mediacongo.net - Actualités - Nord-Kivu: près de 3 mille déplacés après des affrontements entre le FPP/Kabido et le NDC-R Guidon dans plusieurs villages des territoires de Lubero et Walikale



Retour Provinces

Nord-Kivu: près de 3 mille déplacés après des affrontements entre le FPP/Kabido et le NDC-R Guidon dans plusieurs villages des territoires de Lubero et Walikale

Nord-Kivu: près de 3 mille déplacés après des affrontements entre le FPP/Kabido et le NDC-R Guidon dans plusieurs villages des territoires de Lubero et Walikale 2022-01-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/17-23/kirumba_22_02145.jpg -

Des mouvements des habitants sont signalés dans plusieurs villages des territoires de Lubero et Walikale. Ces habitants fuient les affrontements entre les combattants des groupes armés NDC-R de Guidon et FPP de Kabido vendredi 14 et samedi 15 janvier 2022 à Buleusa, en territoire de Walikale et à Kanune, au sud territoire de Lubero.

L’asbl Comité des Interventions Humanitaires qui alerte sur ces mouvements de la population, appelle à une assistance d’urgence en faveur de ces démunis.

Les statistiques livrées par Comité des Interventions Humanitaires révèlent que près de 800 ménages déplacés fuyant ces affrontements vendredi et samedi derniers, entre les combattants de FPP de Kabido et ceux du NDC-R de Guidon, ont été reçus dans les villages Lusogha, Birundule, Iyobora et Bulindi en groupement Kanyabayonga, ou encore à Mirangi, dans le groupement Mutanda.

Ces ménages s’ajoutent à plus de 2.000 autres déplacés arrivés quelques jours plus tôt dans ces villages, ajoute le chargé des programmes de l’asbl Comite des Interventions Humanitaires, Paris Mastaki. 

Selon lui, ces congolais ont fui dans la précipitation. Ils n’ont eu le temps de prendre ni habits ni ustensiles de cuisine.

Et tous vivent dans des conditions difficiles dans une communauté hôte qui peine à se redresser depuis les conflits interethniques de 2016 et 2017.

«La communauté d’accueil est aussi composée des retournés et ne sait pas prendre en charge ces déplacés. Ces retournés manquent d’abri pour eux-mêmes. Et s’il faut y ajouter les ménages déplacés, ca créer de la promiscuité car une seule maison peut accueillir jusqu’à cinq ménages», décrit Paris Mastaki.

Le chef de groupement Kanyabayonga, Pandasi Lukira II, confirme une arrivée massive sur son territoire des familles déplacées fuyant des affrontements entre les groupes armés dans le groupement Ikobo, en territoire de Walikale.

Mais ce chef traditionnel affirme que pour l’instant il ne dispose pas de statistiques en rapport avec ces récents mouvements de la population. Il attend les rapports de ses collaborateurs, nous indique-t-il.

En attendant, le Comité des Interventions Humanitaires en appelle à une assistance en faveur de ces familles.

«Nous alertons les humanitaires pour qu’ils viennent voir comment assister cette population qui souffre d’un mouvement involontaire », plaide Paris Mastaki.

Faustin Tawite
congo-press.com (MCP) / La Prunelle RDC
8358 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Combats FARDC-M23 à Rutshuru : le Rwanda accuse l’armée congolaise « d’avoir bombardé » sur son territoire
AUTOUR DU SUJET

Nord-Kivu : « Il n'y a plus de guerre à Walikale », Colonel Séraphin Kelokelo, administrateur...

Provinces ..,

Walikale-Lubero: reprise des affrontements entre le FPP/Kabido et le NDC-R Guidon à Mbwavinywa

Provinces ..,

Nord-Kivu/Walikale : le député Prince Kihangi alerte sur la présence d’inconnus sur la...

Provinces ..,

Walikale: 8 morts et plusieurs blessés dans des affrontements entre groupes armés à Kalonge

Provinces ..,