mediacongo.net - Actualités - Fatwa des combattants contre les musiciens: Il est temps que le gouvernement s’y penche



Retour Diaspora

Fatwa des combattants contre les musiciens: Il est temps que le gouvernement s’y penche

Fatwa des combattants contre les musiciens: Il est temps que le gouvernement s’y penche 2021-11-08
Musique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/07-novembre/08-14/diaspora_concert_interdits_21_02145.jpg -

Ce mouvement de pression dit les Combattants est né vers 2006 à Londres, juste pendant la protestation électorale opposant deux principaux candidats, Jean -Pierre Bemba et Joseph Kabila.

L’objectif principal était à l’époque la vérité des urnes.

Apres, ce mouvement s’est relayé dans les autres villes du monde, notamment; Johannesburg, Pretoria, Capetown Paris, Belgique, Washington DC, New York, etc.

Avec comme cibles, les pasteurs et les artistes musiciens accusés d’être très proches du pouvoir. Pourquoi les artistes musiciens ? L’argument autour des artistes musiciens et les discussions autour de leurs personnalités désorientent les Congolais vivant à l’étranger. Alors, pour se focaliser sur la lutte, les combattants ont jugé bon de boycotter leurs prestations à l’extérieur.

Au fil des années, des politiciens du pays, de l’opposition comme du pouvoir ont infiltré ce mouvement qui était au début pour tous les congolais concernés. Du coup, il y a eu des divisions au sein de ce mouvement.

Après les élections de 2011, les combattants ont intensifié leur lutte pour soit l’alternance ou l’alternative du pouvoir au pays.

Pour ceux qui luttaient pour l’alternance politique au pays, après les élections de 2018, avec la première alternance pacifique entre le président sortant Joseph Kabila et le président entrant Felix Antoine Tshisekedi, leur lutte n’a plus des raisons d’être.

Cependant, pour ceux qui luttaient pour l’alternance du système, leur lutte demeure, car pour eux, ils ne trouvent pas la différence entre l’ancien régime et le nouveau. Donc, selon eux, leur lutte pour le social et le bien-être de la majorité demeure entière. Ce qui justifie la continuité de fatwa contre les concerts des musiciens jusqu’aujourd’hui à l’extérieur du pays.

Depuis les années 50, la musique RDCongolaise était dominait en Afrique et même parmi les meilleurs musiques du monde.

Malheureusement, la fatwa contre nos artistes musiciens, a fait reculer le rayonnement de notre musique au niveau international. Nous devons être sincères et reconnaître que nous avons contribué à saboter notre patrimoine culturel au niveau international.

Pendant ma participation aux différents dialogues, j’ai fait inscrire cette question dans la liste de décrispation sociale.
J’ai représenté les congolais vivant à l’étranger à ces différentes assises (dialogue de Pretoria, de la Cité de l’OUA et les discussions directes de la CENCO). Malheureusement les artistes musiciens eux-mêmes n’étaient pas représentés pour soutenir notre démarche et faire attendre leur voix au sein de la société civile. Au finish, les politiciens ont élagué notre proposition en laissant seulement la décrispation politique, c’est qui est dommage.

Aujourd’hui, cette question refait surface avec les annulations en cascade des concerts de nos artistes musiciens dont le plus récent est celui de Koffi Olomide.

Avant son concert, j’ai sollicité de le rencontrer afin qu’ensemble et par souci de notre culture, on trouve des stratégies pour qu’il preste, mais il n’a pas répondu favorablement à notre démarche patriotique (peut-être par son ego).

J’estime que cette question est d’une utilité nationale et nous devons tous (médias, congolais ordinaires, nos institutions ainsi que le Chef de l’Etat) nous pencher à cette situation et trouver des solutions idoines.

Les leaders des artistes musiciens, les leaders des combattants, les leaders des confessions religieuses ainsi que les leaders de 4 regroupements politique; le ministère de la culture, Affaires étrangères, IOM, ainsi que certaines ambassades où il y a une très forte concentration de RDCongolais vivant à l’étranger, doivent être convoqués autour d’une table pour dégager un compromis qui va permettre de décanter cette situation qui tue notre culture à l’extérieur du pays.

Etant partie prenante aux différentes assises, répresentant de la diaspora et par mon expertise à la question, je suis ouvert à travailler avec les autorités s’ils trouvent que cette idée de reconcilier cette frange des citoyens RDCongolais est bonne.


Alternance.cd / MCP, via mediacongo.net
8447 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 08.11.2021 à 11:47

Certainement les fatwalistes/combattants veulent aussi en finir avec le stéréotype que l'on colle aux congolais dans les pays de l'Afrique de l'est où on dit Congolese = Beer Music Women (BMW); Bière Musique Femmes, pour en fait dire bazoba/biyuyu/makata

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.11.2021 à 11:18

...Western union. Pitoyable. On vilipende la diaspora qu'on dénigre et traite de tous les noms y compris d'exilés économiques; en même temps on est obsédé avec l'idée d'envoyer des musiciens et leur musique toxique pour capter l'argent de ces exilés économiques et empoisonner leur subconscience.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.11.2021 à 11:16

Très intéressant débats sur Télé 50 de week-end passé sur cette histoire des combattants. D'aucuns n'en croiront leurs yeux yeux et oreilles de voir et entendre un délégué Pro-Fatshi dire ce qu'il dit de la diaspora qui d'après lui y compris n'envoie même pas l'argent au pays. Ils gouverne le pays sans lire les statistiques y compris des organisations internationales qui observent les transferts d'argent internationaux où la diaspora congolaise transfert pas moins de 6 milliards de dollars annuellement. Et dire que ce gars, à moins qu'il soit venu du village au kasai, doit être de la masse udpsienne venue d'exile et ayant d'une façon ou d'une autre envoyé de l'argent via...

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Johan2000 | XQW8BPK - posté le 08.11.2021 à 09:14

De nos jours, aucune raison ne peut justifier le comportement des combattants. Ils ont et continuent de tuer la culture de leu pays sans en être conscient. Il n'y a qu'à voir l'ascension de la musique nigériane en RDC. Quand ils parlent des bétises, tout en soutenant les valeurs, je me demande si c'est l'exclusivité de la musique congolaise. Ya-t-il moins des bêtises dans la musique nigériane ou américaine ? Quand ils évoquent la guerre de l'Est? le RDC est-il le sul pays en guerre? l'Angola a eu plus de 24 ans de guerre, les angolais ont-ils détruit leurs artistes? Les exemples sont les légions. Seule explication possible : la haine de voir ses frères musiciens émerger,...

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.11.2021 à 08:05

@Musuti, les "exilés économiques" d'après ta bouche ne veulent plus dépenser leur argent d'exile économique sur les musiciens et leur musique. Et tous qui vont à ces concerts sont à 99.99% 'exilés économiques' y compris africains. Fally Ipupa qui fut griffé lors de son concert au Cameroun apportera sûrement l'élément de réponse plus claire quant à un des reproches à la musique des musiciens du Congo selon lequel on massacre à ses frères et sœurs, mamans et papas etc à l'est du Congo et lui est en train d'amuser les mélomanes sur podium pensant seulement à sa musique et son argent.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 08.11.2021 à 07:33

Quelle musique, avec des betisses la dedans et on doit applaudir ? oust !!!

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musuti | S5U9GGM - posté le 08.11.2021 à 03:25

Quand tu dis : " j'ai, j'ai, je " tu t'appelles " alternance,cd" ? Pourquoi tu caches ton identité alors que tu as participé à tous ces dialogues et que tu as approché Koffi Olomide ? Pourquoi ces exilés économiques ne veulent pas rentrer au pays pour " arranger les choses" ? Ils vont continuer à faire des désordres en Occident et les présidents vont diriger le pays. Ils sont nuls et nus. Sans effet.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Plus de 15000 volontaires congolais réfugiés en Angola seront bientôt rapatriés au Kasaï
AUTOUR DU SUJET

Vers le déverrouillage de la nationalité congolaise ?

Société ..,

Retour volontaire de 400 Congolais de la diaspora (OIM)

Diaspora ..,

Concert de Werrason au Zénith : la diaspora congolaise avait écrit aux autorités françaises...

Diaspora ..,

Le vice-ministre Samy Adubango à l'écoute de la diaspora de la France et de la Suisse

Diaspora ..,