mediacongo.net - Actualités - Après la remise en liberté de Vital Kamerhe, l’avocat de Samih Jammal compte introduire une requête devant la Cour pour la libération de son client



Retour Société

Après la remise en liberté de Vital Kamerhe, l’avocat de Samih Jammal compte introduire une requête devant la Cour pour la libération de son client

Après la remise en liberté de Vital Kamerhe, l’avocat de Samih Jammal compte introduire une requête devant la Cour pour la libération de son client 2021-12-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/12-decembre/06-12/samih_jammal_proces_20_00.jpeg -

Samih Jammal

Joint par la Radio France International au sujet de la liberté provisoire que la justice congolaise a accordée à Vital Kamerhe, l’avocat de Samih Jammal, Maître Jamal Taleb tient aussi à ce que son client bénéficie d’une liberté provisoire.

‘’Nous allons nous mêmes introduire une demande de liberté provisoire nous aussi, en sachant que bien entendu ce qui s’applique à l’un s’applique forcément à l’autre’’, a-t-il fait savoir sur les ondes de la RFI.

À en croire l’avocat de Samih Jammal, l’état de santé de son client est très critique, les médecins consultés l’ont confirmé y compris ceux de la Prison Centrale de Makala.

‘’Notre client Samih Jammal est dans des conditions absolument difficiles. À 85 ans, il est malade. Notre client a des pathologies sérieuses et graves, ça été attesté par tous les médecins, y compris de la prison centrale de Makala. Et donc naturellement, nous allons introduire une demande de liberté provisoire ’’ , a-t-il ajouté.

Cependant, au delà de la liberté provisoire qui pourrait être accordée à son client, Maître Jamal Taleb insiste sur l’arrêt de la Cour de cassation pour que la justice soit rendue à son client. Pour lui, "cette erreur judiciaire évidemment grande et grave, ne rend absolument pas service à la justice congolaise".

Pour rappel, en juin 2020 Vital Kamerhe et Samih Jammal ont été condamnés à vingt ans de travaux forcés pour détournement de 48 millions de dollars dans le procès des maisons préfabriquées à Kinshasa. Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, a été aussi condamné à dix ans de non éligibilité. Le tribunal avait aussi décidé de l'exclusion définitive du territoire national de Samih Jammal. 

Hénoc Mpongo
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
8364 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Lubumbashi : Les mécontentements des peuples autochtones au menu des échanges entre Augustin Kibassa et des chefs coutumiers du Grand Katanga
AUTOUR DU SUJET

Procès 100 jours: tous les condamnés libérés, le juge décédé, l'argent volé toujours...

Société ..,

Procès 100 jours : Vital Kamerhe ce mercredi devant la barre

Société ..,

Justice: le nouveau procès de Kamerhe débutera ce mercredi

Société ..,

Procès 100 jours : Kamerhe et consorts devant la barre le 11 mai

Société ..,