Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Connexion
Retour

Politique

"Arrêter de nous embrouiller. Nous au Nord-Kivu nous avons besoin des solutions à nos problèmes quelque soit la provenance", Jonas Kasimba répond à Mukwege

2021-11-29
29.11.2021
2021-11-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/07-novembre/29-30/kasimba_jonas_21_02145.jpg -

Jonas Kasimba

D’après Radio France Internationale(RFI) captée dimanche 28 Novembre 2021, les troupes ougandaises sont désormais autorisées d’entrer officiellement en république démocratique du Congo(RDC).

L’objectif est de venir rechercher et combattre les rebelles de forces démocratiques et alliés(ADF), actifs dans la région de Beni-Ituri mais en voie d’étendre leur rayon d’action dans d’autres pays limitrophes de la RDC.

Selon des sources concordantes, c’est sur autorisation du président congolais Félix Tshisekedi que l’armée ougandaise va déployer ses troupes à l’Est du pays à la suite d’une demande formulée par son homologue ougandais Yoweri Kaguta Museveni.

Aussitôt l’information partagée, la réaction de monsieur Jonas Kasimba comme notable de la région de l’Est du pays n’a pas tardé.
À travers une discussion qu’il a eu le même dimanche avec le Gynécologue Denis Mukwege sur le réseau social Twitter, ce digne fils de la région de Beni-Lubero-Ituri s’est montré très favorable à toute alternative susceptible d’apporter une solution durable aux massacres des civils et autres formes d’atrocités que subissent les populations de la partie Est du pays.

Cette position s’est clairement dégagée au regard de la farouche réplique qu’il a eu à réserver au Prix Nobel Denis Mukwege, lui qui se montre opposé à l’alternative d’entrée des troupes ougandaises en RDC en le demandant purement et simplement d’arrêter de désorienter les initiatives susceptibles de sauver l’Est de la RDC de l’emprise d’un groupe armé déjà classé parmi les mouvements terroristes.

Pour M. Kasimba toute initiative visant à ramener la paix à Beni-Ituri en particulier et dans tout l’Est de la RDC en général est la bienvenue quelque soit provenance.

« Après 25 ans, le prix Nobel peut être frappé par sa vieillesse. Nous au Nord-Kivu nous avons besoin des solutions à nos problèmes quelque soit la provenance. Arrêter de nous embrouiller. Nous devons savoir demander au gouvernement ce qu’il peut », a-t-il fait savoir.

Répondant à certaines opinions qui craignent la répétition de l’histoire avec la triste expérience des années 1996 lorsque l’armée Ougandaise commettant des exactions contre la population à Kisangani, Jonas Kasimba a assuré que cela était consécutif au conflit d’intérêt entre l’Ouganda et le Rwanda sur le sol congolais.

Ce qui n’est pas le cas pour la question sous examen, a-t-il indiqué.

A l’en croire, le cas d’espèce du déploiement des troupes ougandaises sur le sol congolais s’inscrit dans un contexte précis de vouloir combattre un mouvement terroriste qui risque d’embraser toute la région des Grands-Lacs, la crainte étant que ce mouvement ait des effets de ramification sur les pays voisins et même toute l’Afrique en général.

Dimanche, 28 novembre 2021, le Prix Nobel de la paix, le Docteur Denis Mukwege s’est montré très remonté par l’autorisation par le président de la République de l’entrée des troupes ougandaises sur le territoire congolais.
Ce défenseur des droits des femmes a dénoncé une décision inacceptable de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Il a appelé la population congolaise à se lever comme un seul homme pour barrer la route à cette décision car, dit-il, la nation est en danger.

« Après 25 ans de crimes de masse et pillage de nos ressources par nos voisins, l’autorisation du Président à l’UPDF & les accords de coopération militaire avec RDF sont inacceptables.
Non aux pyromanes/pompiers ! Les mêmes erreurs produiront les mêmes effets tragiques. Debout Congolais, Nation en danger ! », a-t-il lancé un appel à travers un twitter.

À noter que vu la sensibilité de l’option d’entrée des troupes ougandaises en RDC, aucune source officielle ne s’est jusque-là pas encore prononcée pour confirmer la nouvelle.


Sauf, la RFI a indiquée avoir constaté une source onusienne qui a précisée avoir été informée de la volonté du chef de l’État congolais sur l’entrée des troupes ougandaises.

Du côté congolais, RFI a précisée avoir contactée le président de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, Bertin Mubonzi qui, à son tour a indiqué avoir été par la présidence de la république démocratique du Congo.

Pour rappel, l’Est de la république démocratique du Congo, plus précisément la région de Beni-Ituri fait face, depuis plusieurs années, à l’activisme du groupe armé dénommé forces démocratiques et alliés(ADF). Cette rébellion ADF est auteur des massacres de milliers des civils et des incendies des villages, véhicules et capitaux appartenant à la population. Depuis une certaine période, l’ADF a, non seulement, été reconnue comme un mouvement terroriste mais également a commencée à poser des actes terroristes dans quelques pays voisins de la RDC dont l’Ouganda. D’où la nécessité d’une mobilisation tous azimut pour l’empêcher tôt d’embraser toute la région des Grands-Lacs pourquoi pas toute l’Afrique entière.


Forum des As / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 15 commentaires
8988 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
Réfléchissons ! À qui profite l'insécurité à l'Est? Le Rwanda est sur la liste car il est exportateur de colton que son sol n'a même pas! Ne pouvons-nous pas avoir notre propre définition de la guerre qu'avaler celle nous présentée par ceux qui veulent balkaniser le pays. À quoi sert l'ANR? L'armée a communiqué lors de l'attaque de rutshuru :les éléments du m23 se sont repliés au Rwanda, c'est clair

Réagir

Répondre
@
0 réponse
IL Y A TJRS UN CON !! POUR REGARDER SON VENTRE QUE L' INTERET DU PEUPLE DES IMBECILES COMME CA IL Y A N'EN PLEIN LA CAISSE .... FUNNY CONTRIE!!!!!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
N'y a-t-il pas une autre pays ami comme l'Angola,le Kenya, Israël. Je ne crois que ceux qui tient, massacrent nos populations à l'Est et pillent nos richesses sont des Adf, qui sont pourtant opposés au régime de Museveni,quel est leur intérêt à déstabiliser la RDC? Je crois le Rwanda et l'Ouganda sont derrière tous ces malheurs. Et c'est eux qu'on appelle à la rescousse !

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Moi je pense que si cela est vrai que le président a autorisé l'entrée des troupes ougandaises, cette décision ne peut être prise par lui seule,toutes les institutions doivent être consultées et par dessus le peuple en tenant compte de l'opinion nationale et en ce qui me concerne de graves atrocités ont été commises par l'armée ougandaise sur le sol congolais sur fond d'agression de notre pays (quoi qu'ils l'ont nié,on a vu rwandais et ougandais se battre à Kisangani). Justice n'a jamais été rendu.. pourquoi recourir à l'armée ougandaise,notre armée n'est-elle pas capable ? Je pense qu'elle l'est,avec plus de moyens,que l'on revoit le budget. En plus,n'y a t-il pas un...

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Ah bon!!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Voyez moi c'est imbécile de notable qui intervient comme un fou. Aventurier Jonas Kasimba, est ce que tu mesure la gravité de la décision prise par le chef de l'état ?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mulozi

Réagir

Répondre
@
0 réponse
"Ntumbologue" de mauvais gout!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mulozi

Réagir

Répondre
@
0 réponse
A Mr VITAL KAMERHE...je ne sais pas où vous êtes à l'instant, mais puisque j'observe que cela ne vous a pas empêché de diriger votre Parti UNC et de prendre position sur la marche du Pays...nous assistons ao bégaiement de l'histoire. Vous avez été démis du perchoir de l'assemblée nationale en raison de votre position légitime suite à l'entrée des troupes rwandaises. L'histoire s'est répétée sous FATSHI. Alors Monsieur KAMERHE, svp faites preuve de courage et de cohérence....

Réagir

Répondre
@
0 réponse
La réaction de ce monsieur Kasimba est caracteristique d'une vue courte, simpliste. Il ne tire aucune leçon de notre histoire, pourtant récente. Lamentable!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Le pays est cédé aux rwandais, le Président de la République en est il au courant? Voilà pour quoi les occidentaux sont contre Kabila qui n'a jamais accepté ce qui se passe sous le règne du Président Tshisekedi et qui le cherchent partout. Dommage!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Le pays n'est pas dirigé, maintenant, chacun peut en faire ce qu'il veut. Quand ce compatriote réagit ainsi, il ne sait pas qui a signé cet accord et que dit il? La SAKIMA vient aussi de signer un accord avec une société rwandaise pour l'exploitation de tous les minerais à l'Est. Même Mboso n'est pas au courant des clauses de cet accord qui est signé du côté congolais par un mandataire sous sanction. Mboso, vous servez à quoi? Et le pays est cédé gratuitement à Kagama devant vos petits yeux! Le contrat est en anglais, il est signé par celui qui ne comprend rien en anglais. Je pleure parce que le pays est cédé.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Tout est complexe dans l'histoire des Guerres en répétition à l'Est de notre pays. Mais nous devons nous poser la question de savoir quid de la présence des officiers américains dans les parcs nationaux à l'Est sous prétexte qu'ils devaient aider le pays à trouver définitivement problèmes à ces rebellions???? Votre ami HAMER, le congolo-américain, qu'il demande à son vieux président, le dormeur, qu'il envoie même 10 bataillons américains, l'affaire sera close je pense, quoi qu'ils aient échoué au Pakistan!!!!!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
le fameux Kasimba reflechise sans tenir compte des degats deja causees par la meme armee ougandaise en vie humaine,en dignite. Comment une armee qui est placeee 10ieme en puissance peut aller solliciter celle qui est 14ieme. Mr Kasimba quelle raison d'etre d'etat de siege que vous aviez renouvellee 12fois. Notre armee est depourvu des moyens qu'il faut pour faire bien leur travail. Dis moi le pourceentage du budget de la defense que vous avez vote est de combien. Tshilombo est l'auteur principal de tous ceux qui arriveraient. C'est pour combien de temps cette entree?

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Félix Tshisekedi sur France 24 et RFI: « Denis Kadima avait le meilleur profil parmi tous les candidats à la présidence de la CENI»

Les plus commentés

Politique Dossier Vidiye : « Aviez-vous entendu dans l’ancien régime un directeur de cabinet ou un conseiller stratégique du chef de l’État déféré en prison ? » (UDPS)

23.09.2022, 20 commentaires

Politique Insécurité dans l’Est de la RDC : « Il ne sert à rien de jeter l’opprobre sur quiconque… » (Paul Kagame)

22.09.2022, 17 commentaires

Politique Félix Tshisekedi déclare que le Général Philémon Yav a été accusé de vouloir « permettre au M23 de prendre la ville de Goma »

24.09.2022, 17 commentaires

Politique New York : Tshisekedi, Kagame et Macron discutent autour des tensions armées dans l’Est du pays

22.09.2022, 11 commentaires

Ont réagi à cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance