Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

Haut-Katanga/Marche pro-Ngoy Mulunda : Le gouvernement provincial dément l’usage des armes létales par la police

2022-01-19
19.01.2022
2022-01-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/17-23/hautkatamukuna.jpg -

Le gouvernement provincial du Haut-Katanga, via son porte-parole Joseph Kalumba, a fait une mise au point, mardi dans la soirée, sur la marche de soutien au pasteur Daniel Ngoy Mulunda organisée par l’Alliance des forces pour le bien-être des congolais (AFBC), parti de Néné Nkulu, ex-ministre du Travail.

Il a accusé les organisateurs de cette manifestation d’avoir outrepassé la décision de la Mairie de Lubumbashi, tout en apportant un démenti sur l’usage des armes létales contre les manifestants.

« Au sujet de la marche pour exiger la libération du pasteur Ngoy Mulunda et plaider en même temps pour une grâce présidentielle en sa faveur, les organisateurs ont voulu faire du forcing car n’ayant pas obtenu l’autorisation du Maire de la ville de Lubumbashi à qui ils se sont adressés. S’en sont suivies une bousculade et des attaques envers les éléments de la Police nationale congolaise qui, débordés, ont dispersé les manifestants en usant des moyens non létaux », a déclaré Joseph Kalumba, porte-parole du gouvernement provincial du Haut-Katanga.

Il a accusé les organisateurs de cette manifestation d’avoir outrepassé la décision de la Mairie de Lubumbashi, tout en apportant un démenti sur l’usage des armes létales contre les manifestants.

« Au sujet de la marche pour exiger la libération du pasteur Ngoy Mulunda et plaider en même temps pour une grâce présidentielle en sa faveur, les organisateurs ont voulu faire du forcing car n’ayant pas obtenu l’autorisation du Maire de la ville de Lubumbashi à qui ils se sont adressés. S’en sont suivies une bousculade et des attaques envers les éléments de la Police nationale congolaise qui, débordés, ont dispersé les manifestants en usant des moyens non létaux », a déclaré Joseph Kalumba, porte-parole du gouvernement provincial du Haut-Katanga.

Et de poursuivre : « Le gouvernement provincial n’étant pas habilité à autoriser une marche et n’ayant aucun pouvoir sur les affaires judiciaires ni sur l’éligibilité des candidats à la grâce présidentielle, appelle toute la population au calme, à la cohésion, à la vigilance et au respect de la procédure en ce qui concerne l’organisation des marches ».

Il sied de signaler que le député provincial Pablo Ngwej du parti AFBC a, dans une déclaration faite le même mardi devant la presse, accusé le gouverneur Jacques Kyabula d’avoir instruit le maire de Lubumbashi d’interdire la marche de soutien au pasteur Daniel Ngoyi Mulunda, incarcéré depuis janvier 2021 à la prison de Kasapa, pour haine tribale.

Cette marche a été dispersée par la police à coups de gaz lacrymogènes. À en croire les organisateurs, 55 personnes ont été blessées et 10 autres interpellées durant cette manifestation.


Actu30/ MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
8757 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Uvira : 5 morts dont deux officiers de l’armée dans une attaque d’une coalition des Maï-maï
left
Article précédent Beni: 1 mort et deux blessés dans une nouvelle attaque armée à la centrale ENK à Vusokoli

Les plus commentés

Politique Le M23 en RDC : le Japon préoccupé par « les grandes quantités d’artillerie sophistiquée »

14.07.2024, 16 commentaires

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Société Justice : Koffi Olomide invité à la Cour de cassation ce lundi 15 juillet

12.07.2024, 9 commentaires

Afrique Les RDF et UPDF renforcent davantage leur soutien au M23 (Gouvernement de Kinshasa)

13.07.2024, 7 commentaires


Ils nous font confiance