mediacongo.net - Actualités - Pour le décollage de la RDC: la classe politique congolaise appelée à faire preuve d’humanisme



Retour Politique

Pour le décollage de la RDC: la classe politique congolaise appelée à faire preuve d’humanisme

Pour le décollage de la RDC: la classe politique congolaise appelée à faire preuve d’humanisme 2022-01-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/10-16/antoinefelixtshi.jpg -

La Dynamique Congo Nouveau (DCN), plateforme politique proche du Chef de l’état congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, appelle la classe politique congolaise à faire preuve d’humanisme envers le peuple, en soutenant la nouvelle vision politique du Président de la République, consistant à développer à partir de la base les 145 territoires du pays.

Pour la DCN, le Programme de Développement local des 145 territoires est un projet ambitieux, traduisant la volonté du Chef de l’Etat de faire changer tant qualitativement que quantitativement les conditions de vie de la population.

« L’homme qu’il faut à la place qu’il faut »

C’est pourquoi la DCN et son Président National, Pathy Mukanya-Mundadi Bin Omar, demandent au Président de la République de mettre « l’homme qu’il faut à la place qu’il faut » lors de l’exécution de ce programme. La Dynamique estime que le remaniement du Gouvernement et le nettoyage du cabinet du Président de la République s’imposent, en vue de mettre hors d’état de nuire tous les politiciens véreux et sans scrupule, qui ne pensent qu’à leurs ventres.

Elle salue également la tournée réussie et d’investigation de deux semaines du Chef de l’Etat dans l’espace Grand Kasaï. « Le périple du Chef de l’État au Kasaï a permis d’ouvrir la boîte à Pandore en s’imprégnant à la loupe de la situation que connaît le Congo profond, afin de redorer la bonne image ternie après son constat de désolation…

Pour la DCN, le temps restant pour le quinquennat en cours s’égraine, il faut donc vite « évaluer le parcours, tirer les conséquences des choix opérés, passer à l’action effective et réaliser la promesse du progrès social dans le Congo profond », avertit Pathy Mukanya Bin Oumar. Ce dernier estime qu’à ce stade du premier quinquennat du Président de la République, la remise en question s’impose, pour réajuster la conduite des affaires publiques. Elle répond au souci d’aller vers un changement qualitatif.

Cela implique des décisions courageuses.


La Tempete des Tropiques / MCP,via mediacongo.net
8365 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.01.2022 à 14:54

(suite) Maintenant le gouverneur devient le vassal de Tshilombo. Demain Tshilombo a déjà le bouc émissaire à qui décharger sa fallite. Cherchons l'homme qu'il faut à la place qu'il faut, mais alors commencons par le sommet de l'Etat. USN est la plus grande éscroquérie de l'histoire politique du pays, la plus idote idée de masse politique. Dans tous les pays démocratiques du monde, pouvons nous dire que les partis d'oppositions aux gouvernants en place son moins patriotiques ? Non. Partout il y'a des partis d'oppositions qui sont des moteurs, sécondaires au développement avec d'autres idées. Nous brillons par l'idiotie.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.01.2022 à 14:47

(suite). Avant de pretendre l'homme qu'il faut , à la place qu'il faut, posons nous la question, si nous avons l'homme qu'il faut au sommet de l'état Congolais. Immaginer cette histoire 145 térritoires comme idée salvatrice, quand vous avez devant vos yeux l'histoire des sauts des moutons (échantillon de la vision du pays ), alors il faut avoir une bonne dose, de l'antipatriotisme. Soutenir une idiotie d'un individu, ne veut pas dire soutenir le pays. L'Idée meme est contre, la gestion constitutionnelle et juridique du pays où le gouverneur est responsable des ses promesses, de développement de sa Province. Maintenant le gouverneur devient le vassal de Tshilombo. Demain Tshilombo...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.01.2022 à 14:46

Les congolais ont une mémoire courte , mais alors très courte. Avec le MPR, surtout au début le Congo était un pays riche avec de l'argent liquide, un seul homme aux commandes, tous derrière le guide supreme, et tous nous savons comment cette aventure économique et politique est finie. Mais maintenant que le pays est pauvre en argent liquide, riche en sous sol comme hier, comme la Zambie, Venezuele, Afganistan. Nous sommes là avec les memes éditoriaux, avec les memes idioties, avec la meme idée que nous avons trouvé l'homme miracle. Avant de pretendre l'homme qu'il faut , à la place qu'il faut, posons nous la question, si nous avons l'homme qu'il faut au sommet de l'état...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'enfant du Pays | NWF8CQ3 - posté le 12.01.2022 à 12:44

Pas d'humanisme mais de responsabilité.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Conférence des donateurs de l’UA : Félix Tshisekedi annoncé à Malabo