mediacongo.net - Actualités - Le Sénat interpelle le DG de la Régideso



Retour Société

Le Sénat interpelle le DG de la Régideso

Le Sénat interpelle le DG de la Régideso 2021-11-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/11-novembre/29-30/regideso_siege_20_00.jpeg -

Le directeur général de la Regideso est interpellé par le Sénat au sujet de la mauvaise qualité de la desserte en eau potable en RDC. C’est ce qui ressort de la plénière d’hier lundi 29 novembre 2021, présidée par le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo.

L’interpellation est initiée par le sénateur Papy Bazego. A en croire la cellule de communication du bureau du Sénat, le directeur général de la Regideso est attendu dans les prochains jours devant les élus des élus pour s’expliquer sur les aspects spécifiques de la gestion de cette entreprise publique.

"Nous sommes partis d’une observation générale sur le fonctionnement même de cette entreprise publique de l’Etat qui a la charge de la desserte en eau potable en RDC. Nous avons, après observation, constaté que la RDC dans son ensemble, et Kinshasa en particulier, n’est pas desservie convenablement. Nous avons entamé les démarches. Nous avons procédé, conformément à notre Règlement intérieur, à la question écrite adressée au DG de la Regideso, lequel nous a répondu. Après examen minutieux de ses réponses, nous avons relevé plusieurs insuffisances qui nécessitent aujourd’hui des éclaircissements. Puisque nous sommes légalistes, nous avons, conformément à l’article 177 de notre règlement intérieur, sollicité l’approbation de l’Assemblée plénière pour que le Directeur général puisse venir répondre aux préoccupations des élus du peuple", a expliqué l’auteur de l’interpellation.

LA PROPOSITION DE LOI SUR LES PVVH VOTEE

Après l’approbation de l’initiative du sénateur Papy Bazego, la plénière a procédé au vote, article par article, de la proposition de la loi organique portant protection et promotion des droits des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables. Ils ont commencé par amender le rapport de la commission mixte socioculturelle et PAJ sur ladite proposition de loi.

Après examen article par article, tous les 82 sénateurs qui ont pris part à cette plénière ont voté pour. C’est dire que les personnes avec handicap ont désormais un cadre légal sur leurs droits et devoirs.

Autre initiative parlementaire examinée au cours de la même plénière d’hier est la proposition de loi du sénateur Didier Mumengi sur la sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel matériel et immatériel de la République démocratique du Congo.

Elle a été déclarée recevable et renvoyée à la commission socioculturelle pour enrichissement avant d’être débattue en plénière à la session de Mars.

"Si demain, à l’aune de cette loi, nous enregistrons le fleuve Congo comme patrimoine national, nous pouvons donc dire à ceux qui sollicitent les eaux du fleuve Congo, attention, c’est un patrimoine national. Nous tenons à ce que, s’il y a transfert des eaux du fleuve Congo, que vous teniez compte d’abord du fait que c’est un patrimoine qui peut être offert selon nos conditions qui ne peuvent pas perturber la diversité culturelle du pays. A travers cette loi, nous réhabilitons notre âme. Nous allons réécrire notre histoire, revivifier l’enseignement de l’histoire dans notre pays, sanctuariser et sacraliser nos lieux de mémoire après les avoir établis. Ces lieux ne sont pas seulement les musées, les monuments stèles… C’est aussi nos grottes où on retrouve encore des traces qui nous rappellent que notre tradition n’est pas forcément orale. Nous avons connu l’écriture dès l’aube de la fin de la préhistoire", a expliqué Didier Mumengi qui a donné lecture de l’économie générale de sa proposition de loi à la plénière.

Le Sénat tient à renforcer le contrôle parlementaire. Question de contribuer effectivement aux efforts de bonne gouvernance déployés par toutes les institutions du pays en commençant par le président de la République. On rappelle que dans son discours d’ouverture de la session de septembre en cours, le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo avait promis que l’accent serait mis sur le contrôle parlementaire, conformément aux articles 175 et 176 du règlement d’ordre intérieur de la chambre haute du Parlement. 

Orly-Darel Ngiambukulu
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
8329 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | P72O6VX - posté le 30.11.2021 à 12:30

C'est la quantième fois depuis que vous l'appeler???? Après, il vous parlera des machines qui ont vieillies, des abonnés qui ne paient pas et les abonnés à leurs tours vous diront que nous ne payons pas parce que l'eau ne coule pas dans nos robinets, et les fonctionnaires d'enchérir que nous ne payons pas parce que nous sommes mal payés etc... etc.... cercle vicieux sur cercle vicieux.... QUE FAIRE ALORS?????? Commençons par là où semble se terminer le cercle..... L'état, paie bien les fonctionnaires, qui vont payer leurs factures et la regideso aura les moyens pour entretenir ses machines, alors, toute la population paiera ses factures, le cercle normal va ainsi se pérenniser.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Kinshasa zéro trou : Place échangeur - station Salongo, 12 gros trous ornent le tronçon
AUTOUR DU SUJET

Infrastructures, Le Premier ministre Sama Lukonde attendu au Sénat

Politique ..,

Conditions carcérales des prisonniers: La ministre d’État à la Justice bientôt devant le...

Politique ..,

Sénat: les pygmées de la RDC bientôt protégés par une loi

Culture ..,

Assemblée nationale : Controverse autour de la question sur le cumul de mandat

Politique ..,