mediacongo.net - Actualités - Le retour de la stabilité dans l’est de la RDC nécessite de restaurer la confiance de la population, déclare l’envoyée de l’ONU



Retour Politique

Le retour de la stabilité dans l’est de la RDC nécessite de restaurer la confiance de la population, déclare l’envoyée de l’ONU

Le retour de la stabilité dans l’est de la RDC nécessite de restaurer la confiance de la population, déclare l’envoyée de l’ONU 2021-12-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/12-decembre/06-12/bintou_keita_21_00857.jpg -

La Représentante spéciale du Secrétaire général en République démocratique du Congo (RDC), Bintou Keita, a souligné lundi devant le Conseil de sécurité que la restauration de la confiance de la population était cruciale pour ramener la stabilité dans l’est du pays.

« Les défis auxquels le Gouvernement est confronté dans la mise en œuvre de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu mettent en exergue les limites d’une approche strictement militaire à la protection des civils et la neutralisation des groupes armés », a déclaré Mme Keita dans un exposé lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation en RDC.

Elle a noté que la période de l’état de siège, décidé en mai dernier, a vu en effet une augmentation de 10% du nombre de violations et abus des droits de l’homme dans le pays, comparée à la période précédente, attribuables dans la grande majorité aux groupes armés et aux forces de sécurité dans les deux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

« Une solution durable à la violence à l'est de la RDC nécessite un engagement politique plus large pour s'attaquer aux causes profondes des conflits. Afin que la stabilité revienne à l’est du Congo, l'État doit réussir à restaurer et à maintenir la confiance de la population en sa capacité à protéger, administrer, délivrer la justice et répondre à ses besoins essentiels », a dit l’envoyée de l’ONU.

Opération des forces armées ougandaises et congolaises contre les ADF

Mme Keita a indiqué que le 30 novembre dernier, les Forces armées de la RDC (FARDC) ont initié des opérations militaires conjointes avec l’armée ougandaise contre les rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF). Les frappes aériennes et d’artillerie contre les positions des ADF au Nord-Kivu et en Ituri ont été suivies, le même jour, par l’entrée d’unités ougandaises sur le territoire congolais. « A l’heure actuelle, les opérations au sol se poursuivent pour neutraliser les combattants ennemis dans les zones des bombardements », a précisé Mme Keita. 

Elle a indiqué que dans ses interactions avec les plus hautes autorités des deux Etats, elle avait pris note de la « décision souveraine de mener cette action militaire conjointe » et avait souligné « la nécessité absolue de mettre en place des mécanismes opérationnels de coopération afin d'assurer la sécurité des Casques bleus des Nations Unies et de permettre à la Mission de continuer d’appuyer les FARDC dans la protection des civils et la neutralisation des groupes armés ».

A cette fin, le 2 décembre, le commandant de la Force de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO) s’est rendu à Kampala, pour définir avec les autorités ougandaises les modalités pratiques de cette coordination tripartite. « Demain, le commandant de la Force sera à Kinshasa pour rencontrer la hiérarchie militaire des FARDC afin de poursuivre ce dialogue initié à Kampala », a précisé Mme Keita.

© UNICEF/Scott Moncrieff
Des jeunes filles transportent de l'eau depuis une source en Ituri, en RDCongo.

Détérioration de la situation humanitaire

Quant à la situation humanitaire, elle continue de se détériorer à l’est du pays, en raison de l'insécurité et des épidémies, combinées à un accès limité aux services de base, a-t-elle ajouté.

Le nombre de personnes déplacées dans le pays se situe à près de 6 millions, dont 51% de femmes. Il s'agit du nombre le plus élevé de personnes déplacées à l'intérieur du pays sur le continent. « A cela est venue s’ajouter l’apparition de nouveaux cas du virus Ebola », a précisé l’envoyée de l’ONU. 

Mme Keita, qui est la cheffe de la MONUSCO, a indiqué par ailleurs que la mise en œuvre du plan de transition pour le retrait progressif, responsable et conditionnel de la mission progresse.

En conclusion, alors que la RDC se prépare aux élections de 2023, elle a exhorté toutes les parties prenantes politiques à se concentrer, au cours des douze prochains mois, « sur la mise en œuvre des réformes clés nécessaires pour consolider les gains de stabilisation durement acquis obtenus jusqu'à présent et surmonter les défis persistants, en particulier dans l’est du pays ».


UN / MCP, via mediacongo.net
959 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Dr.Louis Sylvain | 56GAZ6Z - posté le 10.12.2021 à 10:03

SOLUTION À TOUS VOS PROBLÈMES Le moyen rapide et fiable d'atteindre la richesse et la renommée, je suis le Dr Louis Sylvain du Congo (RDC), mais vivant actuellement à Paris en France, je suis devenu un pouvoir très riche que je peux obtenir tout ce que je désire en étant membre du Illuminati,Les Illuminati signifie la lumière,Nous gouvernons le monde tout ce que vous voulez, la richesse, le pouvoir et la renommée vous seront accordés,Le Grand Maître Edmundo m'a fait membre de cette grande société Numéro WhatsApp +2348159768201 ou email grandmasteredmundoilluminati@gmail.com,La société vont vous aider, ils m'ont aidé à réaliser mon désir et je suis un homme heureux

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Grace de Dieu | BAXR2BG - posté le 09.12.2021 à 05:15

Avec l’ONU, nous avons tous compris que l’esclavage du Peuple congolais s’est amplifié au point d’en faire des sous hommes pour mieux exploiter toutes les richesses. Plus de 20 sans un bilan mais plutôt des distractions. Ah bon Dieu ayez pitié des Congolais que nous sommes…..

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 08.12.2021 à 09:21

La MONUSCO existe encore dans ce pays....??????

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 07.12.2021 à 19:44

Mon opinion: Je n'ai jamais vu un mandat de la mission de l'ONU venir aider le gvt en place! Depuis l'independence, il y a eu toujours des resultats negatifs du cote du gvt, de meme au Rwanda et Burundi. Ce qui avait aide Mobutu n'etait pas l'ONU mais plutot des forces amies de l'ancien regime pour juguler les insurrections au Zaire. La Monusco a un objectif qu'il devrait realiser et cela la balkanisation de la rdc. Sa saute aux yeux toutes les manoeuvres et force de L'uganda et Rwanda aient ete accelerees et consolidees avec l'arrivee de Felix au pouvoir. Qui peut financer son argent pour aider un pays ennemi? Il faut qu'on nous dise a quand le retrait de l'uganda en RDC et combien des...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Antoine | GNF1HEC - posté le 07.12.2021 à 19:23

Ce qui énerve c'est le fait de chercher à développer une collaboration tripartite entre la RDC, OUGANDA et la MONUSCO qui a été incapable en plus de 20 ans à aider à maîtriser la situation. Ça donne l'impression que ces conflits engendrent des avantages à la mission de l'ONU. Déclarer l'augmentation de 10% des cas de violation des droits de l'homme n'est rien d'autre qu'une démarche pour tenter de faire stopper les opérations en cours; En passant, quel est la réalité de la mission que le commandant des forces de la MONUSCO à Kampala? J'espère que ce n'est pas pour négocier avec les autorités Ougandaises à ne pas aider à éradiquer les conflits au risque de voir des...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Meeting de Fayulu à Lisala : Le maire de la ville s’oppose, le Gouverneur approuve ! (Devos Kitoko)
AUTOUR DU SUJET

Explosion d’un Kamikaze à Beni : Bintou Keita appelle à une enquête sérieuse

Provinces ..,

Ituri: Bintou Keita sollicite l’implication de la Monusco dans les opérations contre les ADF

Provinces ..,

Mme Bintou Keita au Conseil de sécurité de l'ONU: « L'Etat de siège a permis un renforcement...

Politique ..,

Pour Bintou Keita, le plan de transition conjoint est une opportunité pour la sortie « ordonné...

Politique ..,