mediacongo.net - Actualités - Lisanga Bonganga : « La marche du Bloc patriotique constitue un avertissement à l’endroit du pouvoir »



Retour Politique

Lisanga Bonganga : « La marche du Bloc patriotique constitue un avertissement à l’endroit du pouvoir »

Lisanga Bonganga : « La marche du Bloc patriotique constitue un avertissement à l’endroit du pouvoir » 2021-11-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/11-novembre/15-21/lisanga_bonganga_marche_bloc_patriotique_lamuka_fcc_calcc_milapro_21_1.jpg -

Lisanga Bonganga, à travers la Dynamique pour une sortie de crise (DYSOC) se dit satisfait de la mobilisation de «plus de 4 millions» de Congolais dans la seule ville de Kinshasa, le samedi dernier, lors de la marche du Bloc patriotique.

« La DYSOC est convaincue que cette marche, aux allures d’un referendum, qui a mobilisé plus de quatre millions de Congolais dans la seule ville de Kinshasa, bravant la pluie et les intimidations diverses, constitue un sévère avertissement à l’endroit du pouvoir en place (…) », affirme Lisanga Bonganga dans une déclaration politique faite le mardi 16 novembre.

Dans cette déclaration lue par le quotidien Forum des As, la DYSOC explique que la manifestation populaire était organisée notamment dans le but de dire non « à l’escroquerie du peuple à travers RAM, la persistance et l’amplification de l’insécurité dans la partie Est du pays ainsi que la crise alimentaire qui a déjà atteint plus de 27 millions de Congolais ».

« Après avoir participé activement à la marche pacifique organisée le samedi 13 novembre par les forces sociales et politiques de la nation, à l’initiative des Laics catholiques et protestants, regroupés au sein du CALCC et de MILAPRO, la DYSOC félicite vivement le peuple congolais pour avoir participé massivement à cette marche de protestation contre une CENI de Denis Kadima, politisée à outrance et dont l’objectif est d’organiser la fraude électorale en 2023 », écrit Lisanga Bonganga par ailleurs président national de la Convention Chrétienne pour la Démocratie (CCD).

Lisanga Bonganga estime qu’il n’est pas trop tard pour mieux faire sur la question de la Centrale électorale. « Contrairement à ceux qui pensent qu’on ne peut plus revenir sur la désignation des membres de la CENI, la DYSOC s’insurge contre la politique du fait accompli et exige que Denis Kadima dégage de la tête de la CENI et que son remplacement se fasse par consensus entre les parties prenantes à la crise », propose-t-il.

La DYSOC demande au peuple congolais en communion avec les forces sociales et politiques de la nation de «rester vigilant et de se tenir debout, car, l’heure des grandes actions pacifiques et citoyennes a sonné, à l’effet de mettre le système du pouvoir impénitent en place hors d’état de nuire». 

Rachidi Mabandu
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
1417 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 17.11.2021 à 17:48

...journée avec des billets de banque ou un sucré.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 17.11.2021 à 17:46

...cette attitude de la justice d’avec une action qui pourrait être autorisée parce que portant sur une nouvelle matière non encore coulée en termes de loi et récupèrera certainement et faussement la chose comme atteinte à la liberté de marcher. Le groupe « patriotique » SANS PATRIE au Congo n’a aucun soubassement légale, aucun discours cohérent, aucun objet pour les actions qu’ils sont en train de mener en ce moment ; Une confusion totale mais faite pour la distraction contre ce peuple marchant vers son developement. Et ça, la majorité du peuple Congolais qui n’est pas dupe l’a compris, à part les fumeurs de chanvre que l’on peut manipuler à longueur de...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 17.11.2021 à 17:44

...les décisions des députés réunis en plénière; Et nous savons tous qu’ils se sont déjà prononcés sur ces sujets, inclus ceux du FCC et de Lamuka. Par conséquent, la Cour Constitutionnelle peut déclarer inconstitutionnelle une action contre un processus qui a fait le chemin du parlement ; qui n’est pas une nouvelle proposition sur une matière non traitée, et qui enfreigne les libertés des autres à fonctionner dans ces conditions. Le département de la justice peut condamner ces personnes car les décisions du parlement sont lois. Le problème et que la politicaille que nous avons au Congo ne saura pas voir de façons exprès ou par ignorance la distinction entre cet...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 17.11.2021 à 17:42

La démocratie s’est déjà jouée au parlement pour ces petits cerveaux bien confus qui ne comprennent pas qu’elle est mathématique et logique ; Cela s’est donc fait à travers le vote des seuls vrais représentants du peuple, les députés nationaux , que ça soit autours de la dépolitisation de la CENI ou du RAM . Le reste, marches et sit-in sur des sujets déjà traités démocratiquement n’est que forcing tout simplement. Quelques soit les milliers ou le million de personnes marchant dans la rue ou en sit-in devant les bureaux de la CENI, elles ne représentent en rien le vœu de la majorité de la population Congolaise ni non plus le moyen de le savoir qui reste les...

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 17.11.2021 à 17:40

Trouvez un travail et travaillez. Si la politique est la cause de tous les malheurs des Congolais depuis 1960, si l’œil est une cause de chute, il faut la couper. Eliminez la carotte financière qui fait courir tous ces politiciens ; Eliminez les avantages de salaires ; Faites-les travailler bénévolement ; Mettez-le dans la Constitution et vous ne verrez plus tous ces pharaons et vous n'entendrez plus tous ce bruit.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Shady | NA148F8 - posté le 17.11.2021 à 09:14

Soki okanisi en marchant Muluba ya Fatshi ako kabola pouvoir na bino? Oko nena. C'est que boyebi Fatshi bien il est juste têtue et prêt comme son père mais diplomate. Boluka déjà candidat na bino ya bloc patriotic. Bako lela.

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Shady | NA148F8 - posté le 17.11.2021 à 09:12

Kalimba tu dis n'importe quoi...Lisanga marche seulement pour son ventre et pour un poste oyo toko pesa te kie kie kie kie ata kutu chef ya pamba ya zando oko zwa te papa. JKK Oyo azalaka ko bondela bino aza te, pas de dialogue, pas de glissement vive les élections en 2023.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 17.11.2021 à 07:18

Oui Oui, un tres grand avertissement A ce regime taliban des parachutistes. CHANCE ELOKO PAMBA. Sans bagage intellectuel, sans experience. Premier travail la presidence, l'autre premier travail vice president de l'Assemblee Nationale, vraiment ATA BINO MOKO.

Non 14
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Kasaï Central : Une structure pro-Kabund accuse la « diaspora » d’amener le chef de l’État dans une autre direction que celle du « Peuple d’abord »
AUTOUR DU SUJET

Marche de Lamuka : le PALU condamne les attaques contre son siège à Kinshasa et à Kikwit

Politique ..,

Marche du bloc patriotique : « Si j’étais à leur place, j’allais faire le champs dans mon...

Politique ..,

Sit-in et marche du 27 novembre: l'UDPS qualifie les initiatives du CALCC et MILAPRO de pure...

Politique ..,

MILAPRO, CALCC, FCC, LAMUKA en sit-in le lundi 22 novembre devant la CENI

Politique ..,