mediacongo.net - Actualités - Burkina Faso : Le bilan de l’attaque d'Inata passe à 32 morts



Retour Afrique

Burkina Faso : Le bilan de l’attaque d'Inata passe à 32 morts

Burkina Faso : Le bilan de l’attaque d'Inata passe à 32 morts 2021-11-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/11-novembre/15-21/burkinabilan.jpg -

Un deuil national de 72 heures décrété.

Le bilan de l’attaque de dimanche matin contre le détachement militaire d'Inata dans la province du Soum dans le Sahel burkinabè est passé de 20 à 32 morts, dont 28 soldats, a annoncé, dans un communiqué, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura.

Le communiqué précise que 5 soldats ont rejoint les troupes portant à 27 les gendarmes retrouvés. D'autres, dont le nombre n'a pas été précisé, sont toujours portés disparus.

Dans un décret, le Président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a décrété un deuil national de 72 heures allant du mardi au jeudi. Durant cette période, les réjouissances populaires et les manifestations à caractères festifs sont interdits.

Le dimanche 14 novembre 2021, vers 05 heures 30 minutes, le détachement de Gendarmerie d'Inata, dans la province du Soum (Région du Sahel), a fait l’objet d’une attaque terroriste, a annoncé l'état-major général des armées.

Des opérations sont en cours, selon la même source qui a appelé les populations de la zone à la vigilance et à une "pleine" coopération avec les Forces.

Le même jour, une autre attaque s'est produite dans la commune de Kelbo, toujours dans la province du Soum dans le Sahel, mais cette dernière a été repoussée par l'armée et ses supplétifs, selon le gouvernement burkinabè.

La situation sécuritaire s'est dégradée ces derniers jours au Burkina Faso, notamment dans la région du Sahel, avec plusieurs attaques terroristes contre l'armée et les civils.

Vendredi, 7 policiers burkinabè ont été tués, dans une embuscade tendue par des individus armés non identifiés sur l'axe Dori-Essakane dans la province de Séno, dans le Sahel burkinabè, selon un communiqué de la Police.

Samedi deux femmes qui se déplaçaient à l'aide d'une charrette ont été tuées dans l'explosion d'une mine sur l'axe Arbinda-Koutougou dans la même région, selon des sources sécuritaires locales.

Depuis 2015, le Burkina Faso est confronté à une montée des attaques terroristes qui ont fait de nombreuses victimes et plus de 1,4 million de déplacés internes, selon le gouvernement.

En outre, au total, 478 militaires burkinabè sont morts depuis cette date en défendant l'intégrité territoriale du pays, selon le ministère de la Défense.

Ces attaques ont également causé la fermeture de 2 244 établissements scolaires affectant 304 564 élèves dans plusieurs régions du pays, à la date du 28 mai 2021, selon les autorités.

En outre, les violences ont poussé quelque 17 500 personnes à quitter le pays depuis le début de l'année en cours selon l'ONU.

A ce jour, l'état d'urgence est décrété dans 14 des 45 provinces que compte le pays, afin de faciliter la lutte contre le terrorisme. Depuis 2019, le couvre-feu est instauré dans ces régions et régulièrement prolongé.

Face à cette situation, l'opposition politique du Burkina Faso a menacé, mardi, le gouvernement de descendre dans la rue et de demander la démission du Président Roch Marc Christian Kaboré si dans un mois la situation sécuritaire ne s'améliore pas.


aa/MCP, via mediacongo.net
682 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Kitenge Yezu | XORWQ8J - posté le 16.11.2021 à 15:07

Pourquoi seulement 1 mois ? Elle (l'opposition) ne propose-t-elle pas des solutions que la démission de Marc-Kaboré ? Le sahel est difficile à diriger et cette guerre est asymétrique, il faut une cohésion nationale.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : La première usine de vaccins 100% africains lancée en Afrique du Sud