mediacongo.net - Actualités - Goma : Des enseignants des écoles secondaires menacent d’entrer en grève dès ce mardi



Retour Provinces

Goma : Des enseignants des écoles secondaires menacent d’entrer en grève dès ce mardi

Goma : Des enseignants des écoles secondaires menacent d’entrer en grève dès ce mardi 2021-11-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/11-novembre/22-28/Goma-Greve-ecole-secondaire.jpg -

Les enseignants du secondaire prévoient une grève pour le mardi 29 novembre 2021. Il s’agit d’un deuxième ultimatum donné au gouverneur militaire pour signer l’arrêté fixant les frais de scolarité dans les écoles secondaires.

Ce deuxième ultimatum intervient après celui du mercredi 24 novembre. La Force Syndicale Nationale FOSYNAT avait donné 72 heures à l’autorité provinciale qui a expiré le vendredi 26 novembre, date à laquelle le deuxième rappel a été fait.

Cette décision est sortie à l’issue d’une Assemblée Générale tenue par les professionnels de la craie dans l’enceinte de l’Institut Tupendane au cours de laquelle, ont pris part plus de 70 représentants des enseignants des écoles de la ville de Goma et celles de Nyiragongo.

« Nous sommes informés que les autorités s’étaient réunies et avaient fixé quelque chose pour nous, malheureusement elles ne l’ont pas encore fait, alors que Kinshasa, le Sud-Kivu et le Maniema l’ont déjà fait », a déclaré Madiani Bertin, leur porte-parole et responsable de la mobilisation au sein de la FOSYNAT, au téléphone de objectif-infos.cd.

Il a indiqué que leur décision est une retombée d’une analyse des problèmes de l’enseignant du secondaire faite à l’unanimité sur la circulaire ayant demandé à l’autorité provinciale de donner des précisions en fonction des réalités de chaque province.

«Après analyse, nous avons constaté qu’avec ce que le gouverneur entend écrire dans son arrêté, il va réellement rabaisser l’enseignant à un niveau qui ne le mérite pas», regrette le porte-parole des représentants des enseignants.

Selon lui, ils avaient déjà envoyé une lettre au gouverneur, dans laquelle ils lui avaient demandé de se référer aux provinces citées plus haut pour mettre les enseignants de sa juridiction dans les mêmes conditions.

« Le gouverneur de province veut nous offrir 40 dollars par trimestre, alors que les autres provinces ont donné des limites allant jusqu’à 90 dollars, à Kinshasa 150 à 300 dollars par trimestre », a-t-il ajouté, précisant que le salaire réclamé diminue au lieu d’augmenter.

Ces enseignants donnent 48 heures de plus au gouverneur militaire de la province pour signer un arrêté qui selon eux, va donner de la valeur et de la considération à l’enseignant, en donnant une limite de 5 à 120 dollars, promettant de reprendre leur mouvement de grève qui avait été suspendu.

«Nous disons au gouverneur que, mardi, si l’arrêté n’est pas disponible et s’il ne prend pas en compte les revendications des enseignants, nous serons obligés de sécher les cours et de rejoindre nos collègues de l’école primaire», conclut Madiano Bertin dans ses propos.

Par Gaba T.
Objectif Infos / MCP, via mediacongo.net
267 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Covid-19 : Dr Jérôme Munyangi présente son protocole ArtiCovid à la communauté scientifique à Kindu
AUTOUR DU SUJET

Menace du volcan Nyiragongo: une délégation du gouvernement à Goma

Science & env. ..,

Goma : la ville reste calme ce jour de nouvel an

Provinces ..,

Goma: une "intense activité" du volcan Nyiragongo observée

Science & env. ..,

Le président Uruguayen Luis Alberto Lacalle Pou séjourne au Nord-Kivu

Monde ..,