mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : 33 ONG demandent au Procureur près la Cour Constitutionnelle de boucler l’affaire Bukanga Lonzo



Retour Société

Kinshasa : 33 ONG demandent au Procureur près la Cour Constitutionnelle de boucler l’affaire Bukanga Lonzo

Kinshasa : 33 ONG demandent au Procureur près la Cour Constitutionnelle de boucler l’affaire Bukanga Lonzo 2021-10-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/10-octobre/18-24/matbukanga.jpeg -

Le collectif de 33 ONG de droits de l’homme et mouvements citoyens invitent le Procureur général près la Cour constitutionnelle à ne plus entretenir le silence sur certains noms impliqués dans le dossier du parc agroindustriel de Bukanga Lonzo. Le dossier judiciaire ouvert contre l’ex-Premier ministre Matata Ponyo au Parquet près la Cour Constitutionnelle est plus politique que judiciaire, ont-elles estimé dans une déclaration parvenue mercredi 20 octobre à Radio Okapi.

« Le procureur saisi la Cour constitutionnelle par une requête aux fins de fixation de la date d’audience mais sans avoir au préalable entendu sur PV monsieur Matata Ponyo. Au-delà même de ça, nous avons compris que ce n'est plus un dossier juridique mais plutôt un dossier politique tel que soutenu aussi par le Secrétaire général de Nations unies au regard de la procédure tel qu’engagée par le Procureur général de la République », a affirmé l’un des membres de ces ONG, Victor Tesengo.

Il soutient qu’Augustin Matata Mponyo n’est pas seul dans cette affaire :

« Comment se fait-il qu’il y a eu des participants qui ont participé dans le projet Bukanga Lonzo entre autres, la sénatrice Yda, qui était à l’époque DG de cette structure, Yav Mulang, l’ancien ministre des finances qui a eu à financer le projet Bukangalonzo à peu près de 70% il n’a jamais été inquiété au contraire, Monsieur Kitebi à financer à près de 30%, mais aujourd’hui il est devant la justice, il est devant le procureur pour devoir justifier ».

Par ailleurs, ces ONG et mouvements citoyens invitent donc le procureur près la Cour Constitutionnelle à se dessaisir automatiquement du dossier qui, selon ces ONG, ressemble à un règlement de compte politique.


Radio okapi/MCP, via mediacongo.net
2096 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

KN CIVILS SARL | GQATINP - posté le 24.10.2021 à 13:43

Nous sommes tous des passants et devons laisser un Congo plus beau qu'avant. Pourquoi pas facilite la transparence ds les affaires de l'etat en soumettant les doutes a la justice pour tranche?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KN CIVILS SARL | GQATINP - posté le 24.10.2021 à 13:38

Nous sommes tous des passants et devons laisser un Congo plus beau qu'avant. Pourquoi pas facilite la transparence ds les affaires de l'etat en soumettant les doutes a la justice pour tranche?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Krokodile | SPRCNFK - posté le 22.10.2021 à 15:14

Laissez la justice libre dans son fonctionnement... C'est ça un des éléments d'État de droit. Cessez de faire pression sur les magistrats. Que la RDC et les RDCongolais soient remis dans leurs droits. Repentez vous. Cherchez la vérité et la justice de Dieu. Jésus-Christ revient bientôt.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 22.10.2021 à 13:39

Quand on juge le commanditaire et chef de fil de toute une mafia, comme ici, on revendique. Et cela y compris des Mouvements dits citoyens qui meritent mieux l'appelation 'Mouvements non citoyens/fanatiques'. Quand on juge les sous lieutenants comme dans le cas chibeya et bazana on revendique qu'on ne pursuit que les subalternes et qu'on laisse les numbi et kabila. On veut quoi finalement?

Non 6
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 22.10.2021 à 13:25

Quand on huge le commanditaire et chef de fil de toute une mafia, comme ici, on revendique. Et cela y compris des Mouvements dits citoyens qui meritent mieux l'appelation 'Mouvements non citoyens/fanatiques'. Quand on huge les sous lieutenants comme dans le cas chibeya et banana on revendique qu'on ne pursuit que les subalternes et qu'on laisse les numbi et kabila. On veut quoi finalement?

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Nationaliste | EH8M1OQ - posté le 22.10.2021 à 13:23

IL A TOUT DONNE POUR CE PAYS. EN PEUT DE TEMPS IL A LAISSE CONGO AIRWAYS, TRANSCO. IL POUVAIT ENCORE FAIRE MIEUX SI ON LUI AVAIT ENCORE LAISSER LE TEMPS AUJOURD'HUI LA PREMIERE SOCIETE QUE VOUS AVEZ CREE S'APPELLE RAM UNE ESCROQUERIE BIEN ORGANISEE AU SOMET DE L'ETAT. MATATA NOUS AVONS ENCORE BESOIN DE LUI. NE PRENEZ PAS TOUS LES CONGOLAIS COMME DES CONS. VOUS AVEZ INCARCÉRÉ KAMERHE MAINTENANT VOUS CHERCHEZ LA TETE DE MATATA VOTRE FIN SERA TRES DOULOUREUSE.

Non 13
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : L’Assemblée nationale porte un regard favorable sur le projet de loi portant création de l’ordre des sages-femmes