mediacongo.net - Actualités - Tribune libre : Tony Bolamba fustige les comportements antirépublicains d'un cartel formé autour du chef de l’Etat



Retour Politique

Tribune libre : Tony Bolamba fustige les comportements antirépublicains d'un cartel formé autour du chef de l’Etat

Tribune libre : Tony Bolamba fustige les comportements antirépublicains d'un cartel formé autour du chef de l’Etat 2022-01-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/24-30/bolamba_tony_22_02145.jpeg -

Tony Bolamba

Consultant international et ancien gouverneur de la province de l’Equateur, Tony Bolamba vient à nouveau de se hisser au-devant de l’actualité à travers une tribune intitulée « Ce que je pense, j’assume », dans laquelle il s’en prend à l’entourage immédiat du chef de l’Etat constitué, selon lui, d’une kyrielle de quelques conseillers qui, en plus de l’avoir pris en otage, s’attellent à détruire sa vision pour la République.

   « A deux ans des élections générales, si les populations électrices porteront peut-être leur choix sur le président Félix-Antoine Tshisekedi, c'est suite aux deux projets qu'il a mis en exergue dans sa gouvernance : la lutte contre la corruption et l'effectivité de la gratuité scolaire ». C’est en ces termes que s’exprime, en liminaire, Tony Cassius Bolamba, dans une tribune publiée, depuis Paris, le 22 janvier 2022. Vite, il nuance ses propos au regard de certaines déviations attribuées aux proches collaborateurs du chef de l’Etat, lesquelles ont viscéralement écorné sa mandature. « Les hésitations viendront peut-être sur la gestion confiée au caissier de la République, le ministère des Finances dirigé par M. Nicolas Kazadi plus connu dans la Cité par le nom "On m’a dit", et des comportements non citoyens et anti républicains de certains de ses conseillers ! ».  Le feuilleton Jean-Marc Kabund, à en croire ce consultant international, « n'est qu'une continuité logique d'une forme de laxisme décriée par la majorité de nos compatriotes ».

Il s’en explique : « Dans la gestion des provinces, le pays s'est enfermé dans une forme de récit stérile opposant les populations des provinces au ministère de l'Intérieur laxiste ». En politique, dit-il, rien n'arrive par hasard. « Chaque fois qu'un événement survient, on peut être certain qu'il avait été prévu pour se dérouler ainsi », explique l’ancien gouverneur de l’Equateur, citant Franklin Delano Roosvelt.

L'auto victimisation de Kabund !

Et de dérouler sa réflexion comme suit : « Depuis un temps, après analyse et observation, je conclus qu'il existe un cartel formé autour du chef de l'Etat, à son insu évidemment, afin de saboter ses projets en faveur de nos compatriotes. Je ne pense pas que Jean Marc Kabund voulait nous montrer comment sa maison fut peut-être attaquée par la Garde républicaine, il a certainement voulu nous narguer en nous montrant sa villa luxueuse construite en moins de trois ans après avoir gagné au PMU ou à certains Paris foot. Peut-être! A première vue, en observant la façon dont les meubles étaient renversés et les propos que tiennent ses gens, je ne pense pas que ce sont des militaires qui l'ont fait. Ce n’est pas le modus operandi des militaires congolais, des militaires en général. Peut-être pour attirer l'attention et se faire passer pour une victime. Dommage que la République tombe si bas ! Ce plan d'auto victimisation n'ayant pas marché comme prévu, Jean Marc Kabund s'est fait harakiri ! Mais il y aura une suite, même si le ciel ne tombera pas, un chemin complexe s'ouvrira devant nous dans les alliances et les désunions futures ».

Un Cartel juste pour nuire

Tony Bolamba reste convaincu qu’autour du président de la République, un cartel s'est formé, avec objectif se faire de l'argent, se mettre pleines les poches en toute illégalité, et au moment opportun, lui tourner le dos pour combattre sa vision. « On n'aime point à voir ceux à qui l'on doit tout », fait-il observer en empruntant une citation de Pierre Corneille. « Je pense qu'en démissionnant, on peut déduire que  Jean Marc Kabund fait effectivement partie de ce cartel », écrit-il.

Plus loin dans sa réflexion, Tony Bolamba est un peu plus critique envers les collaborateurs du chef de l’Etat. « J'imagine le désarroi des populations en apprenant par différentes sources que le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a payé à deux entreprises appartenant à une seule personne la somme de plus de soixante millions de dollars, ou en apprenant également que le même ministère paye quarante millions de dollars pour les achats de vivres lors des fêtes de fin d'année mais que, paradoxalement, des pères et mères de famille se partageaient un poulet à deux ou à quatre personnes », écrit le petit-fils d’Antoine Roger Bolamba, un des pères de l’indépendance nationale. Et de poursuivre : « Aujourd'hui, le chef de l'Etat est comme son prédécesseur Joseph Kabila, il est l'otage d'un cartel à qui il fait confiance mais qui détruit sa vision à son insu. Pour en sortir, il appartient à tout citoyen républicain de tirer la sonnette d'alarme... Il faut revenir aux valeurs du projet de la vision du chef de l'Etat, mettre notre peuple au centre de nos débats politiques... La violence de la crise sociale actuelle nous impose une vision renouvelée qui, paradoxalement, ouvrira la voie à un nouveau consensus politique, si non, nous irons droit au mur ! ».

Tony Cassius Bolamba pointe un doigt accusateur sur les collaborateurs du président Félix Tshisekedi qui, estime-t-il, ne lui rendent pas la tâche facile. « La situation sociale catastrophique dans laquelle vivent nos populations n'est pas l'œuvre du chef de l'Etat, nonobstant qu'il soit la tête. C'est l'œuvre d'un groupe des mafieux autour de lui et qui sabotent ses actions sociales, notamment son projet-phare sur l'éducation », allègue-t-il en guise de conclusion.

Alain Diasso
Adiac - Congo / MCP, via mediacongo.net
8471 suivent la conversation
12 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 27.01.2022 à 09:55

Personne n'a retire du president de la republique son pouvoir discretionnaire de nommer et revoquer ses conseilles et collaborateurs. Pourquoi a chaque fois qu'il y a des failles autour du president, vous l'epargnez toujours de ne pas etre responsable? Cette perspective d'analyse n'avait ete octroye a Kabila lors que des choses allaient tres mal durant son mandat et pourquoi ce deux poids et deux mesures? Le president est entierement responsable pour avoir nomme sans sagesse ses collaborateurs qui lui donnent du fil a retordre! Voulez-vous un coup d'Etat pour arracher du president son pouvoir discretionnaire parce qu'il faut stopper des crimes commis autour de lui car personne ne peut...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | WHVON84 - posté le 26.01.2022 à 20:54

s'il ne fait pas attention, il subira le sort de ses homologues du Mali ou Burkina Faso

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | WHVON84 - posté le 26.01.2022 à 20:52

S'il ne fait pas attention il subira un coup d'état comme ses homologues du Mali et du Burkina

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 26.01.2022 à 05:50

Dit moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es"Fatshi est entouré des voleurs,retourneurs,incompétents,... Donc lui aussi est un nuisible comme sa bande :" il n'y a jamais eu de mauvaise troupes il n'y a que des mauvais chef" condamner les conseillers de Fatshi c'est juste de la malhonnêteté !

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 25.01.2022 à 21:54

(Suite) aujourd'hui le 1er ministre Anglais et aux abois, pour une fête en période covid. Macron est impopulaires ecc dans tous ces cas, jamais vous entendrez la faute des conseillers. Hier Kabila était accusé de tout, et assumait tout. Aujourd'hui,Tshilombo est entouré des idiots. L'entraîneur responsable d'une défaite.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 25.01.2022 à 21:42

Un homme avec un minimum d'honnêteté intellectuelle ne peut jamais dire, alora jamais dire que la gratuite de l'ensemble tout azimuts c'est une bonne idée. Si nous parlons de l'alphabétisation en masse des enfants Congo, peut-être c'est acceptable. Étudier est une chose, affaire sérieuse. Già au Kasai le président a été démenti. Mais,pourquoi les gens s'acharnent sur les conseillers du Président. Qui empêche le Président de renvoyer ses conseillers ? Nous avons un Président si idiot, d'etre tirer comme un mouton là où bon le conseillers veut le conduire. Le Président Carter avait perdu son pouvoir, pour la fallite de sauvetage des otages en Iran. Aujourdh'ui le premier...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.01.2022 à 18:22

Cette fameuse 'Vision du chef de l'état', quelqu'un aura-il la la volonté magnanime de la révéler dans les moindres details à nous tous et au pauvre peuple pour qu'on la tienne comme le fil d'arianne dans le labyrinthe qu'est cette présidence et peut-être la soutenir en surveillant ses nœuds de raccordement jusqu'au sortir de ce labyrinthe présidentiel ? Si on s'est embarqué avec son tas de 1018 conseilles et Cie dans cette fameuse Vision et qu'eux, de très loin plus savants que soi, quelle chance a-t-on ne fût ce que piger ce qu'ils disent savamment? Hein?

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
RDCMonPays | F9HLZWP - posté le 25.01.2022 à 18:16

Il vient de sortir de quelle brousse Bolamba. Incapable de gerer la province de l'Equateur et a qui veux donner la lecon. Dis moi ce que tu as laissee comme souvenir a la province. Meme niveau que Tshilombo.

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JM Karavia | 6LYIFOO - posté le 25.01.2022 à 17:53

@ Anonyme: C'est trop demander a ce Roublard-Jouisseur au sommet de "lire". S'il le pouvait, il aurait su que sa bande d'ex-frappeurs, escrocs, detourneurs-voleurs de deniers de l'Etat ne travaillent pas pour le bonheur du "peuple d'abord". Son echec cuisant au Social en etant la preuve. L'adage dit qu'il n y a pas de mauvais soldats, mais plutot de mauvais generaux. Les escrocs et detourneurs deniers de l'Etat inclu Kazadi, Nyembwe, Bilomba, Biselele, Kabongo, Tshiyoyo, et autres aventuriers ex-frappeurs de Bruxelles ou Paris agissent en reflection des agissements et de leur chef, lui qui n'ose pas les sanctionner.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | WHVON84 - posté le 25.01.2022 à 17:21

S'il ne fait pas attention il subira un coup d'état comme ses homologues du Mali et du Burkina

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | WHVON84 - posté le 25.01.2022 à 17:05

Mr. Bolamba veut cacher les insuffisances de Félix lui-meme. Quand il se met à parler et oser proférer des propos incongrus devant les masses congolaises du type mboka esi ekufa, ses conseillers ne lui mettent pas ces mots dans la bouche. Nous avons un président maladroit et s'il ne f

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | P72O6VX - posté le 25.01.2022 à 16:13

Bon article et bonne analyse!!! Si du moins félix peut le lire et en tirer conséquence pour des dispositions utiles à prendre par lui!!!!!

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Conférence des donateurs de l’UA : Félix Tshisekedi annoncé à Malabo
AUTOUR DU SUJET

Gouverneur de l'Équateur, Tony Bolamba bloqué à Kinshasa

Provinces .., Kinshasa

Equateur : les députés réclament le retour du gouverneur Bolamba

Provinces ..,

Equateur : le gouverneur Bolamba dénonce une manipulation politicienne de la société civile

Provinces .., Mbandaka, Equateur