mediacongo.net - Actualités - Kamerhe libre, la toile s’enflamme



Retour Sur le net

Kamerhe libre, la toile s’enflamme

Kamerhe libre, la toile s’enflamme 2021-12-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/12-decembre/06-12/kamerhe_vital_19_0000.jpg -

La nouvelle a suscité un débat, les juristes ont tranché: «la liberté provisoire accordée à Kamerhe est conforme aux lois de la République» car «à chaque exercice des voies de recours, un condamné jouit de la présomption d’innocence et se retrouve donc de nouveau en état de détention préventive»…

C’est l’information de la semaine. La Cour de cassation a accordé une liberté provisoire contre le paiement d’une caution à Vital Kamerhe. La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre, lundi dernier en début d’après-midi, avant d’être confirmée par plusieurs sources officielles. Placé sous mandat d’arrêt provisoire le 9 avril 2020 puis condamné à 20 ans de travaux forcés le 20 juin 2020 -réduit à 13 ans en appel-, l’ancien Directeur de cabinet du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi est libéré suite à son «tableau médical très sombre».

Dès les premières confirmations, le temps s’est arrêté à Kinshasa, Bukavu, Goma, Lubumbashi, Walungu et d’autres grandes villes du pays. Plusieurs milliers de personnes se sont mobilisées pour célébrer leur champion. «Walungu s’est même privé de sommeil pour célébrer la libération de l’un de ses dignes fils», ont rapporté les sources locales.

Au Lualaba, le siège de l’UNC a refoulé du monde le même lundi en fin de soirée. Les partisans de Kamerhe sont allés fêter l’heureux événement autour du SGA Paulin Kalau Kapend sans aucune invitation ou appel à mobilisation. De l’Assemblée nationale à la prison, en passant par l’Opposition et le Cabinet du Président, Kamerhe n’a donc pas perdu de sa superbe.

C’est finalement tard dans la soirée que le «Pacificateur» est arrivé dans sa résidence où l’attendaient quelques milliers de militants et sympathisants de l’Union pour la nation congolaise -UNC-, partis du siège du parti à Barumbu. En première ligne de cette marée humaine, les cadres de l’UNC, avec à leur tête le Secrétaire général Billy Kambale. Ces fidèles ont, à travers cet accueil chaleureux, laissé transparaitre leur joie et soulagement pour ces retrouvailles «at home» 20 mois après.

Sur la toile et comme dans les médias, cette libération a occupé la part belle de l’actualité nationale. Des commentaires sont allés dans tous les sens. Parmi les premiers à réagir sur cette décision de justice, le député Iracan Gratien via un tweet. «Je salue la libération de @VitalKamerhe1. Nous voulons un pays fort avec des têtes fortes», a-t-il posté. Depuis Bukavu, le ministre Julien Paluku a évoqué une «joie pour tout le monde» à l’occasion de la «libération de l’un de grands notables du coin».

De son côté, Maitre Jean-Marie Kabengela, avocat de Vital Kamerhe lors du procès en première instance, a une fois de plus clamé l’innocence de son client. Pour lui, «Vital Kamerhe est innocent sur toute la ligne». De quoi ragaillardir l’UNC dans son vœu d’obtenir «l’acquittement pur et simple» de son leader. Sur Top Congo, le député UNC Bertin Mubonzi a évoqué l’état de santé de «VK» et sa détermination de continuer à servir la République. «Vital Kamerhe a passé nuit chez lui à la maison après avoir quitté le Centre Nganda où il purgeait sa peine. Maintenant, nous sommes très préoccupés par son état de santé», a déclaré le président interfédéral de l’UNC Kinshasa. Et d’ajouter: «Il a encore ce souci de servir la République».

Kamerhe libre, l’écho a franchi les limites du territoire national. Depuis la Tanzanie, Zitto Mwami Ruyagwa Kabwe, chef de file de l’Opposition, a salué «la libération d’un ami et frère qui a souffert d’une persécution judiciaire mais est resté fort et combattif ».

Dans un débat de droit portant sur la légalité de cette mise en liberté provisoire, deux juristes ont donné la voix pour faire taire les spéculations. Président de l’ASADHO, Jean-Claude Katende a jugé cette décision de justice «conforme aux lois de la République», rappelant au passage que «se conformer aux lois est un des aspects d’un État de droit». Il a été complété par l’avocat Junior Luyindula, CEO de la plateforme avocats.cd. Pour lui, il n’y a aucun débat sur la légalité de cette décision, car «à chaque exercice des voies de recours, un condamné jouit de la présomption d’innocence et se retrouve donc de nouveau en état de détention préventive».

Kamerhe libre, c’est aussi les cartes qui pourraient être redistribuées. Les prochains jours devraient être révélateurs sur la stratégie adoptée par le «faiseur des rois». L’«As de la politique» va-t-il se mouvoir dans la configuration bouillonnante actuelle ou choisira-t-il de prendre du recul? Qu’adviendra-t-il de l’Accord de Naïrobi? Autant des questions dont seul l’avenir saura répondre. Avant d’en arriver là, Kamerhe devra se refaire une santé, au propre comme au figuré. Se soigner rapidement et convenablement pour ensuite peaufiner des stratégies politiques comme il sait si bien le faire.


Africa News Rdc / MCP, via mediacongo.net
8356 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Elon Musk annonce la suspension du rachat de Twitter, dans l’attente de détails sur la proportion de faux comptes
AUTOUR DU SUJET

Procès 100 jours : Vital Kamerhe ce mercredi devant la barre

Société ..,

Justice: le nouveau procès de Kamerhe débutera ce mercredi

Société ..,

Procès 100 jours : Kamerhe et consorts devant la barre le 11 mai

Société ..,

Reprise du procès 100 jours: Vital Kamerhe et consorts devant la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe,...

Société ..,