mediacongo.net - Actualités - Beni: plaidoyer pour la libération des jeunes interpellés lors des manifestations contre l'état de siège



Retour Provinces

Beni: plaidoyer pour la libération des jeunes interpellés lors des manifestations contre l'état de siège

Beni: plaidoyer pour la libération des jeunes interpellés lors des manifestations contre l'état de siège 2022-01-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/24-30/beni_ville_22.jpg -

La société civile et le conseil urbain de la jeunesse plaident pour la libération des jeunes interpellés lors des manifestations contre l'état de siège à Beni au Nord-Kivu. Ils ont formulé cette demande mardi 25 janvier lors de l'échange avec le conseil urbain de sécurité.

Pour les participants, une audience en flagrance devrait être organisée, afin que le meurtrier du membre du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) tué soit puni conformément à la loi.

En effet, le conseil de sécurité, la société civile, le conseil urbain de la jeunesse et certains élus de la ville de Beni se sont reunis mardi 25 janvier dans l'objectif de mettre en place un cadre permanent de concertation entre ces parties, afin que la ville de Beni ne vive pas toujours les moments de turbulence par lesquels elle est souvent passée.

D'après l'un des élus de la région, Jadot Kasereka Mangwengwe, en vacances parlementaires et qui a initié cette rencontre se dit convaincu que ce dialogue aboutira à un résultat : « J’étais toujours insisté sur l’approche du dialogue. Et je viens ensemble avec les trois sociétés civiles et le maire de ville venons d’arrêter certaine décisions pour qu’il ait régulièrement dialogue et je reste convaincu que cela pourra nous aider à mettre fin à beaucoup trop d’irrégularité ou de dérapage qu’on était en train de connaitre dans la ville. Parce qu'à travers le dialogue on sait régler les conflits sans qu’il ait morts d’hommes, sans qu’il ait de blessées sans qu’il ait même des personnes arrêtées ».

Le conseil urbain de sécurité a promis d'analyser les arrestations au cas par cas pour que ceux qui peuvent être libérés recouvrent leur liberté, et ceux qui pourront être emprisonnés le soient selon la loi.

Cette rencontre intervient au lendemain d’une journée ville morte décrétée par les corporations des mouvements de pression qui réclament la fin de l’état de siège qu’ils jugent inefficace.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
8353 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Kwilu : lancement de l’opération « Mema député na Assemblée jour ya plénière»
AUTOUR DU SUJET

Nord-Kivu : une patrouille des FARDC visée par des tirs du M23 (Armée)

Provinces ..,

Nord-Kivu : « Le M23 n’a jamais délibérément cédé le terrain comme il le prétend dans...

Provinces ..,

Nord-Kivu: « L’armée congolaise ne noue aucune alliance avec les groupes armés qu’elle...

Provinces ..,

Nord-Kivu : Un député provincial libéré après 3 mois de détention pour avoir critiqué...

Provinces ..,