mediacongo.net - Actualités - « Dans la mesure où les propositions, les recommandations faites aux autorités sont acceptées, ... je pense qu’on peut évoluer avec Denis Kadima » (CENCO)



Retour Politique

« Dans la mesure où les propositions, les recommandations faites aux autorités sont acceptées, ... je pense qu’on peut évoluer avec Denis Kadima » (CENCO)

« Dans la mesure où les propositions, les recommandations faites aux autorités sont acceptées, ... je pense qu’on peut évoluer avec Denis Kadima » (CENCO) 2021-11-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/11-novembre/22-28/kadima_denis_21_2.jpg -

Denis Kadima, président de la CENI

Quelques jours après sa rencontre avec le Président de la République Démocratique du Congo, la Conférence Episcopale nationale du Congo (CENCO) a changé d’avis sur Denis Kadima, nouveau Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Elle a laissé entendre qu’elle pourrait désormais évoluer avec Kadima.

Au cours d’un point de presse tenu ce lundi 29 novembre, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire Général de cette structure qui regroupe les prélats catholiques, a indiqué que si les recommandations qu’elle a faites au Chef de l’Etat sur les réformes consensuelles sont prises en compte, elle va évoluer avec Denis Kadima.

« Dans la mesure où les propositions, les recommandations que la CENCO faites aux autorités compétentes sont acceptées, on pourra trouver un consensus sur des réformes consensuelles et je pense qu’on peut évoluer avec Denis Kadima. Et c’est possible, on avancerait; la CENCO ne s’impose pas là-dessus. Je parle de consensus, ça signifie que les autres parties prenantes de l’opposition extraparlementaire se mettraient d’accord par rapport aux réformes, ce serait une avancée », a dit Donatien Nshole.

Sans donner plus des détails sur les recommandations de la CENCO faites au Président Tshisekedi, l’abbé Nshole a néanmoins soutenu que la réforme consensuelle de la loi électorale a été souhaitée par les prélats catholiques.

L’examen de la proposition de la loi électorale est inscrit au calendrier de la session de septembre en cours.

Cette session se clôture le 15 décembre mais cette proposition n’est toujours pas à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale.

Bertin Bulonza
congo-press.com (MCP) / Prunelle RDC
3641 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 29.11.2021 à 19:07

Et que devient le fameux "BLOC PATRIOTIQUE", un mort-né?

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 29.11.2021 à 17:02

Les évêques ont posés des préalables inacceptables dans les cas de Tshilombo, il s 'agit de rendre Kadima inoffensif, inutile même

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 29.11.2021 à 16:52

Ne me dites pas que vous ne connaissez pas encore les resultats des elections de 2023, apres cette declaration de la CENCO.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Akap | 4PAF9U9 - posté le 29.11.2021 à 16:31

Le prélat se montre volontairement évasif. Ne confondez pas le poste de Denis Kadima et les réformes dans la loi électrorale, c'est 2 choses différentes chers amis

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 29.11.2021 à 15:55

A part le Kadima il n'y a pas un autres congolais ? franchement !!!

Non 5
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 29.11.2021 à 15:38

Je pense qu'après cette déclaration de la CENCO et la RÉVÉLATION FRACASSANTE D'ALBERT MOLEKA, l'OPPROBRE DE FÉLIX S'appelle:"DENIS KADOMA" dont il doit vite se DÉBARASSER pour ne pas se retrouver au FOND DE LA MER...

Non 13
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 29.11.2021 à 15:28

Là c'est très clair, ALBERT MOLEKA l'a dit haut et fort que KADIMA est du camp présidentiel, qui peut mettre en doute ces propos d'un cadre de UDPS, directeur du cabinet d'Etienne TSHISEKEDI, ces 6 confessions religieuses de la merde ont juste suivi les instructions de matama, mais nous allons voir ça en 2023.

Non 16
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kanyindapk | 229OSK5 - posté le 29.11.2021 à 15:09

Clair comme l eau de Roche.

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Kasaï Central : Une structure pro-Kabund accuse la « diaspora » d’amener le chef de l’État dans une autre direction que celle du « Peuple d’abord »
AUTOUR DU SUJET

La CENI élabore son plan stratégique en perspective des scrutins de 2023

Politique ..,

CENI: les délégués de l'Opposition installés, le PPRD sceptique pour des élections...

Politique ..,

CENI : les trois membres de l’opposition du Bureau définitif ont prêté serment devant la...

Politique ..,

« Nous avons réussi à débloquer le processus électoral » (Me Mutamba)

Politique ..,