mediacongo.net - Actualités - Adhésion de Willy Bakonga à l'USN: les péchés de l'ancien ministre sont-ils pardonnés ?



Retour Politique

Adhésion de Willy Bakonga à l'USN: les péchés de l'ancien ministre sont-ils pardonnés ?

Adhésion de Willy Bakonga à l'USN: les péchés de l'ancien ministre sont-ils pardonnés ? 2022-01-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/17-23/bakonga_willy_22_222.jpeg -

Willy Bakonga

Autoproclamé "Gardien de la gratuité", Willy Bakonga, ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et technique du gouvernement Ilunga Ilunkamba, avait été soupçonné de détourner des millions de dollars destinés à l'appui de la gratuité de l'éducation de base.

L'Inspection générale des finances  qui avait alerté la justice après un travail remarquable dans ce sous secteur de l'Education, avait été applaudi par la population et les enseignants victimes de ce détournement. Parmi eux les NU (Nouvelles unités), NP (Non payés)...

Invité par la justice, ce ministre a fui le pays en traversant, nuitamment, le fleuve Congo. C'est à Brazzaville qu'il a été cueilli et renvoyé à Kinshasa.

Aussitôt arrivé, il a été jugé en flagrance pour la traversée irrégulière, en plus du fait qu'il disposait d'une importante somme d'argent en liquide.

Jeté en prison, l'homme a été miraculeusement gracié, il y a de cela quelques mois, par le président de la République. La ministre de la Justice, Rose Mutombo avait même crié au scandale, soutenant que Bakonga n'était pas éligible à cette mesure présidentielle.

Dans cette polémique, l’ancien ministre de l’Epst a disparu de tous les radars. Pour les uns, il aurait quitté le pays le jour même de sa libération. Pour les autres, il serait en cachette quelque part à Kinshasa.

Aujourd'hui, alors que toute l'attention de l'opinion est sur le dossier de la démission de Jean-Marc Kabund, Willy Bakonga réapparaît en adhérant à l'Union sacrée de la Nation.

Tous ses péchés sont-ils automatiquement pardonnés ? S'il n'est pas livré à la justice concernant le dossier détournement des millions de dollars destinés à l'appui à la gratuité de l'Education de base, on pourra alors douter du chef de l'État qui fait de l'État de droit son cheval de bataille.

 

LM
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
8403 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Congolais Telema | UYEQRR8 - posté le 20.01.2022 à 02:00

UNION SACREE VEUT DIRE UNION DES VOLEURS. RIEN A S'ETONNER CAR IL REJOINT SES AMIS DETOURNEURS.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kwekwetumas | EH5OAQ3 - posté le 19.01.2022 à 19:25

Crucifier Jésus (les congolais innocents en prison) libérez Barabbas ( ceux qui détournent l'argent du peuple). Voilà l'État de droit à la congolaise.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 19.01.2022 à 19:11

Un voleur s'associe à d'autres voleurs pour constituer une horde des voleurs. Ne dit-on pas que ce se ressemble s'assemble? L'union sucrée n'est qu'un balai des filous se nourrissant aux mamelles du plus filou de tous, trichekedi.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Kasumbalesa : l’intolérance politique à la base des blessés
AUTOUR DU SUJET

Eteni Longondo et Willy Bakonga à nouveau dans le viseur de la Justice

Société ..,

Justice : Willy Bakonga ne peut plus siéger à l’Assemblée nationale, voici les deux raisons...

Société ..,

Assemblée nationale : Et revoici Willy Bakonga…

Société ..,

"Les adhésions à l’Union sacrée ne doivent pas être une manière de blanchir qui que ce...

Politique ..,