mediacongo.net - Actualités - Présidence : le rapport du Trésor public démontre un train de vie somptueux du palais présidentiel



Retour Société

Présidence : le rapport du Trésor public démontre un train de vie somptueux du palais présidentiel

Présidence : le rapport du Trésor public démontre un train de vie somptueux du palais présidentiel 2022-01-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/10-16/Presidence-RDC.jpg -

Paiement afin de couvrir les frais d’affrètement d’un aéronef pour le déplacement de la distinguée première dame à l’intérieur du pays.” 482 264 646,88 francs congolais au profit de la société Mwant Jet par virement. Voici une des nombreuses lignes de frais étonnants que l’on peut découvrir sur le document des dépenses du Trésor congolais pour toute l’année 2021, que La Libre a pu parcourir attentivement.

En dollars, ce déplacement de l’épouse du chef de l’État qui n’a aucun statut officiel dans la Constitution congolaise aura coûté la bagatelle de 241 000 dollars aux caisses du pays.

La liste de ces affrètements dispendieux est longue comme une journée d’embouteillages sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa ou une journée passée sur des routes défoncées et impraticables à l’intérieur du pays. Parmi ces dépenses, on notera l’avis de débit PVR 0000060572 du 26 août 2021 pour le “paiement pour couvrir les frais d’affrètement d’un aéronef pour les déplacements imminents du chef de l’État” pour un montant de 2 718 369 672 de francs congolais, soit 1 359 184 dollars versés à une société helvète spécialisée dans la location d’avions de luxe. Au total, rien que cette société a été mise à contribution une dizaine de fois en 2021 pour un montant proche de 5 millions de dollars.

Petits matériels de bureau et cartes téléphoniques

Des dépenses moindres mais plus étonnantes sont à découvrir notamment dans les frais liés à la Maison civile du chef de l’État. Ici, on peut découvrir toute l’assiduité des membres de ce bureau qui ont besoin chaque mois d’acheter des “fournitures et du petit matériel de bureau” en deux virements l’un de 65 100 000 et l’autre de 70 000 000 FC, soit près de 68 000 dollars tous les mois !

Même surprise, quand on découvre que la même Maison civile du président de la République dépense tous les mois pour des cartes prépayées de téléphone 93 000 000 de francs congolais, soit 46 500 dollars, ce qui représente une belle quantité d’unités avec ou sans taxe du Registre des appareils mobiles (RAM), cette nouvelle ponction qui suscite la colère de la rue congolaise car elle ponctionne chaque recharge d’unité et donc chaque Congolais sans que personne sache exactement les montants perçus au travers de cette taxe, ni l’affectation de ces fonds.
La même Maison civile a aussi une ligne de dépense qui suscite l’étonnement puisqu’elle prévoit la “mise à disposition de frais secrets de recherche”pour un montant mensuel de 240 000 dollars.

Gourmand Inspection générale des finances

Mais que dire face à l’appétit et aux besoins de l’Inspection générale des finances (IGF), celle que nombre de Kinois hilares ont rebaptisé les “incorruptibles Béton” (Béton étant le surnom dont certains ont affublé Tshisekedi).

Les lignes de dépenses consacrées à ce service sont innombrables et représentent des sommes conséquentes sur un an. L’Eliot Ness congolais et ses hommes, qui dépendent du chef de l’État, peuvent ainsi compter chaque mois sur des frais de fonctionnement, des frais de communication et“autres frais” sans oublier des sommes importantes pour la “mise à disposition de fonds au profit de l’IGF au titre du solde relatif à la prise en charge des frais judiciaires des divers dossiers en instruction auprès des cours et tribunaux”, la plupart de ces frais sont couverts par des paiements en… espèces.

Le “nouveau” palais présidentiel

Cette liste de plus de 6 000 pages comporte aussi quelques lignes consacrées à la réhabilitation du “Domaine présidentiel Mont Ngaliema, pont Nyema, route Kalemie” pour un montant mensuel de plus de 3,5 millions de dollars au profit de la société Malta Forrest, qui rénove l’ensemble de fond en comble. Le site présidentiel situé sur les hauteurs de Kinshasa qui devrait être piqué d’une petite dizaine de villas grand luxe a été rebaptisé par certains au nom de “Camp Roi Philippe”, tant il se murmure dans la capitale congolaise que le clan Tshisekedi met les bouchées doubles pour que cet ensemble puisse accueillir notre roi Philippe dès que la pandémie lui en laissera l’opportunité.

Les dernières lignes de ce long inventaire portent notamment sur les frais en cash (espèces) mis à la disposition de la famille présidentielle pour son voyage au Kasaï entre le 20 et le 31 décembre. La gabegie est gigantesque dans un pays où la majorité de la population vit avec moins d’un dollar par jour.


La Libre Afrique / MCP, via mediacongo.net
8375 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mimbo | XT6OTEA - posté le 14.01.2022 à 08:05

Congo hold up et ainsi de suite. On en finira jamais avec les aventuriers à la tête de la RDC. Il faudrait une révolution, mais nous n'allons pas y arriver. La révolution doit passer par les urnes. Je soutiens Julien PALUKU.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 14.01.2022 à 03:33

On a raison de parler de la RÉPUBLIQUE DES "JOUISSEURS" avec Félix et LES SIENS qui, maintenant s'ENTRE-DÉCHIRENT OUVERTEMENT À LA PRÉSIDENCE! Maintenant je commence aussi à comprendre la RAISON DES MULTI-DÉPLACEMENTS DE FÉLIX ET SA FEMME: Justement, il ne VEUT PAS FAIRE FACE À CETTE "JALOUSIE" qui monte chaque jour dans son propre cercle entre sa "FRATRIE" ET SA "FAMILLE POLITIQUE". CE SONT VRAIMENT DES:"JOUISSEURS"!

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 14.01.2022 à 00:51

Mwant Yamv et ses Mwant Jets au palais de la nation! On dirait que Lumumba, s'il avait vécu et survécu son calvaire colonial, allait finir un pitoyable dictateur du même type que tous ses successeurs, de mobutu au molopwe Fatshi béton.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tuzayene Kabemba | ESZJ4X3 - posté le 13.01.2022 à 22:23

Il y a de quoi se poser la question de savoir si ces montants ont été réellement décaissés pour couvrir les dépenses citées dans cet article. J'espère de tout mon cœur qu'il y a exagération. Au cas contraire, il faudra rapidement trouver de mécanisme pour mettre tous ces pilleurs et jouisseurs hors d'état de nuire. C'est grave.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumnba | QK7546S - posté le 13.01.2022 à 22:18

La république des jouisseurs, escrocs, frappeurs travaille pour l'enterrement du pays.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Lubumbashi : Les mécontentements des peuples autochtones au menu des échanges entre Augustin Kibassa et des chefs coutumiers du Grand Katanga
AUTOUR DU SUJET

Dépassement budgétaire à la présidence de la République, quand l'Inspection générale des...

Economie ..,

Les dépenses de la Présidence vont augmenter de 159,8 à 254,7 millions $ en 2022

Politique ..,

Les dépenses de la présidence de la République se situent à 483,8 milliards de CDF à la fin...

Société ..,

Le Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi fustige le désordre à la présidence et met en...

Société ..,