mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : “La faible couverture vaccinale estimée à 0,31% rend vulnérable la RDC”, selon Dr Mbungani



Retour Santé

Covid-19 : “La faible couverture vaccinale estimée à 0,31% rend vulnérable la RDC”, selon Dr Mbungani

Covid-19 : “La faible couverture vaccinale estimée à 0,31% rend vulnérable la RDC”, selon Dr Mbungani 2022-01-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/17-23/mbungani_jean_jacques_21_7.jpg -

Jean-Jacques Mbungani, ministre de la Santé publique, hygiène et prévention

Lors du de la 37e réunion du conseil des ministres tenue ce vendredi 21 janvier 2022, par visioconférence, sous la conduite du chef de l’État, le Ministre de la Santé publique Jean-Jacques Mbungani a épinglé 3 points liés à son secteur.

La situation épidémiologique de la Covid-19 en RD Congo ; La situation épidémiologique des maladies sous surveillances, plus particulièrement le choléra, la rougeole et le Monkey Pox ; Et l’état d’avancement des négociations avec le banc syndical des professionnels de santé et administratifs des services publics de l’état et le gouvernement congolais.

En effet, sur la situation épidémiologique de la Covid-19, Dr Jean-Jacques Mbungani note qu’en date du 21 janvier 2022, le cumul des cas confirmés est de 84 401 (dont 2 probables) et celui des décès de 1295, soit un taux de létalité stabilisé à 1,5%.

Bien que la vaccination contre la Covid-19 se poursuit dans 15 provinces du pays avec les différentes gammes de vaccins disponibles, la faible couverture vaccinale estimée à 0,31% rend vulnérable la République Démocratique du Congo à des prochaines éventuelles vagues. A cet effet, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a signifié les efforts qui ne cessent d’être déployés sous son autorité pour améliorer l’accès, l’utilisation des vaccins contre la covid-19 et la sensibilisation sur les mesures barrières, seuls moyens permettant de lutter efficacement contre cette pandémie.

Sur la situation épidémiologique des maladies sous surveillances, plus particulièrement le choléra, la rougeole et le Monkey Pox, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a dressé un tableau des activités en rapport avec la lutte contre ces épidémies qui demeurent un problème majeur de la santé Publique dans le pays.

D’après lui, la situation du choléra est préoccupante dans la ville de Kalemie au Tanganyika et dans la ville de Ruzizi au Sud-Kivu pour lesquels quelques campagnes de vaccination ont été planifiées.

S’agissant de la rougeole, bien que des flambées des cas ont été enregistrées dans quelques zones de santés du Kwango et du Sud-Kivu, des activités de prises en charges médicales sont assurées ainsi que les ripostes vaccinales organisées.

Et de la situation du Monkey Pox, 25 cas ont été enregistrés, repartie dans la zone de santé de Bikoro à l’Équateur, la zone de santé de Tunda dans le Maniema, la zone de santé de Bosomondana dans la Mongala et les zones de santé de Bena Dibele, Dikungu, Lomela et Vanga Kete dans le Sankuru.

Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a terminé son adresse sur l’état d’avancement des négociations avec le banc syndical des professionnels de santé et administratifs des services publics de l’état et le gouvernement congolais, qui, à l’issue de plusieurs mois de négociations, tenant compte de toutes les revendications, un protocole d’accord sanctionnant la fin de la grève a été signé avec le banc syndical le jeudi 20 janvier 2022 à l’Hôtel du Gouvernement et occasionné la reprise du travail sur toute l’étendue du territoire national.


Le Hautpanel / MCP, via mediacongo.net
8454 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Aurore | P2AY2IV - posté le 23.01.2022 à 08:29

Vulnérabilité d'après Dr. Mbugani. Mais, pas de morbidité ni mortalité exagérées comme ailleurs. Alors, de grâce, nous ne voulons pas de vaccin qui, demain, aura d'effets létaux sur les congolais, svp.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Ebola à Mbandaka : un mois après, 5 cas (tous décédés) et 1.073 personnes vaccinées
AUTOUR DU SUJET

Pfizer s'engage à vendre 23 vaccins et médicaments à prix coûtant aux pays les plus pauvres

Santé ..,

Covid-19 : 5ème vague en vue, les gestes barrières et la vaccination vivement recommandés (Dr....

Santé ..,

Covid-19 : l'OMS met en garde contre une résurgence de la pandémie

Santé ..,

Lubumbashi : environ 84 personnes vaccinées contre la Covid-19

Provinces ..,