mediacongo.net - Actualités - 3 ans après sa prise de pouvoir, des habitants de Bukavu pensent que Tshisekedi est allé « en dessous de son prédécesseur »



Retour Société

3 ans après sa prise de pouvoir, des habitants de Bukavu pensent que Tshisekedi est allé « en dessous de son prédécesseur »

3 ans après sa prise de pouvoir, des habitants de Bukavu pensent que Tshisekedi est allé « en dessous de son prédécesseur » 2022-01-25
Politique / Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/24-30/tshisekedi_felix_et_jkabila_investiture_22.png -

24 janvier 2018 – 24 janvier 2022, cela fait exactement 3 ans depuis que Félix Tshisekedi a été investi Président de la République Démocratique du Congo. Dans son discours, le successeur de Joseph Kabila avait juré de n’œuvrer que pour l’amélioration du social du peuple congolais, la libération de tous les prisonniers politiques, le rétablissement de l’autorité de l’Etat, la lutte contre la corruption et l’impunité, ainsi que la pacification territoire national par l’éradication des groupes armés.

En ce qui concerne l’amélioration du social des congolais, celui qui est devenu le cinquième Président de la RDC avait dit vouloir centrer son action sur la lutte contre la pauvreté, la création d’emplois en faveur des jeunes, la promotion du développement du tourisme et l’accessibilité des citoyens à tous les services de l’Etat.

Trois ans après, Laprunellerdc.info a interrogé quelques habitants de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, pour savoir leurs avis sur ce qu’est devenu le social des congolais, par rapport aux promesses de Félix Tshisekedi. A-t-il répondu ou non aux attentes de la population ? Qu’y a-t-il à faire pour les deux ans qui restent du quinquennat de Félix Tshisekedi ?

«Le pays a régressé»

Pour Janvier Chirhusa, acteur de développement, les trois ans de Tshisekedi n’ont pas contribué à l’amélioration des conditions des congolais. Il parle plutôt de trois ans de régression du pays, compte tenu du niveau de la pauvreté que connaissent les congolais.

Janvier Cirhuza n’a visiblement pas d’espoir de voir les choses changer pendant les deux ans restants, compte tenu des engins électoraux en vue.

«Un président fait mieux pendant la première phase de son mandat. L’espoir n’est plus permis pour les congolais pour ce gouvernement. Et si espoir y aura, c’est pour un autre mandat, pas celui-ci. Les deux ans qui restent pour tout acteur politique sont réservées à la campagne électorale. Les affaires de reconstruction du pays, ça devrait être fait dans la première phase du mandat et non pas pendant les deux ans restants. S’il arrivait à ne maintenir ne fut-ce que le niveau de son prédécesseur, peut être ça irait mieux. Mais il est allé en dessous de son prédécesseur. Quel espoir peut avoir le congolais ? Actuellement pour parler du relèvement, il faudra que Félix Tshisekedi nous ramène là où Kabila nous a laissé, parce que pendant ses trois ans, nous n’avons fait que reculer,» a laissé entendre M. Cirhuza.

«La situation est devenue très compliquée»

Come Janvier Cirhuza, Eric Mutembezi, acteur politique, parle d’un bilan mitigé pour le Président de la République sur le plan social. Celui-ci évoque le problème du chômage des jeunes, et la paupérisation du peuple congolais.

Néanmoins, Eric Mutembezi garde son optimisme sur les deux ans restants. Pour lui, l’espoir est permis.

«Concrètement on peut constater à partir du Sud-Kivu que trois ans après, l’insécurité n’a pas dit son dernier mot. Les cas d’attaques, assassinats ici et là, nuits comme les jours, on sent qu’à ce niveau le bilan reste mitigé. S’il faut parler par exemple des infrastructures, ici à Bukavu à part les quelques kilomètres de routes réalisés dans le cadre de 100 jours, rien autre n’a été fait. Aucun territoire n’a été rallié à l’autre. A Kalehe, Mwenga, Shabunda, Fizi et autres territoires, aucun projet de construction n’a été initié. Parlant de l’enseignement, à un moment ils nous ont parlé de la gratuité, mais aujourd’hui il suffit de voir comment les écoles perçoivent l’argent. Aujourd’hui la situation est devenue très compliquée. Le panier de la ménagère est resté le même. Le taux de chômage, les jeunes sont toujours sans emplois. On sent que le rêve n’a pas été atteint jusque-là, mais nous pensons que les deux ans qui nous restent, avec la détermination du commandant suprême, ça peut encore aller,» a soutenu cet acteur politique.

«On le sent beaucoup plus dans les voyages»

Benjamin Muzusa, diplômé d’une université de la place avec deux ans de chômage, refuse lui de croire qu’il y a eu alternance en RDC. Pour lui, Tshisekedi égal Kabila.

Benjamin Muzusa demande aux gouvernants de revenir à la raison. Celui-ci pense que si le Président de la République, qui selon lui a concentré son action dans les guéguerres politiques, se concentrait sur le social de sa population, le changement peut être opéré.

«On ne sait pas dire si réellement il y a une différence entre Tshisekedi et Kabila. D’ailleurs actuellement nous jeunes nous sommes devenus de plus en plus minables. Le chômage que nous traversons et la mendicité à laquelle nous sommes exposés nous laissent sans espoir. On a comme impression que notre président n’a pas de temps pour le social. On le sent beaucoup plus dans les voyages et les guéguerres politiques au lieu de s’occuper de sa population. Je crois que si le président se concentrait pendant ces deux ans sur le social du peuple, il peut y avoir un changement,» a-t-il martelé.

«Les fonctionnaires vivent dans la précarité»

Mme Georgette, enseignante [Nouvelle Unité] depuis 4 ans, que nous avons rencontrée devant le bureau de la Direction provinciale du SECOPE pour le suivi de son dossier, ne parle pas non plus d’un quelconque changement depuis l’avènement de Félix Tshisekedi au pouvoir.

Pour elle, l’amélioration du social passe par une bonne prise en charge des fonctionnaires.

«On ne peut pas parler de l’amélioration pendant que les gens ne sont pas payés. On ne peut pas parler du social alors que les fonctionnaires ne sont pas payés. Qui veut dire social veut dire l’accès aux soins de santé. Ici chez nous on n’a pas la facilité d’accéder aux soins, les fonctionnaires vivent dans la précarité et donc moi je ne vois pas le changement. Tout ce que je peux demander au Président de la République pour ses deux années qui lui restent, c’est d’avoir le cœur d’un parent. Un parent ne laisse pas ses enfants souffrir,» pense cette enseignante, qui insiste sur une meilleure prise en charge des agents et fonctionnaires.

Certaines autres personnes rencontrées ont toutefois salué les quelques efforts déjà fournis par le Président de la République pendant les trois ans passés à la tête du pays. D’autres ont réaffirmé leur souci de voir la concrétisation, par Félix Tshisekedi, de ses promesses visant à améliorer les conditions de vie des congolais.

Bertin Bulonza (Correspondant au Sud-Kivu)
congo-press.com (MCP) / Prunelle RDC
8633 suivent la conversation
16 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

JM Karavia | 6LYIFOO - posté le 26.01.2022 à 02:52

Les ex-frappeurs, escrocs et detourneurs de deniers de l'Etat (et leur maitre-en-vides-promesses) s'accrochent aux chiffres fictifs cousus par leurs amis-corrompus du FMI pour debiter de conneries sur la pseudo-croissance economique en RDC; oubliant qu'il sagit-la des chiffres refletant la montee des prix du cobalt et du cuivre, qui n'ont rien a faire avec le Social et les reelles conditions de vie (miserables) de leurs freres au Kasai, et travers les Province comme on le voit bien au Kivu..

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JM Karavia | 6LYIFOO - posté le 26.01.2022 à 02:44

Les ex-frappeurs, escrocs et detourneurs de deniers de l'Etat (et leur maitre-en-vides-promesses) s'accrochent aux chiffres fictifs cousus par leurs amis-corrompus du FMI pour debiter de conneries sur la pseudo-croissance economique en RDC; oubliant qu'il sagit-la des chifferes refletant la monteee des prix de cobalt et cuivre qui n'ont rien a faire avec le Social et les reelles conditions de vie (miserables) de leurs freres au Kasai, et travers les Province comme on le voit bein au Kivu..

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 25.01.2022 à 21:23

Voici le language que nous, nous comprenons:" « Longtemps abonnée à de médiocres résultats économiques, la République démocratique du Congo se redresse. Non seulement elle n’a pas connu de récession durant la crise sanitaire de 2020, à la différence de la plupart de ses voisins, mais la croissance que lui prédit le Fonds monétaire international (FMI) est confortable et a même été revue à la hausse, à 5,4 % au lieu de 4,9 % pour 2021 et à 6,2 % au lieu de 5,6 % pour 2022 ». Jeune Afrique Janvier 2022.

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 25.01.2022 à 21:21

Les habitants de Bukavu? Les habitants de Kinshasa? Les habitants de Gombe? Les habitants de Delvaux? Vous ne pensez pas que c’est trop lourd de prendre toute une population d’un coin et les mettre tous dans un petit sac. Depuis quand le point de vue de 3 personnes représente la pensée des centaines de millier de personnes d’un coin pour ainsi facilement généraliser ? Rentre à l'école Mr. le journaliste apprendre le cours de statistique pour venir avec un titre intelligent ; Les enfants nous suivent.

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meka-Okangama | 6VTSV3N - posté le 25.01.2022 à 16:06

Entre deux maux on choisit le moindre . La gestion de Kabila etait mauvais de tshilombo est pire,donc mieux vaut Kabila que Thsilombo

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
RDCMonPays | F9HLZWP - posté le 25.01.2022 à 13:13

La nommination de Tshilombo est semblable a un Eleve qui a cooperee pour passer la classe. En arrivant a la classe superieure tellement que dans son tonneau est vide il a commencee a faire l'ecole bruissionnaire(Voyage a tout moment) et l'absenteisme( loin de besoins reels de la population), manque des points ( pas de realisation visible) et a la fin d'annee veux encore passer( fin mandat) de classe ( un autre mandat). Ca ne va pas passer comme ca Tshilombo. Ton bilan est caracterisee par le tribalisme, l'enrichissement sans cause de toi meme, famille, quelques membres de ton parti. Vieillissement accelere de la vie sociale de la population qui conduit a la miserologie aiguee. Kabore est...

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
augu | 9Z75MF7 - posté le 25.01.2022 à 12:56

Mutu akomi article oyo aliaka vrmnt na satan Quel motema mabe, ah nzambe ppurquoi o kela congolais?

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 25.01.2022 à 12:49

La réaction des HABITANTS DE BUKAVU fait voir en filigrane l'ÉCHEC DE FÉLIX en trois ans; et JE NE PENSE PAS QUE QUELQU'UN SOUHAITE NÉCESSAIREMENT LE RETOUR DE KABILA AU POUVOIR mais en titre comparatif des deux, le peuple trouve que FÉLIX EST ALLER PLUS BAS QUE KABILA(c'est leur droit). Mais cela signifie tout simplement que:"LE PEUPLE PRÉFÈRE VOIR VIVANTS DEUX SÉNATEURS À VIT(KABILA ET FÉLIX) D'ICI 2023; mais en même temps CE MÊME PEUPLE NE SOUHAITE NI LE RETOUR DE L'UN NI LE RETOUR DE L'AUTRE AU POUVOIR, surtout pas avec cette PHOTOCOPIE PARFAITE DE L'AMP/PPRD QUE FÉLIX NOUS FAIT VIVRE ACTUELLEMENT...

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYMES | 35Q36KB - posté le 25.01.2022 à 11:52

UN PRESIDENT N'EST PAS GESTIONAIRE DU PAYS MAIS UN VISIONAIRE MAIS AVEC DE GENTS BERTIN BULONZA COMME DOIT-ON DEVELOPER UN PAYS.

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | SS8IHQA - posté le 25.01.2022 à 11:51

L'UDPS et Le Président de la République ne s'étaient pas préparés pour diriger ce pays continent. Ils s'étaient plutôt préparé pour la contestation, croyant que Le Président allait s'accrocher au pouvoir. Même dans ces conditions, on peut vite mettre en pla

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYMES | 35Q36KB - posté le 25.01.2022 à 11:50

MEDIACONGO AVANT DE PUBLIER IL FAUT EDITER VOTRE PUBLICATION.....VOUS ETES TOUJOURS DU COTE NEGATIF...VOUS PUBLIEZ TOUJOURS LE CONTRAIRE DE LA REALITE...LE CONGO N'EST PAS EPARGNE DU RESTE DU MONDE....

Non 10
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYMES | 35Q36KB - posté le 25.01.2022 à 11:47

UNE BONNE ANALYSE POURRAIT COMMENCER 3 ANS AVANT ET 3 APRES PUIS REUNIR LES FACTEURS MACROECONOMIQUES DE 3 ANS AVANT ET 3 ANS APRES.INCLURES LES CRISES MONDIALES QUI ONT SUBIS LES 3 APRES SUITE A LA PENDEMIE.18 ANS LE PAYS ETAIT GERE SANS CONCURRENT...3 ANS APRES UN PAYS SANS ECOLES,HOPITAUX,ROUTES,BREFS SANS INFRASTRURES.COMME TU N'AS PLUS L'OPPORTUNITES DE VOLEER C'EST AINSI QUE TU FAIS RECOUR A JKK MAITRE DETOURNEUR..18 SANS PROJECTS SANS VISIONS...

Non 11
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
RAISON | SHQT266 - posté le 25.01.2022 à 11:08

Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets c'est pour dire si on n'investi pas beaucoup dans le changement de comportement des systèmes sociaux de la RDC, nous n'aurons pas le résultat attendu.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mokolo Bilanga | 1I3SSVV - posté le 25.01.2022 à 11:01

Le président ne connaissait pas du tout les problèmes du Congo et n'a pas eu la chance d'être entouré par des bonnes personnes, si ce n'est que les anciens combattants de l'UDPS ; tous les cadres d'autrefois ont été chassés par le régionalisme. D'ailleurs, lui-même avait témoigné dans une conférence de presse qu'il n'était pas informé de l'ampleur de la corruption qui gangrène l'appareil de l'Etat

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congo uni | PKLOZ8L - posté le 25.01.2022 à 10:13

L est parti et precede le bandundu ,bientot le katangaavec un bas congo qui ne vote jamais l udps,le parti du pr05 n aura que son kasai et kingabwa

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Mbok'Elengi 10e rue | TSWZGT3 - posté le 25.01.2022 à 09:45

Echec total de Tshilombo....Vaut mieux Kabila que cet inconscient sans vision.

Non 3
Oui 32
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Unikis : Un professeur et 3 chefs de travaux suspendus pour vente des syllabus