mediacongo.net - Actualités - État de siège: un chef d’une milice en gestation à Irumu aux arrêts



Retour Provinces

État de siège: un chef d’une milice en gestation à Irumu aux arrêts

État de siège: un chef d’une milice en gestation à Irumu aux arrêts 2022-01-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/10-16/murara_milicien_22_0210.jpg -

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent l’arrestation à Butembo au Nord-Kivu, d’un nommé Amos Murara, qui serait initiateur d’un groupe armé Maï-Maï dans la forêt de Masome, à l’est de Komanda, dans la chefferie de Walese-Vonkutu, en territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri.

D’après le général Mugisa Muleka Joseph, commandant des opérations militaires axe opérationnel Luna-Komanda, ce chef milicien s’était enfui pour Butembo, au Nord-Kivu, où il a été arrêté, après l’arrestation de certains membres de sa milice, à Komanda.

L’officier militaire salue la collaboration entre des unités de l’armée et la population civile, qui a abouti à l’arrestation de ce chef milicien.

«Les soldats sous mon commandement sont en très bonne relation avec les habitants. C’est ce qui nous a permis de capturer un chef rebelle d’une milice en gestation dans la forêt de Komanda à Butembo. D’ici là on va demander aux autorités de Butembo de nous transférer ce rebelle ici pour l’emmener devant la justice à Bunia. L’état de siège n’est pas là pour donner du biberon aux miliciens,» a dit à LaPrunelleRDC.Info, le Général Mugisa.

Cet officier militaire qui appelle les miliciens à se joindre au processus de paix, indique que les réfractaires à ce processus seront traqués.

«C’est un message fort aux miliciens. Quittez la brousse et venez vous joindre au processus de paix. S’ils font la sourde oreille, on va les frapper », a rassuré le général Mugisa Muleka Joseph.

Signalons que la semaine dernière, plusieurs attaques des miliciens Maï-MaÏ contre des positions des militaires FARDC ont été déplorées dans ce territoire d’Irumu, au niveau d’Otomabere.

Des leaders locaux, et même des hommes politiques, ont appelé les miliciens à déposer les armes, et la population à se désolidariser des ennemis de la paix.


congo-press.com (MCP) / La Prunelle RDC
8376 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

B.Michel | RQ3L698 - posté le 16.01.2022 à 01:06

L’homme « congolais » demeure nègre … Vous serez colonisés à nouveau ce, pour bientôt. Un peuple sans soubassement, chanteur et danseur. « Après moi c’est le déluge », dixit Le Maréchal Mobulu (…)

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Lucain Kasongo : « Le Katanga sera plus fort avant fin 2023 et plus uni qu’avant »