le confort ?

Avec le baggy, c’est aussi le retour progressif de la taille basse et d’un jean posé délicatement sur les hanches (votre ventre vous remerciera), mais aussi forcément d’un changement de proportions et d’amplitude. « C’est très sensuel en ce qui concerne la mode féminine actuelle. On joue l’hyper moulant sur le haut ou le très dénudé (une brassière par exemple), il y a comme une tension qui s’opère entre les deux. C’est un peu moins provoc dans le sens ou le jean slim faisait tout apparaître mais il y a quelque chose d’une peu plus mystérieux mais pas moins sexy », estime la styliste de chez Peclers. Et si le total look 90’s avec sweat XXL et dad shoes vous fait peur, rien ne vous empêche de marier le baggy à des chaussures à talons ou à une veste de costume.

Plus globalement, un style plus confortable semble s’installer du côté de nos vestiaires. Parmi les tendances se trouvent les pantalons cargo, les mom jeans ou encore les bas inspirés de l’univers du pyjama, fluides et amples, qui libèrent le corps et les mouvements. « Il y a encore des femmes et des hommes qui aiment s’habiller de manière sophistiquée mais le confort est devenu une espèce de prérequis pour aller travailler aujourd’hui. Nos modes de vie et de travail sont en pleine hybridation, le vêtement doit suivre et ne doit pas être contraignant. La crise sanitaire a beaucoup fait évoluer la réflexion autour du vêtement », observe Dinah Sultan. Que les fans du slim se rassurent, le jean moulant n’a probablement pas dit son dernier mot. Il reviendra comme une fleur un jour ou l’autre et prendra de nouveau un malin plaisir à nous faire souffrir.


20 minutes / MCP, via mediacongo.net
1592 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Les cosmétiques pour bébés nocifs pour leur santé
left
ARTICLE Précédent : Quelle montre connectée choisir ?