Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Politique

Patrick Nkanga : « Près d’une année après de l’implosion du FCC-CACH, l’État sombre dans une évanescence institutionnelle »

2022-01-16
16.01.2022
2022-01-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/10-16/nkanga_patrick_21_1.jpg -

Un cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Patrick Nkanga Bekonda, a dénoncé ce samedi 15 janvier 2022, à travers un tweet, la gestion de l’État par l’actuel régime du Président Tshisekedi.

Pour ce proche de Joseph Kabila, l’État sombre dans une évanescence institutionnelle , près d’une année après l’implosion de la coalition FCC-CACH.

« Ceux qui ont été à la manœuvre de l’implosion de la coalition FCC-CACH, ils l’étaient pour l’intérêt de qui ? Aujourd’hui, près d’une année après, l’État sombre dans une évanescence institutionnelle. Nous aurions dû extirper les extrémistes et améliorer la coalition », a déclaré Patrick Nkanga.

Patrick Nkanga regrette encore l’implosion de la coalition Front Commun pour le Congo et le Cap pour le Changement (FCC-CACH), car estime-t-il cela a profité à qui ?

Selon lui, il fallait juste extirper les extrémistes et améliorer la coalition. Un commentaire qui en dit long , par rapport aux dérives et scandales enregistrés au quotidien dans la gestion du pays actuellement.

Pour rappel, après l’élection de M. Félix Tshisekedi à la tête de la RDC, en décembre 2018, il a été élu Président de la République, mais n’a pas eu un parlement en sa faveur car la majorité parlementaire était conservée par le regroupement de l’ancien président Joseph Kabila. Face à cette situation et dans l’optique d’éviter une cohabitation au pays, Félix Tshisekedi a décidé de s’allier à Joseph Kabila à travers le FCC-CACH.

Mais cette coalition gouvernementale n’a duré qu’une année en raison des blocages répétés dans la gestion de l’État. Le 6 décembre 2020, le Chef de l’État Congolais , Félix Tshisekedi décide de mettre fin à la coalition FCC- CACH dans une adresse à la Nation, pour créer l’union sacrée de la nation, l’actuelle coalition au pouvoir sous son contrôle.


Le Hautpanel / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
8628 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
Il faut que d'autres acteurs aient une proportion de représentativité clairement définie dans la constitution et pas seulement les politiciens. Les politiciens sans visions, sans antécédents dans la gestion de la chose publique, véreux, menteurs et Kléptomanes ont détruit le pays. Ils ont fait du pays leur bien privé avec leurs familles et amis alors qu'il s'agit d'un patrimoine commun de tous les Congolais. Il faut un nouveau départ sur la base de nouvelles critères d'une gouvernance participative.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
(Suite) nous devons raisonner sérieusement sur les différentes interpretentions de notre constitution, textes et lois. Nous ne pouvons pas nous considérer comme l'unique pays avec coalition. Il est temps que l'intelligentsia congolaise si elle existe de s'interroger sa responsabilité est énorme.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Malheureusement le peuple ne saura jamais,ce que la coalition Fcc-cach, allait donner au peuple congolais, au pays. Ça c'est vraiment dommage pour le pays, parceque étant en démocratie une future coalition choisie par le peuple n'est pas à exclure. Les bricolages institutionnelles ont amenés le pays dans un gouffre. Pourtant c'était une grande chance de commencer par la coalition Fcc-cach,puisque cette coalition devait bâtir, la cohésion dans le pays, une jurisprudence bénéfique.

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Quel regard pour les femmes dans les partis politiques ?

Les plus commentés

Diaspora Incursion rwandaise en RDC : après New-York, Félix Tshisekedi a sollicité le soutien de la diaspora congolaise à Bruxelles !

29.09.2022, 26 commentaires

Politique Reynders, Forrest, beaucoup de manœuvres pour faire accéder Katumbi au pouvoir à tout prix !

30.09.2022, 16 commentaires

Politique Allégations sur les 21.000 d'émoluments aux députés : « Je suis serein », répond Delly Sesanga après sa convocation

29.09.2022, 12 commentaires

Economie La RDC, le pays le moins endetté d’Afrique

29.09.2022, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance