mediacongo.net - Actualités - Selon un rapport d'expert, le monde n’a pas tiré les leçons de la pandémie du Covid-19



Retour Santé

Selon un rapport d'expert, le monde n’a pas tiré les leçons de la pandémie du Covid-19

Selon un rapport d'expert, le monde n’a pas tiré les leçons de la pandémie du Covid-19 2021-10-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/03-octobre/25-31/covid_cerceuil_21_000.jpg -

La crise du coronavirus a révélé un monde «inégal, divisé et irresponsable», qui n’a de plus «pas assez réagi», d’après le comité mondial de surveillance de préparation aux épidémies.

Un an et demi après l’éclatement de la pandémie de Covid-19, le monde a encore trop peu réagi et n’a pas appris de ses erreurs, avertit mardi un observateur de la santé mondiale.

«Si la première année de la pandémie de Covid-19 a été définie par un échec collectif à prendre au sérieux la préparation et à agir rapidement sur la base de la science, la deuxième a été marquée par de profondes inégalités et un échec des dirigeants à comprendre notre interdépendance et à agir en conséquence», selon le Global Preparedness Monitoring Board (GPMB).

Cet organisme indépendant créé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Banque mondiale dénonce dans un rapport publié à Berlin les échecs persistants de la réponse mondiale à la pandémie.

Sa conclusion: la pandémie a révélé un monde «inégal, divisé et irresponsable».

Publié lors du sommet mondial de la santé à Berlin, ce rapport intervient alors que le nombre de décès dus au coronavirus approche les cinq millions dans le monde, selon un décompte de l’AFP.

Compte tenu de la surmortalité liée directement et indirectement au Covid-19, l’OMS estime que le bilan global des décès pourrait être deux à trois fois plus élevé.

«Honte profonde»

Sur plus de six milliards de doses de vaccin administrées dans le monde, seulement 1,4% a concerné des habitants complètement vaccinés dans des pays pauvres, a dénoncé au début du mois le chef de l’OMC, Ngozi Okonjo-Iweala.

«Les progrès scientifiques pendant le Covid-19, en particulier la vitesse de développement des vaccins, nous donnent un motif de fierté», déclare le co-président du GPMB Elhadj As Sy en préface du rapport.

«Cependant, nous devons ressentir une honte profonde face aux multiples tragédies – la thésaurisation des vaccins, les pénuries dévastatrices d’oxygène dans les pays à faible revenu, la génération d’enfants privés d’éducation, l’éclatement d’économies et de systèmes de santé fragiles», selon l’expert sénégalais dans l’aide humanitaire.

Les millions de décès dus à la pandémie ne sont «ni normaux ni acceptables» mais «malheureusement, il y a peu de preuves que nous tirons les bonnes leçons de cette pandémie», ajoute-t-il.

Le GPMB déclarait en 2020 que la pandémie avait déjà révélé à quel point le monde s’était peu préparé à de telles catastrophes, malgré les avertissements selon lesquels de grandes épidémies étaient inévitables.


TDG / MCP, via mediacongo.net
750 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

L'enfant du Pays | NWF8CQ3 - posté le 27.10.2021 à 23:49

Là où il y a du vaccin, les gens refusent de se faire vacciner pour des idées reçues. Il faut passer à l’étape de la coercition. Ceux qui pleurent le vaccin sont ceux là même qui avaient refusé les essaies cliniques et avaient accusé l'OMS injustement. L'OMS reste l'OMS. Elle insiste sur une Médecine basée sur les preuves et encourage même la valorisation de la Médecine traditionnelle. Mais il faut collaborer pour apporter les preuves afin de protéger la population mondiale. Pas de Charlatanisme.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Covid-19 : pic d'infections chez les enfants en Afrique du Sud
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : De nouvelles mesures seront rendues publiques ce dimanche 5 décembre (Patrick Muyaya)

Santé ..,

Vaccins: Pfizer, BioNTech et Moderna engrangent plus de 1000 dollars par seconde

Santé ..,

Covid-19 : pic d'infections chez les enfants en Afrique du Sud

Afrique ..,

Covid-19 : « les conditions de la 4ème vague sont réunies » (Steve Ahuka)

Santé ..,