mediacongo.net - Actualités - 21 ans après l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila: récit et doutes sur les véritables commanditaires



Retour Société

21 ans après l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila: récit et doutes sur les véritables commanditaires

21 ans après l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila: récit et doutes sur les véritables commanditaires 2022-01-16
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/10-16/laurent-desire-kabila-funeraille.jpg -

Le 16 janvier 2001, Laurent-Désiré Kabila, alors Président de la République démocratique du Congo (RDC), est assassiné dans son bureau, à Kinshasa par un de ses gardes du corps : Rashidi Mizele Kasereka. L’auteur des coups de feu qui a tué l’ancien Chef de l’Etat sera abattu à son tour dans sa fuite par Eddy Kapend, l’aide de camp du Président Laurent-Désiré Kabila.

En 2003, la Cour militaire condamnera une vingtaine de personnes à mort, dont Eddy Kapend, pour négligence dans la protection du Président. Mais leur peine sera commuée en une condamnation à la prison à vie.

Vingt et un ans après, plusieurs personnes estiment que le procès sur l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila n’a pas encore répondu à toutes les questions et les véritables commanditaires de cet assassinat ne sont pas encore connus.

Récit

Mardi 16 janvier 2001, aux environs de 13 heures, heure de Kinshasa, Laurent-Désiré Kabila travaille dans son bureau, au palais des Marbres, situé dans le quartier Ma Campagne, dans la commune de Ngaliema.

Selon plusieurs proches de l’ancien Président, ce jour-là dans la matinée, le Président congolais a accordé quelques audiences, notamment à des hommes d’affaires, et quelques politiciens.

Peu avant 14 heures, un jeune soldat de la garde, un caporal du nom de Rachidi arrive devant le bureau de Kabila et demande à aller présenter ses civilités au président.

La garde laisse Rachidi entrer. Ce dernier se dirige calmement vers Laurent Désiré Kabila, en pleine conversation avec l’un de ses conseillers, dégaine son arme et lui tire dessus.

Laurent-Désiré Kabila s’écroule…

Le chef de l’État s’écroule, atteint au cou et au bas-ventre. Rashidi Mizele Rachidi tente de s’enfuir. Il est aussitôt abattu par le colonel Eddy Kapend, l'aide de camp du président Kabila.

Pendant ce temps, Laurent-Désiré Kabila est emmené à la clinique Ngaliema pour les soins. En cet après-midi du 16 janvier, les nouvelles qui parviennent de cet hôpital sont contradictoires.

Selon la rumeur, qui court les rues désertées de la capitale, le président serait mort. D’autres sources indiquent que le président a été blessé mais reste en vie et qu’il a été évacué, avec plusieurs membres de sa famille vers le Zimbabwe.

C’était la confusion dans le pays. C’est seulement le 18 janvier 2001 que le gouvernement congolais annoncera officiellement la mort de Laurent-Désiré Kabila au Zibambwe.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
8429 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Linon | 477Y1R1 - posté le 17.01.2022 à 00:21

Le Président Tshisekedi Tshilombo nous avait promis de revisiter tous les contrats miniers, nous raconte t il cela encore? Qui le lui interdit? Monsieur Sarkozy avait demandé que la RDC donne ses minerais au Rwanda et c'est fait. A partir de ce qui précède, pouvons nous voir qui a tué le vaillant soldat du peuple Laurent Désiré Kabila?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 16.01.2022 à 19:31

Les sans foufous,arrêter de nous prendre pour vos couillons vous êtes tellement e ridicule dans vos mensonges avec votre parent de ngwanda, qui était Joseph Kabila à l'époque pour commandité la mort de Mzee ? Vous avez dit avec ngwanda pour vendre la Rdc aux rwandais hors le régime de Mobutu et ngwanda était plus proche du Rwanda de hutus tout comme tshisekedi Étienne et le pouvoir de son fils plus proche de kagame que l'été Kabila, ce Kabila qui avait mis fin à l'occupation des étrangers bizarrement votre fr de Bemba chef rebelles aux côtés des ougandais vous ne le citer jamais, tshilombo et les bemba viennent de libérer Kapend sans que ce dernier éclairé les congolais...

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 16.01.2022 à 17:38

(Suite) Tshilombo est capable ?Non. Mzee avait des ennemis au pays, voir même parmi ses Alliés. La main noire n'avait des difficultés à trouver des traîtres pour la besogne. Rascidi un pauvre soldat à qui on fait croire, ou promis on sait quoi. Ainsi on saura jamais qui sont les mandataires.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 16.01.2022 à 17:32

La mort de Mzee ? Sont les mêmes réseaux obscures qui gouvernent la politique congolaise. Qui veut la mort politique de Kabila ?avec ce rêve de le coffrer à la CPI. Le tort principale de Mzee était le celui de vouloir continuer la guerre contre, le Rwanda et l'Ouganda, de sa politique super nationaliste, basculant des intérêts autruis . N'oublions jamais du discours de Tshilombo à Washington. "Déboulonner la Kabilie " , allant jusqu'au delà des intérêts des masses congolaises. Que savons nous des conseillers de la Présidence ? leurs liens avec des milieux obscures ? Rien. Mobutu, Mzee,Kabila, étaient capable de dire NON,devant les intérêts supérieurs de la Nation....

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congo uni | PKLOZ8L - posté le 16.01.2022 à 14:47

Bill clinton disait deja bien avant vouloir en finir avec mzee kabila.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Robert M | 6DF7RHY - posté le 16.01.2022 à 14:33

Qui avait tué l'ancien président Laurent Désiré K?

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 16.01.2022 à 12:55

Un coup signé KANAMBE.

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Lubumbashi : Les mécontentements des peuples autochtones au menu des échanges entre Augustin Kibassa et des chefs coutumiers du Grand Katanga