mediacongo.net - Actualités - Goma: le Policier auteur du meurtre d’un motard condamné à 10 ans de prison



Retour Provinces

Goma: le Policier auteur du meurtre d’un motard condamné à 10 ans de prison

Goma: le Policier auteur du meurtre d’un motard condamné à 10 ans de prison 2022-01-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/17-23/tgigombe.jpg -

Le tribunal militaire du Goma a rendu le verdict du procès en flagrance sur l’assassinat d’un conducteur de moto le week-end dernier au quartier Virunga, dans la ville de Goma, au Nord-Kivu. Le policier M. Musafiri, a été reconnu coupable ce mardi 18 janvier 2022 lors d’une audience publique organisée par le tribunal de Goma.

Celui-ci a été condamné à 10 ans de prison ferme, avec le paiement d’une amande de 10.000 dollars américains à la partie civile.

En réaction, la véranda Mutsanga section de Goma salue la décision du tribunal. Elle appelle le gouvernement congolais à initier un recyclage obligatoire au sein de l’armée et de la Police nationale congolaise.

Des motards venus nombreux pour suivre cette audience publique se sont également dits satisfaits par la sanction infligée au policier M. Musafiri.

«Nous sommes très satisfaits du jugement car si on continue de juger les malfaiteurs, ça donnera un exemple pour les éléments en uniforme à la gâchette facile,» a indiqué l’un d’eux.

Pour rappel, ce policier avait tiré sur ce motard lors des échauffourées qui ont eu lieu samedi 15 janvier dernier, lors que les forces de l’ordre dispersaient les conducteurs qui stationnaient à un endroit interdit, devant l’entrée du marché de Virunga. Le motard est décédé sur place.

Le même samedi, un procès en flagrance a été ouvert. Le présumé auteur de cet acte avait comparu, mais un report s’était imposé vu qu’il ne connaissait ni le Swahili, ni le Français, ni le Lingala. Il ne parlait que le Kinywarwanda. Il a fallu qu’on lui cherche un avocat et un interprète qui parlent sa langue. Suite aux multiples circonstances atténuantes, celui-ci n’a été condamné qu’à 10 ans.

Le même samedi, un procès en flagrance a été ouvert. Le présumé auteur de cet acte avait comparu, mais un report s’était imposé vu qu’il ne connaissait ni le Swahili, ni le Français, ni le Lingala. Il ne parlait que le Kinywarwanda. Il a fallu qu’on lui cherche un avocat et un interprète qui parlent sa langue. Suite aux multiples circonstances atténuantes, celui-ci n’a été condamné qu’à 10 ans.


congo-press.com (MCP) / La Prunelle, via mediacongo.net
8353 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Kinshasa : le Gouvernement central débloque 3 millions USD pour la finalisation des travaux sur l’avenue Elengesa