mediacongo.net - Actualités - Suivi du Covid-19 dans le monde: L'Afrique a enregistré plus de 10 millions de cas pour 231.157 décès



Retour Santé

Suivi du Covid-19 dans le monde: L'Afrique a enregistré plus de 10 millions de cas pour 231.157 décès

Suivi du Covid-19 dans le monde: L'Afrique a enregistré plus de 10 millions de cas pour 231.157 décès 2022-01-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/03-09/Suivi-Covid-19-monde.png -

Depuis le début de la pandémie, l'Afrique a enregistré plus de 10 millions de cas au total. Le continent, qui souffre d'un accès limité au vaccin, a été particulièrement touché par le variant Omicron.

AFRIQUE - Plus de 10 millions de cas enregistrés

L'Afrique a enregistré au total plus de 10 millions de cas de coronavirus, selon les chiffres du Centre de contrôle et de prévention des maladies du continent (Africa CDC), qui dépend de l'Union africaine (UA).

Les données publiées par les Centres africains de contrôle des maladies ont montré qu'à la date de samedi, 10'028'508 cas avaient été signalés par les 55 Etats membres de l'Union africaine depuis le début de la pandémie. Au total, 231'157 décès ont été enregistrés, a indiqué le CDC.

Les infections ont grimpé en flèche depuis que le variant Omicron a été découvert en Afrique du Sud fin novembre, poussant un certain nombre de pays du continent à imposer de nouvelles restrictions.

Cependant, la vaccination en Afrique, qui compte près de 1,2 milliard de personnes, a été faible, en raison d'un accès limité aux vaccins et d'une certaine réticence envers les vaccins.

BELGIQUE - Plusieurs milliers de manifestants à Bruxelles contre les restrictions sanitaires

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Bruxelles contre le pass sanitaire et les restrictions liées à la pandémie de Covid-19, aux cris de "liberté", a constaté un journaliste de l'AFP. Les contestataires - 5000 selon la police - ont défilé entre la gare de Bruxelles Nord jusqu'au quartier européen, à l'appel du mouvement "Ensemble pour la liberté", rassemblant plusieurs associations.

Des manifestations contre le certificat sanitaire - exigé pour accéder aux restaurants et aux événements culturels notamment - ont lieu régulièrement depuis plusieurs semaines dans la capitale belge, occasionnant des heurts avec la police.

Le ministre belge de la Santé Frank Vandenbroucke s'est prononcé dimanche sur la chaîne de télévision RTL pour l'organisation d'un débat au Parlement fédéral "aussi vite que possible" sur l'obligation vaccinale ou l'instauration d'un pass vaccinal, comme en France.

GRÈCE - Date butoir pour la dose de rappel

Les personnes qui n'auront pas reçu leur dose de rappel contre le Covid-19 au 1er février ne pourront plus accéder aux lieux réservés aux personnes vaccinées, a annoncé dimanche le ministre grec de la Santé Thanos Plevris. "Toute personne n'ayant pas reçu sa dose de rappel à l'issue d'une période de 7 mois (après la deuxième dose) sera considérée non vaccinée", a-t-il précisé.

Il y a en Grèce plus de 7 millions de personnes vaccinées sur un total de 11 millions d'habitants. Plus de 3,9 millions de personnes ont reçu une dose de rappel.

Face à la flambée des contaminations liées au variant Omicron, le gouvernement avait annoncé le 29 décembre une nouvelle série de restrictions dont l'interdiction de la musique dans les bars et les restaurants pour tenter de limiter les sorties en vue du Nouvel an.

FRANCE - Annonce d'un "plan de renforcement" des capacités de tests

Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal a annoncé "un plan de renforcement" de la politique de tests, avec notamment le déploiement de "plusieurs centaines" de centres de dépistage près des centres de vaccination.

"Quasiment 10 millions de personnes" sont testées par semaine mais les queues s'allongent, a reconnu M. Attal, indiquant qu'"on (allait) multiplier encore les centres de tests". La politique de dépistage massive est actuellement très coûteuse et compliquée à organiser.

ITALIE - Dérogation pour les habitants des petites îles

Le gouvernement italien a décidé dimanche d'accorder une dérogation aux habitants des petites îles italiennes, exemptés dans certains cas du pass vaccinal exigé à partir de lundi pour accéder aux transports et qui risquait de les placer "en exil forcé".

En vertu des nouvelles règles en vigueur à partir du 10 janvier, seuls les détenteurs du pass vaccinal, qui s'obtient uniquement avec un cycle vaccinal complet ou après guérison du Covid, pourront utiliser les moyens de transport, le test négatif n'étant plus suffisant.

Dans une lettre adressée au chef du gouvernement Mario Draghi cette semaine, le président de l'Association des communes des petites îles, Francesco Del Deo, avait exprimé son inquiétude à propos de cette mesure. Les "transports maritimes et aériens (...) représentent la seule liaison possible" pour les habitants de ces îles avec la terre ferme "et interdire l'accès à ces moyens de transport" à ceux dépourvus du pass vaccinal "signifie condamner à un exil forcé les résidents qui pour diverses raisons n'ont pas été vaccinés", avait-il affirmé. Son message a ainsi été entendu dimanche.

MAROC - Barre du million de cas franchie

Le Maroc a franchi la barre du million de contaminations au Covid-19 depuis le début de l'épidémie en 2020, sur fond de propagation fulgurante des infections au variant Omicron, a indiqué dimanche le ministère de la Santé.

Le royaume chérifien a enregistré 4963 cas au cours des dernières 24 heures, portant à 1,002 million le nombre des contaminations depuis le premier cas signalé le 2 mars 2020. Un total de 14'911 décès ont été recensés depuis le début de la pandémie. Le Maroc connaît une accélération très rapide des contaminations depuis trois semaines, du en partie au variant Omicron qui représente 70% des cas positifs.

Face à la reprise de l'épidémie, les autorités marocaines ont fermé les frontières aériennes et maritimes depuis le 29 novembre et ce jusqu'au 31 janvier, une décision qui frappe de plein fouet l'industrie du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration, un secteur vital pour l'économie du royaume.

CHINE - Les habitants d'une ville de 14 millions d'habitants testés

La ville de Tianjin, dans le nord de la Chine, a conseillé dimanche à ses quelque 14 millions d'habitants de rester chez eux pendant qu'elle procédait à des tests massifs après une série de cas récents, dont plusieurs liés au variant Omicron, ont rapporté les médias d'Etat.

Cette ville portuaire à environ 150 km au sud-est de Pékin est devenue une nouvelle zone de préoccupation après que plus de 20 cas de Covid y ont été signalés ces derniers jours, la plupart importés de l'étranger, selon la Commission nationale de la santé.

MEXIQUE - Plus de 30'000 nouveaux cas en 24h, un record

Le Mexique a enregistré samedi plus de 30'000 nouveaux cas de Covid-19, un record depuis le début de la pandémie, conduisant certains États mexicains à fermer à nouveau les écoles.

Au cours des dernières 24 heures, 30'671 nouveaux cas ont été comptabilisés, soit un total de 4'113'789. Le record quotidien précédent, de 28'023 cas, remontait au 18 août 2021, selon le ministère de la Santé. Les décès sont toutefois restés stables avec 202 dans la journée. Les experts soulignent toutefois que la contagion serait bien supérieure aux données rapportées par les autorités, en raison du peu de tests pratiqués.

Le variant Omicron, qui a été détecté pour la première fois le 3 décembre, est devenu le variant dominant dans le pays, selon les autorités sanitaires, multipliant les infections après plusieurs semaines de chiffres en baisse.

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE - Des zones "Covid" pour ne pas stopper le tourisme

Zones isolées gardées par des agents de sécurité: les hôtels de République dominicaine ont transformé une partie de leurs installations pour leurs clients positifs au Covid-19, et protéger une industrie touristique vitale pour l'économie et convalescente après le choc de la pandémie.

Le pays, avec ses plages paradisiaques et ses complexes hôteliers, destination de millions de personnes et de bateaux de croisière du monde entier, est l'un des rares pays à avoir gardé ses frontières ouvertes depuis le début de la pandémie. Près de 5 millions de touristes ont ainsi visité la République dominicaine en 2021, deux fois plus qu'en 2020.

Le pays entend poursuivre cette politique d'ouverture malgré l'apparition du variant Omicron et un nombre de cas qui a explosé. Vendredi, le pays a recensé 5968 positifs, un record, alors qu'il y a un mois, le nombre de cas par jour avoisinait 300. Au total, le pays de 11 millions d'habitants a enregistré 444'985 cas depuis le début de la pandémie. Les autorités soulignent que le nombre de décès reste faible.


RTS / MCP, via mediacongo.net
8362 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : L’infirmier et l’infirmière, figures incontournables de la santé