mediacongo.net - Actualités - Sud-Kivu : plus de 7.800 personnes forcées au déplacement suite à des affrontements entre groupes armés à Fizi (OCHA)



Retour Provinces

Sud-Kivu : plus de 7.800 personnes forcées au déplacement suite à des affrontements entre groupes armés à Fizi (OCHA)

Sud-Kivu : plus de 7.800 personnes forcées au déplacement suite à des affrontements entre groupes armés à Fizi (OCHA) 2021-10-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/10-octobre/11-17/OCHA-Fizi-7800-deplaces.jpg -

Depuis le 12 octobre dernier, des affrontements entre des groupes armés ont de nouveaux éclaté dans les moyens plateaux de Fizi en province du Sud-Kivu. Ces violences entre groupes armes ont ensuite entrainé le déplacement de plus de 7.800 personnes ainsi que plusieurs villages qui ont été incendiés.

C’est ce qu’indique un nouveau rapport du Bureau de Coordination des affaires humanitaires (OCHA) en RDC, publié ce mercredi 20 octobre 2021.

Selon OCHA, ces affrontements ont été signalés à Bibokoboko et d’autres villages des Moyens-Plateaux de Fizi.

A la suite de ces affrontements, six villages dont Magunga I et II, Bibokoboko centre, Mugorore I et II, Kavumu, Bivumu, Magaja et Kisombe, ont été incendiés.

«Des meurtres et du vol de bétails y ont également eu lieu,» rappporte-il.

D’après OCHA, ces affrontements entre groupes armés se sont poursuivis dans les moyens-plateaux, causant ainsi le déplacement de près de 7.840 personnes certaines s’étant dirigées vers Lusenda, d’autres auraient pris la direction de Baraka.

«Les mêmes mouvements des déplacements se sont poursuivis. Ce qui fait que ce bilan reste encore provisoire. 3.000 personnes sont arrivées à Baraka et ont trouvé refuge au sein d’une église et des familles d’accueil. Les Casques Bleus de la mission onusienne ont été déployés pour sécuriser le site, en appui aux forces armées congolaises. Plus de 4.200 autres personnes ont rallié les localités de Bitobolo, Ibumba, Lweba, Mukolwe et Lusenda. Plus de 800 personnes sont arrivées dans les villages de Lusenda et Lweba,» rapporte la Coordination humanitaire.

Le rapport d’OCHA indique que les affrontements violents dans les villages de provenance des déplacés des Moyens-Plateaux de Fizi, sont liés aux conflits qui durent depuis des années dans cette région.

« La région des Moyens-Plateaux, actuellement affectée par les violences, est restée à l’abri des violences cycliques qui secouent la région des Hauts-Plateaux de Fizi, de Mwenga et d’Uvira depuis mai 2019. Les opérations lancées par l’armée congolaise en août dernier contre les groupes armés dans cette région-là ont conduit plusieurs bandes armées à se retrancher dans les Moyens-Plateaux de Fizi, une zone à faible couverture des forces de sécurité. Le redéploiement des forces de sécurité, opéré en septembre dernier, a créé un vide sécuritaire favorisant la recrudescence des activités des groupes armés dans cette contrée. Les six villages (Magunga I et II, Bibokoboko centre, Mugorore I et II, Kavumu, Bivumu, Magaja et Kisombe) affectés par les affrontements du 12 au 14 octobre étaient jusque-là dans une situation de calme et sans conflit,» écrit-il dans ce rapport parvenu à Laprunellerdc.info.

Eau potable, infrastructures d’hygiène et nourriture, parmi les besoins urgents

L’eau potable, les soins médicaux, abris, les infrastructures d’hygiène et la nourriture restent parmi les besoins urgents des personnes déplacées à Baraka et sur l’axe Lweba-Lusenda.

Selon le Bureau de Coordination humanitaire, bien qu’un bon nombre d’organisations humanitaires soient présentes à Baraka, leur capacité opérationnelle de réponse immédiate est toutefois limitée.

 

Freddy Ruvunangiza
MEDIA CONGO PRESS /La Prunelle
424 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Koffi Olomide à Goma: «On m’a dit que c’est risqué d’aller à Beni, mais je vais prendre ce risque»