mediacongo.net - Actualités - Accès "payant" au vaccin contre Covid-19 : l'ACAJ demande au ministre de la Santé de faire appel à l'IGF pour une enquête sur les fonds perçus



Retour Société

Accès "payant" au vaccin contre Covid-19 : l'ACAJ demande au ministre de la Santé de faire appel à l'IGF pour une enquête sur les fonds perçus

Accès "payant" au vaccin contre Covid-19 : l'ACAJ demande au ministre de la Santé de faire appel à l'IGF pour une enquête sur les fonds perçus 2021-11-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/11-novembre/8-14/kapiamba_georges_21_0.jpg -

Georges Kapiamba, Coordonnateur de l'ONG ACAJ

L'Association congolaise pour l'Accès à la justice (ACAJ) demande au ministre de la Santé d'éclairer l'opinion sur "les incongruités" de nature à éloigner la population de la vaccination pourtant présentée par le Chef de l'État comme l'un des moyens efficaces pour rompre la chaîne de transmission.

Cet appel fait par l'ACAJ au patron de la Santé intervient après les résultats d'un monitoring réalisé par l'ONG de défense des droits de l'homme sur l'accès des Citoyens congolais aux vaccins contre la Covid-19.

"En effet, ledit monitoring révèle que contrairement aux déclarations du Gouvernement présentant la campagne vaccinale contre la Covid-19 comme gratuite, elle est en réalité payante et exclut de ce fait tous les congolais lambdas incapables de débourser les montants exorbitants exigés ici et là", peut-on lire dans un communiqué publié ce jeudi 11 novembre 2021.

Et de rajouter : "L'Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) spécialisé en la matière, exige à chaque candidat à la première dose des vaccins actuellement disponibles le paiement de USD 30".

Par ailleurs, l'ACAJ demande au ministre de faire cesser les perceptions des iniques qui ne visent que l'enrichissement indu de quelques centres hospitaliers ce, au détriment de la population.

Indignée par cette façon de faire, l'ONG ACAJ demande au ministre de diligenter une enquête aux fins de s'assurer de l'affectation de tous les fonds déjà perçus dès lors qu'il est de notoriété publique que ces vaccins sont un don offert à la RDC.

À ce propos l'IGF pourrait utile être mise à contribution, conclut-elle.

G.T
Opinion Info / MCP, via mediacongo.net
936 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme! | ET86R2M - posté le 11.11.2021 à 13:52

Alors qu'on a reçu les VACCINS GRATUITEMENT et que de l'autre côté aussi il nous est demandé de JUSTIFIER PLUS DE 300 MILLIONS DE DOLLARS qui ont accompagné les VACCINS GRATUITS QUE NOUS AVONS REÇUS! Ah Nzambe, RDC! J'espère que cette AFFAIRE DES VACCINS PAYANTS EST FAUSSI! Sinon te ekozala SONI MONENE MPO NA BISO!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 11.11.2021 à 13:12

Avec ca, je conclut que la RDC est une terre de sous-hommes. Comment peuvent-ils oser faire ca? Le monde entier se bat pour attirer la population à la vaccination afin de mieux la protéger, eux voient une occasion de se faire du fric. Quelle nature de sous-hommes sont ces congolais qui n'ont pour raison d'etre que la corruption et le vol?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 11.11.2021 à 11:59

Kiadi kibeni! Nini Tosali Te po buzoba ya boye ezala te ?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : « Le comedien Yandi Mosi n'est pas mort » (Sukari Elombe)
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : Dr Jérôme Munyangi présente son protocole ArtiCovid à la communauté scientifique...

Santé ..,

Pass vaccinal : « Une erreur d'un point de vue médical », pointe l'infectiologue français...

Santé ..,

Covid-19 : une banque américaine licencie ses salariés non-vaccinés

Monde ..,

A moins d'un mois des Jeux, le variant Omicron se rapproche de Pékin

Santé ..,