mediacongo.net - Actualités - Vaccins contre le Covid: l'arrivée prochaine de Novavax peut-elle convaincre les anti-ARN ?



Retour Santé

Vaccins contre le Covid: l'arrivée prochaine de Novavax peut-elle convaincre les anti-ARN ?

Vaccins contre le Covid: l'arrivée prochaine de Novavax peut-elle convaincre les anti-ARN ? 2022-01-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/24-30/Vaccins-arrivee-de-Novavax.jpg -

Le vaccin du laboratoire américain repose sur une technologie dite "classique", par rapport aux sérums à ARNm, les plus proposés aujourd'hui.

Fin 2020, le monde découvrait l'ARN messager (ARNm), utilisé dans le cadre d'un vaccin contre le Covid-19. Cette technique, qui consiste en l'injection d'un code génétique (pour le SARS-CoV-2, de sa protéine Spike, afin d'engendrer une réponse immunitaire), était étudiée depuis plusieurs dizaines d'années, mais elle n'avait encore jamais été homologuée dans un tel cadre. Avec une efficacité redoutable, à plus de 90% contre les cas graves, l'essai est depuis transformé, et l'ARN messager devrait au cours des prochaines années servir à la confection de nouveaux traitements et vaccins contre la grippe, la tuberculose, d'autres maladies rares ou même certains cancers. 

Mais les vaccins à ARNm (Pfizer-BioNTech, Moderna) font aussi l'objet de nombreuses fake news ou craintes démesurées. Quelques exemples, tous démystifiés : "nous ne disposons pas d'assez de recul sur eux", "ils modifient notre génome", "ils portent atteinte à la fertilité"... Quand certains, qui ne se déclarent pas nécessairement "antivax", préféreraient tout simplement une technique de vaccination plus "classique". A l'image de Nathalie, une paysagiste de 59 ans interrogée par l'Agence France-Presse (AFP). Celle-ci admet avoir peur pour ses "défenses", et attendait de pied ferme les vaccins comme ceux de Valneva, ou encore Novavax.

Cela tombe bien, le dernier cité est désormais autorisé en France, a annoncé la Haute autorité de Santé (HAS) vendredi. Ce sérum du laboratoire américain Novavax, le cinquième disponible dans l'Hexagone, est un vaccin dit "sous-unitaire", à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus. Le premier du genre pour le Covid. Reste que la technologie est similaire à celle utilisée dans les vaccins contre l'hépatite B et la coqueluche, vieux de plusieurs décennies, et qui sont largement répandus dans le monde. Novavax sera employé pour des primo-injections, selon un schéma à deux doses espacées de trois semaines. Faute de données suffisantes, les rappels ne sont pas concernés. 


L'Express / MCP, via mediacongo.net
8381 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Ebola à Mbandaka : un mois après, 5 cas (tous décédés) et 1.073 personnes vaccinées