mediacongo.net - Actualités - Mort de 27 personnes dans la Manche : les Défenseurs des droits de l’enfant appellent à "un sursaut de responsabilité"



Retour Monde

Mort de 27 personnes dans la Manche : les Défenseurs des droits de l’enfant appellent à "un sursaut de responsabilité"

Mort de 27 personnes dans la Manche : les Défenseurs des droits de l’enfant appellent à "un sursaut de responsabilité" 2021-11-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/11-novembre/22-28/migrants_sauvetages_21_1.jpg -

Le Délégué général aux droits de l’enfant, Bernard Devos, ainsi que trois autres défenseurs des droits de l’enfant appellent à "un sursaut de responsabilité contre toute violation des droits de l’enfant". Cet appel intervient après qu’au moins cinq mineurs d’âge ont perdu la vie mercredi lors du naufrage d’une embarcation de migrants au large de Calais.

Mercredi, 27 migrants sont décédés à la suite du naufrage de leur embarcation alors qu’ils tentaient de traverser la Manche. Il s’agit du drame le plus meurtrier depuis l’essor en 2018 des traversées migratoires entre la France et le Royaume-Uni.

Une priorité

Plusieurs défenseurs des droits de l’enfant ont réagi vendredi dans un communiqué commun. Parmi les cosignataires : le Délégué général aux droits de l’enfant de la Fédération Wallonie-Bruxelles Bernard Devos, ainsi que ses homologues français (Eric Delemar), luxembourgeois (Charel Schmit) et flamand (Caroline Vrijens).

"La situation des enfants migrants n’est nulle part enviable et s’assombrit au rythme des mesures sécuritaires qui se généralisent à leur encontre, dans une forme d’indifférence qui nous inquiète", écrivent-ils. Les signataires fustigent également la politique migratoire de l’Union européenne. "Tant que l’Europe et ses États membres chercheront à se dédouaner de leur responsabilité, ces drames sont appelés à se multiplier", ajoutent-ils.

Ils dénoncent également "les entraves régulières" à l’aide humanitaire proposée sur le terrain qui "épuisent les enfants exilés". "Ne voyant aucune autre perspective que la fuite, ces enfants perdus s’exposent à tous les dangers", déplorent-ils.

Les Défenseurs des enfants appellent donc à "un sursaut de responsabilité". Ils concluent en rappelant que "l’intégrité physique, la sécurité, la vie des enfants de l’exil doivent primer sur toute considération extérieure, sur les clivages politiques et toute autre priorité".


Belga / RTBF / MCP, via mediacongo.net
663 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Ukraine : cyberattaque massive contre les sites gouvernementaux, le Kremlin réagit
AUTOUR DU SUJET

Colonisation: « La Belgique doit expier ce qu'elle a fait au Congo », princesse...

Politique ..,

Belgique: le rapatriement des reliques de Patrice Lumumba de nouveau reporté

Société ..,

Congo Hold-up: comment un entrepreneur belge s'est enrichi en RD Congo

Société ..,

La Belgique prête à examiner la restitution à la RDC de tous les biens coloniaux

Politique ..,