mediacongo.net - Actualités - TFM, entreprise idéale. Programme de crédit maïs, une approche idéale pour un développement socio-économique des communautés



Retour Echos des entreprises

TFM, entreprise idéale. Programme de crédit maïs, une approche idéale pour un développement socio-économique des communautés

TFM, entreprise idéale. Programme de crédit maïs, une approche idéale pour un développement socio-économique des communautés 2021-11-09
Echos des entreprises
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/jobaof/2021/11-novembre/02/tfm_211109_1_01.jpg -

Le programme de crédit maïs destiné aux agriculteurs de la concession TFM connaît son succès dans la région. De 0,8 tonnes l’hectare au lancement du programme d’encadrement, le rendement a atteint au fil du temps son pic de 6,83 tonnes l’hectare. Ce programme a vécu un envol spectaculaire avec l’adhésion des chefs coutumiers locaux. Et certains bénéficiaires en sont même arrivés à développer plus de 30 hectares de terres cultivées grâce à l’encadrement des agronomes de TFM.

L’accompagnement de TFM consiste en l’octroi d’intrants agricoles, entre autres 5 sacs d’engrais NPK, 3 sacs d’urée et 30 kg de semences de maïs par hectare ; et une assistance technique des agronomes qualifiés. Le but est non seulement d’améliorer les conditions socio-économiques des agriculteurs, mais aussi et surtout celui de redorer le blason de grenier de la région que revêt la concession TFM.

Intégration des chefs coutumiers au programme

Le succès rencontré par le programme a suscité de l’émulation dans toute la région. Les chefs coutumiers ont manifesté le désir d’y intégrer à la saison agricole 2011-2012. Tenke Fungurme Mining en bon voisin leur a permis d’expérimenter l’amélioration de leurs rendements.

Le goût du succès


Chef Mukabe Mwelwa à côté de son tracteur neuf

Le chef de terre Mukabe Mwelwa, du village portant le même nom, a palpé du doigt l’amélioration de son rendement agricole après s’être inscrit en 2011 au programme crédit maïs de TFM. Après un début difficile, un travail de sacrifice et de dur labeur, le chef Mukabe est passé de deux à 15 hectares en un temps record grâce à l’accompagnement de TFM. Un épanouissement financier qui lui a permis par la suite d’acquérir 15 autres hectares sur fonds propre. Ému, le chef Mukabe témoigne de la réalisation de son rêve : « Lorsqu’en 2011, TFM a lancé son programme de crédit maïs, j’ai vite sauté sur l’occasion pour enfin réaliser mon rêve de grand fermier. Je voulais dès la première année avoir beaucoup d’hectares, mais malheureusement la limite était de deux hectares seulement pour le débutant. Ça n’a pas été du tout facile, certains collègues chefs coutumiers ont dû abandonner chemin faisant. C’est un travail qui exige beaucoup : la volonté, un suivi rigoureux mais surtout une bonne assistance comme celle de TFM. »

Vers une pérennisation du programme de crédit maïs

En véritable gardien des traditions ancestrales, le chef Mukabe a pris à bras le corps le programme de crédit maïs tout en remboursant comme il se doit chaque année ce qui est dû au programme soit près d’une tonne par hectare. La quantité remboursée est réinvestie dans le programme. Au bout de quelques années son rendement a été plus que satisfaisant : « Mon rendement agricole s’est amélioré sensiblement grâce à cet appui de TFM. Ainsi, je me suis procuré quelques équipements pour mieux réaliser mon rêve. J’ai acheté, à la fin de la saison agricole 2020, un tracteur de 70 chevaux, mais bien avant j’avais acheté un mini-bus et un véhicule tout terrain (jeep). Je suis à même d’envoyer mes enfants dans de bonnes écoles de la région. C’est aussi une joie immense en tant que chef de donner un bon exemple aux membres du village. Les personnes que vous voyez venir m’aider au champ sont toutes rémunérées, une façon à mon tour de les aider bien que cela soit périodique », renchéri le chef Mukabe Mwelwa.

Outre le chef Mukabe Mwelwa, plusieurs autres chefs ont vu aussi leurs rendements s’améliorer avec l’encadrement de TFM. C’est le cas des chefs Kalasa, Mulumbu, Mukabe Shabingi, et la liste n’est pas exhaustive. Ces derniers sont à ce jour épanouis économiquement. Un meilleur rendement réalisé leur a permis chacun d’investir dans le développement économique de leurs contrées. Des maisons modernes, des véhicules, des moulins, des tracteurs, des motocyclettes pour ne citer ceux-ci.

La concession minière de TFM étant à vocation minière, l’entreprise en bon voisin et soucieux du développement des communautés de sa concession, a depuis son implantation dans la région développé un programme d’encadrement et appui à l’agriculture. Avec l’approche d’appui en intrants et l’accompagnement technique, pour la saison agricole 2019-2020, les agriculteurs de la concession ont produit près de 11 mille tonnes de maïs, considérant tous les programmes de soutien à l’agriculture locale. Plus de 640 hectares de terre ont été exploités pour cette année culturale et sur lesquelles près de 640 agriculteurs ont été encadrés. Cette année TFM mise sur une superficie de 1500 hectares. Comme pour dire Tenke Fungurume Mining, un investissement dans l’avenir de la RDC.


TFM
626 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Projet d’Accès, de Gouvernance et de Réforme dans les secteurs de l’Electricité et de l’Eau
left
ARTICLE Précédent : EIES des travaux de réhabilitation, d'entretien et construction des ouvrages d'arts sur l'axe routier Bugobe - Mulumunene dans le territoire de Kabare