mediacongo.net - Actualités - Maniema : 18 personnes enlevées et 2 blessées par des présumés Maï-Maï Batwa à Kabambare



Retour Provinces

Maniema : 18 personnes enlevées et 2 blessées par des présumés Maï-Maï Batwa à Kabambare

Maniema : 18 personnes enlevées et 2 blessées par des présumés Maï-Maï Batwa à Kabambare 2021-10-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/10-octobre/18-24/kambaremaimai.jpg -

18 personnes ont été enlevées et deux autres blessées par des présumés Maï-Maï Batwa la nuit du mercredi 20 à ce jeudi 21 octobre 2021, dans le village Mutupeke, à 800 m du village Lukolo, groupement de Benyabemba, secteur des Babuyu, à Kabambare, au Maniema.

D’après l’Action pour la Restauration de la Paix et de la Justice (ARPJ), qui livre l’information à LaPrunelleRDC.info, c’est peu avant minuit que ces hommes armés présumés Maï-Maï Batwa du commandant « Mundusi » ont fait incursion dans le village Mutupeke, dans l’aire de santé de Kalondakibuyu.

« Le bilan est de 18 personnes enlevées et amenées dans la brousse dont 7 hommes, 7 femmes et 4 enfants dont l’âge varie de 2 à 6 ans. Deux autres personnes gravement blessées par machettes et couteaux, un enfant de 7 mois laissé par sa mère emportée dans la brousse. Plusieurs biens de valeur dont 36 téléphones portables, trois boutiques et des habits des paisibles citoyens ont été pillés par les bourreaux », explique Isaac Mihonya, Chef de Bureau d’ARPJ Maniema.

La Société civile du groupement des Benyabenga confirme que les deux victimes blessées ont été conduites au Centre de Santé de Lambokatenga, dans la province de Tanganyika pour les soins d’urgence.

Cette structure qui milite pour le respect des droits humains dit lancer un cri d’alarme aux autorités militaires afin de renforcer les éléments militaires FARDC dans cette partie du territoire de Kabambare où la situation sécuritaire est préoccupante du jour le jour.

Elle demande également aux organisations internationales et nationales de venir en aide à la population affectée par les conflits armés.

Disons que l’activisme des groupes armés est signalé dans cette partie de la province du Maniema.

Récemment, plus de 790 ménages des déplacés internes ont été répertoriés à la suite des affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les mêmes présumés miliciens maï-maï Batwa dans la région de Kabambare au Maniema.


congo-press.com (MCP) / La Prunelle, via mediacongo.net
411 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Denis Mukwege: l’entrée de l’armée ougandaise en RDC est « inacceptable »