mediacongo.net - Actualités - La Belgique ouvre le débat sur l'indemnisation des victimes de la colonisation



Retour Diaspora

La Belgique ouvre le débat sur l'indemnisation des victimes de la colonisation

La Belgique ouvre le débat sur l'indemnisation des victimes de la colonisation 2021-10-28
Politique / Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/10-octobre/25-31/congo_leopold_Belgique_Colonisation.jpg -

Le rapport des experts sur le passé colonial de la Belgique laisse cependant aux parlementaires membres de la Commission Congo le soin d’en décider les contours.

Le très attendu rapport des experts sur le passé colonial de la Belgique a été publié mercredi sur le site internet de la Chambre. Ces experts avaient reçu pour mission, il y a un an et demi, de réfléchir aux voies de (ré)conciliation de la Belgique avec son histoire coloniale.

La publication de leur rapport, première étape de l'action "vérité et réconciliation", s’inscrit dans le cadre de la commission spéciale de la Chambre, laquelle avait été mise en place durant l’été 2020 après la mort de l’Afro-Américain George Floyd aux États-Unis. En Belgique, plusieurs statues du roi Léopold II avaient à l’époque fait l’objet d’actes de vandalisme en réaction à cet évènement.

Dans quelques semaines, ce nouveau rapport fera l'objet d’auditions et de consultations au Parlement qui auront pour vocation de nourrir le débat à l’échelle de la société toute entière, explique Wouter De Vriendt, président de la commission spéciale.

Réparations

La question des réparations est la plus sensible de tout ce processus. Le rapport estime notamment que des compensations financières pourraient être accordées aux victimes de méfaits coloniaux en Belgique, au Congo, au Rwanda et au Burundi.

Les experts appellent ainsi la Belgique à lancer une procédure d’octroi de réparations aux afrodescendants, avec le remboursement de certains soins médicaux et thérapeutiques, sans toutefois en préciser les montants.

Si cette recommandation de réparations est suivie d’effet, il est vraisemblable que certaines entreprises qui se sont enrichies dans les colonies seront appelées à amener une contribution. L’économie coloniale, basée sur l’exploitation du caoutchouc, des minerais, du coton, de l’huile de palme et de l’ivoire, a permis de bâtir des fortunes en Belgique, alors que les Congolais souffraient de travail forcé, de pauvreté et de faim. Le rapport pointe ainsi le rôle de plusieurs entreprises dans l’ancienne colonie.

S’il est un jour véritablement question de réparations, il est probable que l’on s’intéresse notamment à certaines anciennes entreprises coloniales comme l’Union minière, la compagnie maritime CMB, le producteur de coton Texaf, ou encore certaines entreprises ayant eu des racines coloniales.

Un rapport épais, mais peu directif

Reste à savoir si ce rapport aidera les parlementaires dans la difficile tâche qui les attend. En réalité, cet épais document avance surtout des recommandations vagues. Ainsi, il préconise un plan global contre le racisme et les discriminations, mais aussi un enseignement plus éclairant sur le passé colonial de la Belgique et une réflexion sur la décolonisation dans la présentation des œuvres dans les musées. Rien de bien neuf.

 L’idée d’une journée nationale de commémoration pour les victimes de la colonisation avancée par le rapport est par contre originale et serait d’ailleurs unique au monde. Le document plaide d’ailleurs aussi pour des quotas de recrutement de personnes d’origine africaine dans les services publics et sur les listes électorales.

Après 680 pages, la conclusion générale du rapport semble toutefois légère. Les experts, venus d’horizons divers, recommandent de "prendre le temps d'un processus transparent et inclusif ". Ce processus est d’ailleurs assimilé à une lente "marche en montagne". En d'autres termes: un voyage épuisant attend la Commission parlementaire spéciale.


La Libre.be / MCP, via mediacongo.net
2692 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Antoine djaffa | ONC1LU7 - posté le 03.11.2021 à 12:46

alliance avec la reine des eaux mami wata Whatsapp :+22967689066 alliance avec la reine des eaux mami wata C'est un pacte de très grandes puissances : pactes de richesse, de force et de gloire. Tout est détaillé sur une notice suivi d’un KIT ; il suffit de commander l’ensemble et seul vous-même pourrez faire le rituel. Une fois le matériel (Kit et la notice) entre vos mains, vous réaliserai le rituel selon les prescriptions de la notice et exactement aux heures indiquées. Juste après la récitation de la dernière séquence de paroles de la notice, cette même nuit, vous signerez un contrat direct et sans intermédiaire avec la maman des eaux. Très puissante quelle...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Krokodile | SPRCNFK - posté le 29.10.2021 à 07:35

Cherchez la vérité et la justice de Dieu. La grâce de Jésus-Christ est encore disponible. Que servirait à un homme de gagner le monde et de perdre son âme? Jésus-Christ revient bientôt.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Krokodile | SPRCNFK - posté le 29.10.2021 à 07:33

La traite des noirs, l'esclavagisme négrier, le commerce triangulaire, la colonisation, l'impérialisme, la guerre froide, le libéralisme sauvage, la mondialisation, le droit sur le brevets et licences de fabrication...sont des ingrédients d'appauvrissement de l'Afrique et par ricochet de la RDC au profit des grandes puissances économiques et politiques. Repentez vous. Cessez de faire le mal. Fuyez les antivaleurs: racisme, ethnocentrisme, apartheid, mensonge, vol, orgueil, duplicité, hypocrisie, cupidité, l'immoralité, idolâtrie, sorcellerie, magie, occultisme...et toutes les mauvaises choses semblables. Cherchez la vérité et la justice de Dieu. La grâce de Jésus-Christ est...

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Rapatriement prochain des réfugiés congolais de la Zambie
AUTOUR DU SUJET

Mort de 27 personnes dans la Manche : les Défenseurs des droits de l’enfant appellent à "un...

Monde ..,

La Belgique prête à examiner la restitution à la RDC de tous les biens coloniaux

Politique ..,

Bruxelles : violentes émeutes contre le durcissement des mesures sanitaires se termine

Monde ..,

Comment la Belgique envisage des réparations pour la colonisation du Congo ?

Société ..,