mediacongo.net - Actualités - Incivisme routier à Kinshasa : le général Sylvano Kasongo promet une fessée aux ministres « bâcheurs » des plaques d’immatriculation



Retour Société

Incivisme routier à Kinshasa : le général Sylvano Kasongo promet une fessée aux ministres « bâcheurs » des plaques d’immatriculation

Incivisme routier à Kinshasa : le général Sylvano Kasongo promet une fessée aux ministres « bâcheurs » des plaques d’immatriculation 2021-11-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/11-novembre/1-7/kasongo_sylvano_general_parade_stade_martyrs_21_00.jpg -

Général Sylvano Kasongo, numéro 1 de la Police nationale congolaise (PNC) ville de Kinshasa

« Incivisme routier à Kinshasa : les autorités aux "matoyi manbgongi" ! » était le dernier article de Scooprdc.net dénonciateur du comportement incivique sur les artères de la capitale de certains membres du gouvernement Sama Lukonde et bien d’autres autorités ce, malgré l’appel récent du président de la République au respect du code de la route.

Face à la persistance de ces antivaleurs sur la route, le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise de la ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo a, dans un communiqué signé, vendredi 29 octobre 2021, annoncé l’arrestation, dès ce lundi 1er novembre 2021, de tous ceux qui rouleront dans le sens contraire sur la voie publique ou circuleront à bord des véhicules avec plaques d’immatriculation voilées.

« Depuis un certain temps, il est observé avec amertume la mise en circulation à travers la capitale d’un nombre important de véhicules sans plaque d’immatriculation ou avec plaque d’immatriculation voilée et/ou avec gyrophare. Ceux également qui empruntent la voie publique dans le sens contraire au point d’heurter la conscience de la haute hiérarchie qui décide de décourager ce genre de pratique. À cet effet, sur instruction de la hiérarchie, le Commissaire Provincial de la Police Ville de Kinshasa porte à la connaissance du public Kinois qu’à partir de ce lundi 01 Novembre 2021, tout véhicule en circulation faisant l’objet des incriminations ci-haut dénoncées sera intercepté par les éléments de la Police, saisi, mis à la fourrière et son chauffeur sanctionné d’une forte amende », lit-on dans ce communiqué de la PNC.

Coup d’épée dans l’eau ?

Le général Sylvano Kasongo n’est pas à son premier coup de gueule. C’est chaque fois qu’il annonce ces sanctions vis-à-vis de ceux qui violent le code de la route, les membres du gouvernement et les autorités militaro-policières en premier position, mais sans effet escompté. Quand on sait comment les agents PCR sont maltraités à cause du trafic d’influence, que ferait un pauvre policier de circulation routière, sachant d’avance son sort, face à un ministre indigne qui appellerait le VPM de l’intérieur pour se plaindre même de son correctement comportement ?

Les premières sanctions devront, estiment beaucoup d’observateurs, être infligées aux policiers d’escorte dont les véhicules ne disposent pas de plaques d’immatriculation ou s’ils en ont, elles sont bâchées comme celles des véhicules des autorités qu’ils escortent. Parce qu’à entendre souvent la défense des collaborateurs de certains ministres, ce sont les policiers gardes-du-corps et les chauffeurs qui, dans leur zèle, voilent les plaques d’immatriculation et empruntent les sens contraires en cas de moindre embouteillage. Mais cela ne dédouane nullement les propriétaires des véhicules pour le fait qu’ils n’empêchent pas la continuation de ces pratiques déshonorantes.

Somme toutes, les Kinois attendent voir à la télévision les véhicules des « warriors » et autres autorités contrevenants à la fourrière et payer les amendes. A ce moment-là, ils applaudiront le général Sylvano Kasongo et crieront « Fatshi béton ». Mais pour l’instant et face au scepticisme, ils croisent les doigts.  


Scoop RDC / MCP, via mediacongo.net
1292 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : CEEAC: le président Tshisekedi déplore le niveau élevé de pauvreté et chômage en Afrique centrale
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : un accident de la circulation fait deux morts sur la route de Matadi

Provinces ..,

La société Safricom doit plus de 23 millions de dollars US à l’Hôtel de ville de Kinshasa...

Société ..,

Kinshasa : le boulevard Lumumba menacé par une tête d'érosion vers Bibwa

Société ..,

Kinshasa : Tshisekedi invite le l’exécutif à accélérer les travaux de la voirie urbaine

Société ..,